Vendredi 27 juin 2014 5 27 /06 /Juin /2014 10:57
Par M. Orain - Publié dans : Sujets des devoirs (HG-EC)
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Mardi 24 juin 2014 2 24 /06 /Juin /2014 17:33

 

  Epréuve longue bac 2014

SUJET 1 : LE PROJET D’UNE EUROPE POLITIQUE DEPUIS LE CONGRÈS DE LA HAYE (1948)

L’introduction :
- En amorce : rappel du contexte historique à l’issue de la Seconde Guerre mondiale : déclin des grandes puissances européennes, Europe dévastée, émergence des deux nouvelles superpuissances, division de l’Europe EST /Ouest, etc.

- Définition du sujet : C’est dans la partie occidentale du continent soutenue par l’aide financière et matérielle de Washington que va s’amorcer puis s’opérer la construction européenne. Ce projet à l’origine politique dans le contexte d’une Europe occidentale menacée par l’expansionnisme soviétique va finalement très rapidement se porter uniquement sur le domaine économique.

- Problématiques : Comment l’Europe essaie-t-elle de construire un ensemble politique depuis l’Après-guerre ? Où en est le projet d’une Europe politique aujourd’hui ?

 

Le plan :
Un plan classique, de type chronologique est ici préconisé :


I. LES PREMIERS PAS DE LA CONSTRUCTION EUROPÉENNE (1948-1957)
A. Le contexte de l’Après-guerre
B. Les premières réalisations (Conseil de l’Europe, CECA)
C. L’échec de la CED ou la fin (provisoire ?) de la construction politique européenne

 

II. LA RELANCE ÉCONOMIQUE DE LA CONSTRUCTION EUROPÉNNE (1957-1992)
A. La naissance du marché commun : Le traité de Rome (1957)
B. L’Europe sous de Gaulle (PAC, réconciliation franco-allemande, vétos sur l’adhésion britannique)
C. La relance de la construction européenne 1969-1989 (adhésion britannique, fonctionnement institutionnel, Acte unique, chute du Mur et des régimes communistes d’Europe de l’Est)

 

III. 1989, L’EUROPE POLITIQUE, ENTRE AVANCÉES ET REMISES EN CAUSE
A. La naissance de l’Union européenne (traité de Maastricht en 1992, PESC, citoyenneté européenne)
B. Des élargissements (trop ?) rapides (Elargissement vers l’Est, de 12 à 28 Etats-membres)
C. Une Europe à la carte ? (espace Schengen, Euro, échec du projet constitutionnel, etc.)

 

La conclusion :

- En réponse à la problématique: la construction européenne, projet à l’origine politique dans le contexte du début de la Guerre Froide, a dû s’adapter aux réticences des peuples (échec de la CED en France en 1954), et s’accomplir avant tout sur le plan économique, domaine dans lequel elle a connu de nombreux succès dans un premier temps.

- En ouverture : depuis la chute du Rideau de fer, l’UE s’est très rapidement élargie passant de 12 Etats à près d’une trentaine en deux décennies à peine, le tout sans se réformer sur le plan institutionnel. De ce fait, elle semble aujourd’hui paralysée par sa taille et rencontre de nos jours de multiples difficultés (échec du projet constitutionnel en 2005, crise de l’Euro, montée des euroscepticismes), qui semblent l’obliger à se repenser dans l’avenir (limites géographiques, avenir institutionnel, place géopolitique dans le monde).

 

- Cours 1   (lycée adulte)

- Cours 2 (crdp Versaille)

 

Par M. Orain - Publié dans : Les devoirs
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Lundi 23 juin 2014 1 23 /06 /Juin /2014 17:20

 

Thème 1 - Croissance économique, mondialisation et mutations des sociétés depuis le milieu du XIXème siècle

(9-10h)

 

Le terme de mondialisation (aussi appelée globalisation) désigne un processus ancien  d'intégration des marchés et de rapprochement des hommes.

 

Cette évolution est issue

- De la libéralisation des échanges (de biens, de main-d'œuvre et de connaissances)

- De l'expansion de la concurrence

- Des retombées des technologies de l'information et de la communication à l'échelle planétaire.

 

Elle se manifeste par:

- Une interdépendance croissante des économies (mondialisation économique)

- L'expansion des échanges et des interactions humaines.

- Une uniformisation des cultures (loisirs, mode de vie, culture) est aussi visible. 

 

 

01.jpg

 


Pour télécharger le logiciel Smart Notebook pour tableau blanc interactif (TBI),http://my-ict.wikispaces.com/file/view/smart_notebook_icon.png/272636478/43x43/smart_notebook_icon.png 

Clé d'activation à me demander:


1.jpg

2.jpg

 

 

3.jpg

 

4.jpg

5.jpg

 

6.jpg

 

7.jpg

 

8.jpg

9.jpg

 

10.jpg

11.jpg

12.jpg

 

13.jpg

14.jpg

 

 

 

 

  15.jpg

16.jpg

 

17.jpg

18.jpg

 

19.jpg

20.jpg

  21.jpg

22.jpg

23.jpg

24.jpg

 

25.jpg

26.jpg

 

27.jpg

28.jpg

29.jpg

30.jpg

  31.jpg

 

32.jpg

33.jpg

 

 

 


 

 

34.jpg

 

35.jpg

36.jpg

37.jpg

38.jpg

39.jpg

40.jpg

  41.jpg

 

42.jpg

43.jpg

44.jpg

45.jpg

 

46.jpg

 

47.jpg

48.jpg

49.jpg

50.jpg

51.jpg

 

  52.jpg

 

53.jpg

 

54.jpg

55.jpg

 

56.jpg

 

57.jpg

58.jpg

 

59.jpg

60.jpg

 

  61.jpg

62.jpg

63.jpg

64.jpg

65.jpg

 

66.jpg

67.jpg

68.jpg

 

69.jpg

70.jpg

 

 

 

 

71.jpg

72.jpg

73.jpg

 

Une relocalisation possible avec les nouvelles technologies ?

 

Voir le projet d'usine du futur d'Airbus pour 2025.

 

Liens

Bibliographie

 

·         Verley Patrick, La Révolution industrielle, Gallimard, Folio Histoire,  2008

·         Polanyi Karl, La Grande Transformation, Gallimard, Bibliothèque des Sciences Humaines, 1983

·         Caron Francois, Les deux révolutions industrielles du XXè siècle, Pocket, Agora, 1998

·         Collectif, Les racines de la mondialisation, l’Histoire N°270, 2002

·         Braudel Fernand, Civilisation matérielle, économie et capitalisme XVè-XVIIIè siècle, A. Colin, 1979

·         Braudel Fernand, La dynamique du capitalisme, Flammarion, Champs, 1988

·         Wallerstein Immanuel, L’Après-Libéralisme – Essai sur un système-monde à réinventer, L’aube, Poche essai, 2003

·         Sougy Nadège, Verley Patrick, La première industrialisation (1750-1880), La Documentation photographique, N° 8061, 2008

·         Carroué Laurent, La mondialisation en débat, La documentation photographique, N° 8037, 2004

Par M. Orain - Publié dans : Cours de première - Communauté : Histoire Géographie
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Lundi 23 juin 2014 1 23 /06 /Juin /2014 16:31

Thème 3 : Les échelles de gouvernement dans le monde

(11-12 heures)

Chapitre 7 : Une gouvernance européenne depuis le traité de Maastricht

(3-4  heures) 

 

  http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/f/f8/EU28_on_a_globe.svg/541px-EU28_on_a_globe.svg.png

 

Cours en version Smart Notebook

http://my-ict.wikispaces.com/file/view/smart_notebook_icon.png/272636478/43x43/smart_notebook_icon.png  

 

http://www.latelierdeveronique.fr/img/travaux.png

Sujet épreuve longue bac 2014 (L/ES)

 

Introduction : Contexte, rappel des notions de base 

 

Problématique : Peut-on exercer une gouvernance sans réel pouvoir politique ? 


 evolution.jpg

Cliquez pour agrandir

 


1947 : Plan Marshall, coopération pour obtenir


1948 : Congrès de La Haye

 

 

1950-51: création de la CECA (-> 2002)

Pour plus d'information: La création de la CECA, les pères de l'Europe.


sous l’inspiration de Schuman et de Monnet ("pères de l’Europe") avec 6 pays fondateurs (France, Allemagne, Belgique, Luxembourg, Pays-Bas, Italie).

En 1951, Communauté Economique du Charbon et de l’Acier. Une simple collaboration entre des pays pour gérer leurs ressources minières dans une Europe d’après-guerre encore affaiblie. C’est un symbole car ces ressources sont à la base des armements. Proposé par Robert Schuman (ministre des affaires étrangères). 

 


1954 : Echec de la Communauté Européenne de Défense (CED)
Pour plus d'information: La fin de l'UEO. L'échec de l'armée européenne.


1957 : Traité de Rome, création de la Communauté Economique Européenne (CEE)

 

Elargissements :


Null   
http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/7/75/European_Union_enlargement.gif

 

 

1957: création de l’Europe des 6 avec le traité de Rome. La CEE (->2002)

Mais c’est en 1957 que naît véritablement l’Europe. Ces 6 pays (Allemagne, France, Benelux, Italie ) s’engagent à aller le plus loin possible dans une union entre eux. Tout paraît alors possible. C’est toujours le “noyau dur” de l’Europe actuelle. Ils créent aussi Euratom (pour l’énergie Atomique) L’Europe a alors 3 communautés (CECA, CEE, EURATOM).

    

1973: Europe des 9

La réussite des 6 fait des envieux et les voisins du Nord essayaint de couler la CEE dans un grand marché commun (l’AELE).  Après un refus de la France de voir le Royaume-Uni intégrer la CEE.  Ils sont acceptés finalement en 1973. (6+ Royaume-Uni, Danemark, Irlande). Ce sont aujourd’hui les pays les plus frileux de l’UE (ou europhobes).

 

1981: Grèce (10), 1986: Espagne, Portugal (12)

L'UE essaie d'intégrer les pays qui accèdent à la démocratie malgré leur pauvreté (relative). L’Europe retrouve ses valeurs en essayant de les soutenir. Leur croissance économique est alors une vraie réussite (exemple 1992: exposition universelle de Séville, 1996: JO de Barcelone). La communauté Européenne devient Union Européenne à la suite du traité de Maastricht (1992) L’Europe retrouve ses valeurs en essayant de les soutenir. Leur croissance économique est alors une vraie réussite (exemple 1992: exposition universelle de Séville, et  JO de Barcelone). La communauté Economique Européenne (CEE) devient Communauté  Européenne (CE) à la suite du traité de Maastricht (1992). La CE est un des 3 piliers de l'UE.

 

1990: Réunification Allemande, la difficulté d'intégration de l'Europe Centrale apparaît.

 

 

 1995: Finlande, Autriche, Suède, Europe des 15

L’Europe devient incontournable pour tous les pays qui peuvent y accéder (sauf la Suisse, la Norvège et l’Islande pour des raisons particulières). Mais elle devient aussi un club de pays riche et d’autres pays frappent à la porte.

Il faut la réformer avant d’accepter les pays issus de l’ancien bloc communiste.

L’Union multiplie les négociations et les traités pour essayer de se rendre plus efficace (Amsterdam en 1997, Nice en 2000, traité constitutionnel en 2004).

Mais ce traité échoue par la non ratification des français et des néerlandais.

L’élargissement continue donc sans grande réforme du système.

 

 

2004 : Europe à 25 avec la Pologne, la Hongrie, Chypre, La Rep.Tchèque, la Slovaquie, les pays baltes (Lituanie, Lettonie, Estonie), la Slovénie et Malte.

   

2007 : Europe à 27 avec l’adhésion de la Bulgarie et de la Roumanie.

 

2013 : Europe à 28 : Croatie

 

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/5/52/EU28-candidate_countries_map.svg/680px-EU28-candidate_countries_map.svg.png

2 refus des populations: Norvège, Suisse.

6 Candidats : Albanie, Serbie, Monténégro, Macédoine, Turquie, Islande

2 Candidatures attendues : Bosnie,  Kosovo

2 Candidatures possibles à terme ?  Ukraine, Moldavie


Non-candidats : Russie, Belarus, Géorgie, Arménie, Azerbaïdjan

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/9/90/EU28-2013-Eastern_Partnership.svg/680px-EU28-2013-Eastern_Partnership.svg.pngMembres du partenariat oriental en orange


1 refus d'adhésion de la part de l'UE : Maroc (motif: hors zone européenne)

 

Approfondissements :

1979 : Parlement Européen élu au suffrage universel

1986 : Marché unique européen

I : Le fonctionnement de la gouvernance de l’UE depuis 1992

 

Le traité de Maastricht (doc 2 page 201 Magnard) est fondamental car il met en place  la libre–circulation (traité de Schengen), la future monnaie unique (traité d’Amsterdam), la Politique étrangère et de sécurité commune (PESC) ainsi qu’une citoyenneté européenne (passeport, droit de vote). La CEE change alors de nom pour s’appeler Union Européenne.

A- Une Europe monétaire, l’adoption de l’Euro (1997)

    

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/b/b3/Euro-Banknoten_es.jpg

 

 

Mis en place par le traité d’Amsterdam en 1997

Valable dans toute l’UE sauf Royaume-Uni et Danemark (exemptés), La Suède, Pologne, Rep Tchèque, Roumanie, Bulgarie, Croatie, Hongrie sont renus de l'adopter un jour.

 

Soit 18 états de l'UE + 4 micro états (Andorre, San Marin, Moinaco, Vatican) + 2 autres états (Kosovo, Montenegro) sans monnaie.

http://geoconfluences.ens-lyon.fr/informations-scientifiques/dossiers-regionaux/territoires-europeens-regions-etats-union/images/orciereuro2014La Lituanie passe à l'Euro le 1er janvier 2015.

  Cliquez pour agrandir


Création d’une banque centrale européenne indépendante basée à Francfort.

Création d’un « eurogroupe » qui exclu de fait les membres de l’UE non membre de l’Euro (europe à deux vitesses ?)

B- De nouvelles frontières, celles de Schengen

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/6/63/Schengen_Area.svg/454px-Schengen_Area.svg.png

Def : Espace de libre circulation, des hommes, de sécurité et de justice commune.

Valable où ?

UE moins Royaume-Uni, Irlandemais avec un  + L’Islande, La Norvège, la Suisse.

La Roumanie, Bulgarie, Croatie et Chypre doivent intégrer Schengen prochainement.

 

DP-8100_Habiter-le-Monde_Carte-operations-Frontex-2012.jpg

Cliquez pour agrandir

Des frontières difficiles à surveiller.

DP-8100_Habiter-le-Monde_carte-photos-Kaboul-Paris-parcours.jpgCliquez pour agrandir

 


Cela demande des aménagements dans tous les endroits en lien avec l'extérieur. Exemple de l'aéroport de Roissy.

DP-8100_Habiter-le-Monde_Plan-aeroport-Roissy-Charles-de-G.jpg

 

Les européens eux-mêmes ont bien du mal à définir les limites de l'Europe


 

http://www.ladocumentationfrancaise.fr/var/ezflow_site/storage/images/docfr7/cartes/commerce/c001208-les-limites-de-l-europe/454805-6-fre-FR/Les-limites-de-l-Europe_large_carte.jpg

C- De nouvelles institutions (2007)

Ces institutions sont mises en place par le traité de Lisbonne en 2007 après l’échec de la constitution européenne en 2004-2005. 

 

 

Elles s’équilibrent entre :

- Le parlement européen : élu pour 5 ans, proportionnel à la population de chaque pays.

- La commission européenne : un exécutif (type gouvernement)nommé par le conseil et contrôlé par le parlement.

- Le conseil européen : composé des chefs d’états des pays membres. Unanimité requise pour les politiques étrangères, fiscales, sociales. Majorité qualifiée (55% des Etats membres qui représentent au moins 65% de la population) pour les autres sujets.

-  La cour de justice européenne : juge le respect ou non des traités. 

Conclusion

Approfondissement ou élargissement ? Les deux ?

II- Des choix qui restent à faire…

 

La vision de l’Europe n’est pas la même partout :

-          Euroscepticisme au Nord : L’UE souhaitée serait celle d’un grand marché libéralisé. C’est une Europe de souverainistes attachée aux Etats-Nations.

-          Euro intégration au Sud : Une puissance militaire, politique commune. Une Europe plus solidaire entre les membres. Cette conception aboutit à une Europe Fédérale.

A – La crise comme catalyseur des errances de l’UE (2008…)

 

L’adoption de l’Euro comme monnaie commune sans politique budgétaire commune a montré un défaut de conception de cette monnaie lié à l’absence de choix d’Europe Fédérale ou non.

Désormais la commission contrôle les budgets des Etats en amont.

Cette crise a attisé les tensions et les ressentiments vis-à-vis de l’UE (Grèce, élections européennes de 2014). Paradoxalement elle a aussi attiré certains pays en proie à des difficultés (demande d’adhésion  de l’Islande), intégration de la Lituanie à l’euro (2014), demande d’intégration de pays des Balkans).

 

B- La perte de l’élan européen

 

Au lendemain de la seconde guerre mondiale, la volonté de la CECA était de créer au plus tôt une Europe politique. Aujourd’hui peu de partis osent réclamer une Europe fédérale. Le parlement européen voit siéger de plus en plus d’eurosceptiques. Le Royaume-Uni va même voter pour ou contre sa sortie de l’UE d’ici 2017.

 

La structure de l’Etat-Nation se fissure.

http://info.rts.ch/2eecran/wp-content/uploads/2012/10/carteeurope1-e1350911290453.jpg

 

L’Ecosse, la Catalogne vont faire voter leur population pour demander leur indépendance (du Royaume-Uni et de l’Espagne) sans pour autant vouloir remettre en cause leur appartenance à l’UE. Cela occasionne des replis identitaires (bonnets rouges) voire nationalistes (UKIP)

 

La politique libérale de l’UE et la mise en concurrence des états entre eux au point de vue social (le « plombier polonais »,la directive Bolkenstein) ou fiscal (impôt sur les entreprises irlandais, secret bancaire Luxembourgeois, paradis fiscaux des îles britanniques…) donnent une vision de l’Europe qui favorise le marché au détriment des personnes. Le taux de chômage très important de certains pays (25% en Espagne) attise le ressentiment envers l’UE.

 

 

C- Des limites confuses

 

-          Où s’arrête l’Europe ?

 

Ukraine, Turquie voire Russie ont-elles vocation à entrer dans l’UE un jour ?

Le religion doit-elle entrer en compte pour une éventuelle intégration européenne (Bosnie, Albanie, Kosovo sont majoritairement musulmans) ?

 

-          L’indépendance vis-à-vis des Etats-Unis ?

 

Les pays confrontés à un réel danger à leur frontières s’en remettent plus facilement aux Etats-Unis (via l’OTAN, 22 membres de l’UE en font partie) qu’à une Europe de la défense qui n’existe pas vraiment (l’Eurocorps est une force de frappe symbolique).

L’Europe a été inefficace aux Balkans (accords de Dayton en 1995, puis Kosovo)

Ex : Problème de concurrence entre Eurofighter et Rafale. Incapacité à créer un porte-avion commun avec le Royaume-Uni.

 


Le possible traité transatlantique illustre un choix de société.

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/3/3f/Transatlantic_Free_Trade_Area.svg

 

Diluer l’UE avec les Etats-Unis pour former un « bloc occidental » comme lors de la guerre froide ou s’affirmer comme une puissance concurrente aux Etats-Unis quitte à devoir assumer une indépendance (comme ce fut le cas lors de la deuxième guerre d’Irak en 2003).

Conclusion

 

Le sentiment d’appartenance à l’Europe est-il suffisamment fort pour envisager  une Union Fédérale Européenne (type « Etats-Unis d’Europe ») ?

Sans doute pas malgré la multiplication des signes d’appartenance (Drapeau, devise, hymne, monnaie, Erasmus).

 

Bien au contraire on assiste à un retour des nationalismes même dans les contextes les plus  inattendus comme l’eurovision par exemple.

 

Alors que faire de l’UE, un simple espace de circulation et d’achat en commun ?

 

Par M. Orain - Publié dans : Terminale S
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Vendredi 20 juin 2014 5 20 /06 /Juin /2014 17:56

Epreuve courte du bac de Géographie 2014

 

Premier croquis possible (histoiregeotruffaut)

1a.jpg1B.jpg1C.jpg1D.jpgCroquis N°1(pdf)

 

 

 

 

Deuxième croquis possible (académie de Lyon)

2

 

 

Cliquez sur l'image pour l'agrandir

Croquis N°2  (pdf)

 

Troisième croquis possible (http://ticeme.com)

3.jpg

Croquis N°3  (pdf)

 


Les dynamiques territoriales du Brésil, réalisation d'un croquis de géographie

Croquis de cours, plusieurs plans de légende sont possibles. On attend ici que soient montrées et visibles les inégalités territoriales et les liens entre les différents espaces brésiliens.

 

Légende possible, en deux parties :


1. Un territoire contrasté (centre d'impulsion Sud/Sudeste autour de Rio de Janeiro et la ville mondiale émergente de Sao Paolo ; un capitale isolée, Brasilia ; métropoles régionales un peu partout, sans oublier Manaus au cœur de l'Amazonie ; isoler le Nordeste autour du quadrilatère Brasilia/Belem/Fortaleza/Recife qui souffre de fortes inégalités économiques et sociales) ;


2. Les facteurs des dynamiques territoriales (Centre-Ouest dynamique autour de Brasilia, nord du pays moins actif ; front pionner au nord de Brasilia qui coupe le pays entre Nord et Sud ; une ouverture au monde par le littoral Porto Alegre/Rio de Janeiro ; une ouverture continentale par la mention du Mercosur en surlignant les frontières avec le Venezuela, le Paraguay, l'Argentine et l'Uruguay).

 

Une autre légende possible, en trois parties :
1. Centres et périphéries (Centre d'impulsion Sud/Sudeste, espace central dynamique autour de Brasilia et en difficultés autour du NordEste, espace front pionner autour de l'Amazonie) ;


2. Un espace métropolisé (ville mondiale émergente de Sao Paolo, capitale centrale de Brasilia, villes continentales et régionales majeures dont Manaus)... en partie ouvert (interface continentale Mercosur aux frontières, interface maritime mondiale du Sud/SudEste) ;


3. Mais un espace maîtrisé d'une manière incomplète (front pionnier Amazonie, axes de circulations littoraux + axe SudEste/Brasilia, Brasilia/Belem et Brasilia/front pionnier).
Bref, rien de difficile, la qualité de la réalisation est sans doute un élément majeur d'appréciation pour le correcteur.

Par M. Orain - Publié dans : Terminale S
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Vendredi 20 juin 2014 5 20 /06 /Juin /2014 17:16

Thème 2 : Grandes puissances et conflits dans le monde depuis 1945

(14-15 heures)

Chapitre 4 : La Chine et le monde puis 1949

(4-5  heures)

 

Cours en version Smart Notebook

http://my-ict.wikispaces.com/file/view/smart_notebook_icon.png/272636478/43x43/smart_notebook_icon.png  

 

Introduction : Contexte, rappel des notions de base

 

La Chine est une civilisation originale qui a alterné entre fermeture et ouverture sur le monde (ère Meiji)

 

1949 : révolution communiste à l’exception de l’île de Taïwan. La Chine est donc coupée en deux régimes. (capitaliste/communiste) depuis cette date.

 

1964-1976 : Puissance nucléaire dès 1964. révolution culturelle. Mao affirme son autorité et veut supprimer les classes bourgeoises et intellectuelles. Bilan très lourd (entre 10 et 60 millions de morts). Volonté affichée de croissance démographique.

 

Depuis 1976 : début d’ouverture sur le monde dès 1972 (diplomatie du ping-pong, rencontre avec Nixon), politique de l’enfant unique. Libéralisme économique (ZES créées par Deng Xiaoping)

 

Depuis les années 2000 : La Chine s’affirme sur la scène internationale comme une grande puissance.

-          Expo universelle de Shanghaï en 2008

-          JO de Beijin en 2008

-          Vol spatial habité en 2003, Alunissage en 2013  

 

 

I : Naissance d’un deuxième modèle communiste

A- La séparation progressive vis-à-vis de l’URSS

 

Voir étude 1 page 110-111

1950 : Traité d’amitié, d’alliance et d’assistance mutuelle avec l’URSS.

1950-53 : Guerre de Corée, soutien à la Corée du Nord

1953 : Mort de Staline. URSS et Chine s’éloigne

-          L’URSS se montre critique à l’encontre du « grand bond en avant » (industrialisation des campagnes).

-          Mao dénonce la « coexistence pacifique » de Krouchtchev.

 

1960 : Rupture avec l’URSS. Mao se veut le leader du monde communiste.

1969 : Affrontements brefs sur l’Oussouri (frontière URSS/Chine). Tension en ex-Indochine (Khmers  rouges au Cambodge soutenus par la Chine renversés en 1979 par le  Viet-Nam soutenu par l’URSS)

1972 : Visite de Nixon en Chine. 

 

B- Une affirmation difficile

-          1955 : Conférence de Bandung. La  « troisième voie » (entre celle des Etats-Unis et celle de l’URSS) soutenue par l’Inde.

-          1959 : Annexion du Tibet, conflit avec l’Inde, plus de 3ème bloc possible.

-          1971 : La Rep Pop Chinoise remplace Taïwan à l’ONU

-          1978 : Reconnaissance par les Etats-Unis.

 

L’influence chinoise est alors limitée. Elle est à peine une  puissance régionale (influence en Corée du Nord, au Cambodge jusqu’en 1979). L’héritage de Mao (1893-1949-1976) est très controversé (voir étude 2 page 112-13)

 

II- L’ouverture au monde

 

La Chine cherche alors à développer un modèle à la fois communiste dictatorial (parti unique, pas de liberté d’opinion ni de liberté de circulation) et capitaliste au point de vue économique. Une transition originale et précoce (comparée à celle de l’URSS qui a échoué à partir de Gorbatchev en 1985-1991)

 

A - Le tournant initié par Deng Xiaoping (1976-1997)

 

-          Un programme de réforme: Les quatre modernisation (agriculture, industrie, recherche, défense).

-          Politique de l’enfant unique.

-          Création d’un « socialisme de marché » : Décollectivisation des terres, création des ZES (zones économiques spéciales). La Chine devient un pays atelier ce qui idéologiquement est étonnant pour un modèle communiste (contre l’exploitation du travail par le capital par nature).

 

B- La mutation chinoise

 

La Chine devient rapidement une puissance économique majeure. (croissance de plus de 10% par an en moyenne depuis 1980)

-          Deuxième économie mondiale en 2010. Les investissements à l’étrangers explosent (doc page  104) ce qui lui permet d’étendre son influence au détriment des anciennes puissances (ex en Afrique au détriment de la France). Voir étude 3 page 114.

-          Balance des paiement positive, elle devient le créancier du monde (rachat de dettes)

-          Réussite technologique : Industrie automobile (ex Geely rachète volvo en 200 doc 3 page 117), A320 Chinois, conquête spatiale (premier Taïkonaute en 2003)…

-          Autorisation des voyages à l’étranger. L’élite chinoise (1% de la population soit 15 millions de personnes) affiche leur richesses dans les boutiques de luxes occidentales (Louis Vuitton par exemple)

 

 

C- Les points de crispation

 

-          Les Chinois ont abandonné les libertés individuelles pour obtenir un décollage économique. Jusqu’à quand ? La répression de Tien An Men en 1989 a montré que rien n’est acquis. Le prix Nobel de la paix 2010 (Liu Xiabo) reste ne prison. Les mouvements populaires contre la corruption des élus sont de plus en plus vifs.

-          La censure est sévère mais la « muraille de Chine » internet risque de résister difficilement aux réseaux sociaux (même s’il existe une armée du net et un réseau social concurrent à Facebook : QQ)

-          Cette doctrine repose sur un nationalisme dangereux qui entraîne de nombreux conflits avec le voisinage (voir carte google des conflits frontaliers)

-          Son retard militaire est encore important (un seul porte-avion par exemple). La puissance de l’armée basée sur le nombre de soldats paraît dépassée.

-          Les années de très forte croissance économique paraissent révolues. La dépendance vis-à-vis des investissements occidentaux reste forte. La Chine saura-t-elle imité le Japon ou la Corée du Sud ?

 

 

Conclusion

 

Le basculement du monde entre Etats-Unis et Chine n’a pas encore eu lieu. La Chine ne bénéficie pas du « Soft Power » des Etats-Unis.

L’équilibre de la politique Chinoise (ouverture des capitaux, répression en interne) est fragile et repose sur un nationalisme agressif dangereux. Un conflit majeur (notamment avec le Japon et les Etats-Unis) n’est pas à exclure.

 

 

Bac 2014

 

sujet question longue du baccalauréat 2014  Télécharger le sujet en pdf

 

corrigé vidéo

 

 

« La Chine et le monde depuis 1949 »


Sujet facile, à condition d'avoir convenablement étudié un chapitre qui n'est pas un des pôles majeurs du programme.

 

L'introduction doit définir le contexte et les termes du sujet. Une suggestion pour l'accroche de l'introduction, une phrase de Deng Xiaoping qui montre l'adaptation partielle de la Chine, dans les années 1980, aux conditions du commerce mondial : « Peu importe que le chat soit blanc ou noir, l'important est qu'il attrape les souris ». Si le plan est facile, la difficulté réside dans le respect de l'articulation Chine/monde : le sujet est dans le « et », il ne s'agit pas ici de raconter l'histoire de la Chine mais sa relation au reste du monde depuis la prise du pouvoir par les communistes de Mao Zedong en 1949.

 

La problématique doit ici tourner autour de l'affirmation de la puissance chinoise à l'échelle mondiale. Elle implique de construire les conditions de la définition d'un modèle chinois hybride (communiste en politique, progressivement ouvert au capitalisme après 1978).

 

Proposition de plan.

On pouvait traiter ce sujet en suivant trois parties.

 

Une première partie peut décrire la fermeture et les prémisses de l'ouverture chinoise à l'époque maoïste (1949-1976) : rupture avec l'URSS, voie chinoise tournée vers le Tiers-Monde, influence du maoïsme en Occident (notamment la Révolution culturelle), entrée à l'ONU en remplacement de Taïwan en 1971, visite de Nixon en 1972.

 

Une deuxième partie peut s'organiser autour de la progressive ouverture économique chinoise de l'ère Deng Xiaoping (1976-1997) : quatre modernisations, « un Etat, deux systèmes », création des ZES, principe du socialisme de marché, et limites de l'ouverture par la répression des manifestations de Tien AnMen (1989).

 

Une troisième partie interroge les aspects de la puissance chinoise à l'échelle mondiale au début du XXIe siècle, sous Hu Jintao (2002-2012) et depuis 2012 Xi Jinping : entrée à l'OMC (2001), accumulation de devises qui permet de faire pression sur les Etats-Unis par l'achat de bons du Trésor, multiplication d'IDE en Amérique latine (Brésil) et en Afrique (Algérie, Kenya, Tanzanie, etc.) notamment grâce à la diaspora, pression sur l'Asie orientale pour le contrôle d'espaces maritimes (Senkaku/Diaoyu, Paracels, Spratley), manifestations de puissance par le soft power chinois : instituts Confucius, JO de 2008, alunissage de la sonde « Lapin de Jade » en 2013 ; il s'agit aussi, dans cette dernière partie, d'insister sur les limites actuelles de la puissance chinoise dans son rapport au monde : faiblesse de l'intérieur chinois peu intégré et mal contrôlé (Tibet, attentats du Xinjiang) alors que le littoral est partie prenante de la mondialisation maritime (Shanghai 2e port mondial), inégalités socio-spatiales fortes entre la classe moyenne émergente (800 millions de personnes) et la population de l'intérieur, montée en puissance d'une contestation interne à cause des dégâts environnementaux, fermeture de sites internet, répression des opposants, silence partiel des grandes puissances qui cherchent à investir dans ce qui est le 1er marché mondial et la 2e puissance économique mondiale depuis 2011.

 

Plusieurs notions sont attendues, expliquées et mises en situation : communisme maoïste, quatre modernisations, socialisme de marché, Zones Economiques Spéciales, soft power.

 

Un schéma – non obligatoire – serait le bienvenu, dans chaque partie et/ou comme réalisation finale. On pouvait ici, en 2e partie, dessiner un schéma qui montre l'ouverture littorale (ports de Shanghai, Tianjin, et Canton/Shenzhen/Hong-Kong ; flèches vers et depuis l'extérieur littoral), coupure Ouest/Est de la Chine en deux vers Chongqing avec flèche vers l'ouest pour montrer l'ouverture en cours, symbole sur Pékin pour signaler la répression de 1989 et le maintien du principe « un Etat (communiste), deux systèmes (communiste et capitaliste).

 

Par M. Orain - Publié dans : Terminale S
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires

Présentation

  • : Le cartable de M.Orain (Lycée Villon Beaugency)
  • Le cartable de M.Orain (Lycée Villon Beaugency)
  • : Ce site est un cahier virtuel avec des cours, des exercices de Maths, d'histoire géographie, Français, SVT de collège et lycée. Vous y trouverez des corrigés de sujet de Brevet et aussi des articles traitant de l'actualité
  • Partager ce blog

Liens à consulter


  Contact

 

Les sites des collègues:

 

Portail des blogs

Manuels en ligne

Manuel Hachette 2nde

 

Lycée

- L'histoire géo au Lycée Pierre Bourdieu (Florian Nicolas)

- Cours V.Tesson

- Thomas Galoisy

- HG Matisse

- l'histgéobox, l'histoire en musique.

 

Collège

- Le blog de Marie desmars

- Histoire on  the way

- Histge

- Histoiregéo

- Enseigner l'historie géographie (Alozach')

- Cahier de texte HG (Me Fiévet collège Jean Moulin de Flines-lez-Râches)

- Batiment HG (Laurianne Renauld)

- Mon Spoutnik (Anthony  Lozac'h)

 

- Collège Saint Michel (Aline Morel)

- Collège difficile (Une prof de ZEP)

- Cours et devoirs (Céline Mangin)

 

Les sites du collège Goupil (Beaugency):

Sites à consulter:
Repères chronologiques et spatiaux:
Sites partenaires:
Orientation:
Outils:

Actualité locale et Nationale

Vidéos et musiques

 

 

 

 

Découvrez la playlist Fond sonore avec Coldplay

Calendrier

Juillet 2014
L M M J V S D
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31      
<< < > >>

Météo

S'abonner au site

  • Flux RSS des articles

Visiteurs sur le site

Il y a actuellement  4  personne(s) sur ce blog

Wikio - Top des blogs - Multithématiquehttp://www.wikio.fr

 

Locations of visitors to this page

Provenance des visiteurs

free counters

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés