Publié le 15 Août 2019

Cours téléchargeable pour tableau Numérique Interactif (TNI/TBI) 

http://muides2.free.fr/smart.jpg

clé d'activation

Objectifs du chapitre

Ce chapitre vise à montrer le rôle capital de l’esprit scientifique dans l’Europe des XVIIe et XVIIIe siècles.

On peut mettre en avant :

 l’essor de l’esprit scientifique au XVIIe siècle ;

 sa diffusion et l’extension de ses champs d’application au XVIIIe siècle (par exemple par L’Encyclopédie) ;

 le rôle des physiocrates en France ;

 l’essor et l’application de nouvelles techniques aux origines de la « révolution industrielle » ;

 le rôle de femmes dans la vie scientifique et culturelle.

Points de passage et d’ouverture

 Galilée, symbole de la rupture scientifique du XVIIe siècle.

 1712 – Thomas Newcomen met au point une machine à vapeur pour pomper l’eau dans les mines.

 Émilie du Châtelet, femme de science

Partie I:
A -  

1- 

2-

3-

B -

1- 

2-

3-

C -

1- 

2-

3-

Partie II:
A -

1- 

2-

3-

B -

1- 

2-

3-

C -

1- 

2-

3-

Partie III
A -  

1- 

2-

3-

B -

1- 

2-

3-

C -

1- 

2-

3-

Voir les commentaires

Rédigé par M. Orain

Repost0

Publié le 12 Août 2019

Thème 3 : La Troisième République avant 1914 : un régime politique, un empire colonial (11-13 heures)

Chapitre 2. Permanences et mutations de la société française jusqu’en 1914

Programme Smart Notebook pour TNI/TBIhttp://muides2.free.fr/smart.jpg

clé d'activation

Cours pour version Smart Notebook pour TNI/TBIhttp://muides2.free.fr/smart.jpgen version pdf

 

Objectifs: Ce chapitre vise à montrer les spécificités de la société française qui connaît une révolution industrielle importante tout en demeurant majoritairement rurale.

On peut mettre en avant :

  • l’industrialisation et les progrès techniques ;
  • la question ouvrière et le mouvement ouvrier ;
  • l’immigration et la place des étrangers ;
  • l’importance du monde rural et ses difficultés ;
  • l’évolution de la place des femmes.

Points de passage et d’ouverture

  • 1891 – La fusillade de Fourmies du 1er mai.
  • Les expositions universelles de 1889 et 1900.
  • Le Creusot et la famille Schneider.

Partie I: Industrialisation et transformations
A -  Modernisation agricole et exode rural

1- Modernisation et mécanisation de l'agriculture.

Entre 1882 et 1892, le parc des faucheuses mécaniques double et celui des moissonneuses augmente de moitié.

Permanences et mutations de la société française jusqu’en 1914

Les engrais sont de plus en plus utilisés et les progrès de la génétique permettent de créer des races plus performantes et spécialisées (vache laitière, vache à viande etc.)

Permanences et mutations de la société française jusqu’en 1914

2- Exode rural

Avec la crise économique à la fin du XIXe siècle (la « Grande Dépression  » (1873-1896)), l’exode rural (déplacement de population des campagnes vers la ville) s’amplifie.

Entre 1870 et 1914, la structure de la population active a fortement évolué :

 

L'agriculture (localisée à la campagne a moins besoin de main-d'oeuvre que l'industrie et les services (localisés en ville).

L'agriculture (localisée à la campagne a moins besoin de main-d'oeuvre que l'industrie et les services (localisés en ville).

« théorie du déversement » :théorie économique selon
laquelle les gains de productivité obtenus dans un secteur permettent le
transfert d’emploi vers d’autres secteurs.

 La transition démographique en cours atténue ce dépeuplement des campagnes.

La transition démographique en cours atténue ce dépeuplement des campagnes.

En 1851, on compte 27 millions de ruraux contre 10 millions d’urbains. A la veille de la première guerre mondiale il reste plus de 20 millions de ruraux mais il y a presque autant d'urbains.

En 1851, on compte 27 millions de ruraux contre 10 millions d’urbains. A la veille de la première guerre mondiale il reste plus de 20 millions de ruraux mais il y a presque autant d'urbains.

Ce phénomène reste cependant assez limité et la France reste très rurale : les paysans forment encore 30 % des actifs en 1914.

B - La perte de la maîtrise de l'outil de production

1- Déclin de l'artisanat

Les ouvriers sont des salariés, c’est-à-dire quelqu'un qu'ils travaillent pour le compte d’une personne propriétaire de son entreprise (les salariés ne travaillent pas pour eux mêmes contrairement aux artisans) et sont payés à la journée de travail ou à l’heure (et non pas à la tâche).

 

 

2- Exploitation du charbon

Les paysages de la France du Nord et de l'Est changent. C'est l'apparition des mines avec leurs terrils et leurs corons. Cela permet à l'employeur de garder sa main d'oeuvre à proximité. Pour les ouvriers bien souvent cela permet d'avoir de meilleures conditions d'hygiène.

Cependant chaque maison surveille l'autre. Et on est plus dépendant de son employeur. 

La fosse no 6 bis - 6 ter de la Compagnie des mines de Marles est un ancien charbonnage du Bassin minier du Nord-Pas-de-Calais, situé à Calonne-RicouartLa fosse no 6 bis - 6 ter de la Compagnie des mines de Marles est un ancien charbonnage du Bassin minier du Nord-Pas-de-Calais, situé à Calonne-Ricouart

La fosse no 6 bis - 6 ter de la Compagnie des mines de Marles est un ancien charbonnage du Bassin minier du Nord-Pas-de-Calais, situé à Calonne-Ricouart

A noter qu'il existe aussi un coron agricole en Loir-et-Cher à Champigny-en-Beauce imaginé par François-Philibert Dessaignes

Photographies issues de l'article de la Nouvelle République du 29 mars 2012

Photographies issues de l'article de la Nouvelle République du 29 mars 2012

3- Essor de la classe ouvrière

Naissance d'une conscience de classe. Les ouvriers ont le même salaire, les mêmes conditions de travail, habitent dans le même quartier, dans le même type d'habitations. Ils ressentent ce travail comme une exploitation d'une classe (les prolétaires) par une autre (les ouvriers). 

Ils s'organisent donc (syndicats, manifestations) pour réclamer de meilleures conditions de travail.   

Permanences et mutations de la société française jusqu’en 1914

1913 : Germinal d'Albert Capellani

C - Du paternalisme au Taylorisme

1-  Le Creusot de la famille Schneider (PPO)

Les salaires et les conditions de vie s’améliorent grâce aux luttes ouvrières, à la législation et à l’action de grands patrons paternalistes, comme les Schneider au Creusot.

 

Fiche d'étude sur le Creusot de la famille Schneider 

Vous êtes Eugène II Schneider (1868-1942). Vous dirigez les établissements Schneider et Cie Vous succédez donc à votre père (Eugène I) et votre Grand-père (Charles). Vous êtes maire du Creusot depuis 1896. Nous sommes en 1899. Vous rencontrez Jules Adler (1865-1899) qui peint la grève des ouvriers de votre usine du Creusot. Vous essayez de défendre votre bilan à la tête de l’entreprise Schneider et Cie et à votre mairie du Creusot. Pour cela vous devrez exposer les arguments de vos opposants à votre politique paternaliste.

Jules Adler La grève au Creusot (1899)

Jules Adler La grève au Creusot (1899)

2- Des conditions de travail précaires

La crise économique de la fin du siècle entraîne cependant une forte hausse du chômage et de la précarité.

Les journées de travail sont longues : dix heures par jour en 1912, six jours par semaine (le jour de repos est, pour la grande majorité des salariés, le dimanche). 

Les conditions d’hygiène et de sécurité ne font pas partie des préoccupations dans les usines (voir document ci-dessous: « odeurs nauséabondes », chaleur (« des filets de vapeur »), bruit permanent (« ses cylindres tournent à l’infini) voire même accidents de travail (« un bras brisé par une courroie »)).

 

 Dans cette papeterie rurale, comme dans bien d’autres industries, l’ouvrier travaille pour le compte du directeur de l’usine. Il perçoit un salaire de 2 Francs pour 10 heures de travail. Lorsqu’il change de poste, son salaire est augmenté de 25 centimes par jour de travail. C’est donc son temps de travail qui définit sa paie.

Dans cette papeterie rurale, comme dans bien d’autres industries, l’ouvrier travaille pour le compte du directeur de l’usine. Il perçoit un salaire de 2 Francs pour 10 heures de travail. Lorsqu’il change de poste, son salaire est augmenté de 25 centimes par jour de travail. C’est donc son temps de travail qui définit sa paie.

3- Le Taylorisme et le Fordisme.

Le Taylorisme* est inventé par l'ingénieur américain Frederick Winslow Taylor (1856-1915). Son application pratique la plus célèbre fut le Fordisme*. Le travail est rationalisé,  c'est une Organisation Scientifique du Travail (OST). 

Le travail est répétitif : les ouvriers sont alignés de part et d’autre d’une chaîne de montage et effectuent toute la journée une tâche simple et unique. Ce sont des « ouvriers spécialisés » (qui n’ont pas de qualification particulière et sont donc peu payés, à la différence des « ouvriers qualifiés »). 

Cette organisation du travail, mise au point par Henry Ford en 1903, porte le nom de fordisme et a pour but de gagner du temps en limitant les déplacements et les gestes des ouvriers (hausse de la productivité).  Cette hausse de la productivité peut permettre d'augmenter les salaires, d'investir ou de reverser des dividendes aux actionnaires.

Cette organisation du travail, mise au point par Henry Ford en 1903, porte le nom de fordisme et a pour but de gagner du temps en limitant les déplacements et les gestes des ouvriers (hausse de la productivité). Cette hausse de la productivité peut permettre d'augmenter les salaires, d'investir ou de reverser des dividendes aux actionnaires.

Partie II: Progrès et innovation technique
A - Le progrès comme valeur positive

1- Positivisme et futurisme

Les contemporains font l’éloge de la science et de l’industrie, censées apporter le bonheur au monde. De nombreuses revues scientifiques, des conférences, des musées participent à la diffusion des connaissances.  On loue la vitesse, on célèbre la « fée électricité ». développe une véritable religion du progrès : Le positivisme (philosophie valorisant la connaissance, l’expérience et le progrès, développée notamment par Auguste Comte. )

La médecine se fait de plus en plus scientifique, sous l’impulsion de découvertes théoriques et de progrès techniques. Louis Pasteur confirme la théorie microbienne et met au point un  vaccin contre la rage en 1885 (administration volontaire d'un agent infectieux dans un organisme pour y développer une immunité)

Portrait de Louis Pasteur par A. Edelfelt

Portrait de Louis Pasteur par A. Edelfelt

En l'an 2000 est une série d'images illustrant les progrès scientifiques français de l'an 2000 imaginés en 1899. Au moins 87 ont été produites par des artistes dont Jean-Marc CôtéEn l'an 2000 est une série d'images illustrant les progrès scientifiques français de l'an 2000 imaginés en 1899. Au moins 87 ont été produites par des artistes dont Jean-Marc CôtéEn l'an 2000 est une série d'images illustrant les progrès scientifiques français de l'an 2000 imaginés en 1899. Au moins 87 ont été produites par des artistes dont Jean-Marc Côté
En l'an 2000 est une série d'images illustrant les progrès scientifiques français de l'an 2000 imaginés en 1899. Au moins 87 ont été produites par des artistes dont Jean-Marc CôtéEn l'an 2000 est une série d'images illustrant les progrès scientifiques français de l'an 2000 imaginés en 1899. Au moins 87 ont été produites par des artistes dont Jean-Marc Côté

En l'an 2000 est une série d'images illustrant les progrès scientifiques français de l'an 2000 imaginés en 1899. Au moins 87 ont été produites par des artistes dont Jean-Marc Côté

Le futurisme est un mouvement littéraire et artistique européen du début du XXème siècle (de 1909 à 1920). Il rejette la tradition esthétique et propose un  monde moderne, urbain. Il met en avant les machines et la vitesse.

Casa Sant'Elia d'Antonio Sant'Elia

Casa Sant'Elia d'Antonio Sant'Elia

2- Les Expositions Universelles de 1889 et 1900 à Paris (Fiche PPO)

À partir de 1855, Paris accueille une série d’Expositions universelles qui servent à mettre en avant les prouesses technologiques et l’expansion coloniale. L’Exposition de 1889 voit la construction de la tour Eiffel, tandis que celle de 1900 met en avant l’électricité, le pont Alexandre III ou encore le métro. Il y a une réelle rivalité internationale et des enjeux économiques. L’exposition est populaire. 32 millions de visiteurs en 1889, 50 millions en 1900 pour un pays de 40 millions d’habitants seulement. 

 

Cela construit l'image de Paris telle qu'elle est perçue par le monde encore aujourd'hui (images issues du clip de Mariah Carey "Say Something", du clip d'Adèle "Someone like you"et du James Bond  "dangereusement votre").

Le pont Alexandre III, une image classique de Paris

Le pont Alexandre III, une image classique de Paris

Plan de l'exposition universelle de 1900

A l'aide du texte et des deux vidéos ci-dessous reconstituez sur le plan le parcours effectué par la deuxième vidéo. Puis choisissez un pavillon, décrivez-le et montrez en quoi il représente la puissance du pays.

Permanences et mutations de la société française jusqu’en 1914

Le trottoir faisait une boucle, il passait par le quai d’Orsay, longeait l’avenue de la Bourdonnais et arrivait au carrefour de l’École militaire. Ensuite, il continuait à gauche, avenue de la Motte-Piquet, revenait par l’esplanade des Invalides, puis passait le long de la Seine par la rue des Nations étrangères pour rejoindre à nouveau le quai d’Orsay. 

Au sein de l’exposition, le trottoir roulant à 2 vitesses (4,2 km/h ou 8,5 km/h heures) eut un grand succès. Baptisé « Rue de l’Avenir », il était composé de plates-formes mobiles de 3 kilomètres de longueur montées sur roues comme un petit train sans fin qui se mord la queue. Il roulait sur un viaduc à 7 mètres au-dessus du sol.

Au sein de l’exposition, le trottoir roulant à 2 vitesses (4,2 km/h ou 8,5 km/h heures) eut un grand succès. Baptisé « Rue de l’Avenir », il était composé de plates-formes mobiles de 3 kilomètres de longueur montées sur roues comme un petit train sans fin qui se mord la queue. Il roulait sur un viaduc à 7 mètres au-dessus du sol.

3- Littérature: L'exemple de Jules Verne (1828-1905)

D’abord dramaturge, Jules Verne devient un romancier à succès avec Cinq semaines en ballon (1863). Il entreprend alors l’écriture de plusieurs dizaines de romans, inscrits dans le cycle des Voyages extraordinaires. Ses romans, toujours très documentés, sont des romans d’aventure (Michel Strogoff, 1876) qui reflètent à la fois les évolutions scientifiques et techniques les plus récentes (Le Tour du monde en 80 jours, 1872) et les espoirs en l’avenir (De la Terre à la Lune, 1870).

D’abord dramaturge, Jules Verne devient un romancier à succès avec Cinq semaines en ballon (1863). Il entreprend alors l’écriture de plusieurs dizaines de romans, inscrits dans le cycle des Voyages extraordinaires. Ses romans, toujours très documentés, sont des romans d’aventure (Michel Strogoff, 1876) qui reflètent à la fois les évolutions scientifiques et techniques les plus récentes (Le Tour du monde en 80 jours, 1872) et les espoirs en l’avenir (De la Terre à la Lune, 1870).

Ses romans, toujours très documentés, sont des romans d’aventure qui reflètent à la fois les évolutions scientifiques et techniques les plus récentes.

Permanences et mutations de la société française jusqu’en 1914

Il a été une source d'inspiration tout au long du XXème siècle. 

4 702 traductions, il vient au deuxième rang des auteurs les plus traduits en langue étrangère après Agatha Christie. Il est ainsi, en 2011, l'auteur de langue française le plus traduit dans le monde.

Le Voyage dans la lune - Georges Méliès (1902)

Le Nautilus à Disneyworld

Le Nautilus à Disneyworld

Les adaptations au cinéma de 20 000 lieues sous les mers.

Les adaptations au cinéma de 20 000 lieues sous les mers.

Adaptation de 1973 de l'île mystérieuse

B - Un monde qui change avec la seconde révolution industrielle

1- Transports: 

Développement du métro (ouvert lors de l'exposition universelle de 1900), ...

Paris (XIIe), le 19 juillet 1900. La rame en bois de la toute première ligne de métro a été inaugurée porte de Vincennes, à l’occasion de l’Exposition universelle./MUSÉE CARNAVALET

Paris (XIIe), le 19 juillet 1900. La rame en bois de la toute première ligne de métro a été inaugurée porte de Vincennes, à l’occasion de l’Exposition universelle./MUSÉE CARNAVALET

...Du vélo... 

Dans les années 1890, les bicyclettes deviennent un produit industriel réduisant leur prix et les rend abordables aux ouvriers. Cela conduit à une « folie de la bicyclette » qui est à l'origine d'une évolution sociale importante (passage du vélo loisir au vélo utilitaire). Il est néanmoins mal vu pour les femmes (explication en cours)

Permanences et mutations de la société française jusqu’en 1914

 de l'automobile, autobus, tramways...

On essaie parfois le tramway tracté. Puis plusieurs moyens de propulsion (vapeur, air comprimé, eau puis électrique). En France, le tramway électrique circule pour la première fois à Clermont-Ferrand en 1890. C'est à ce moment qu'il se développe de manière impressionnante.

L'auto-fauteuil de Georges Gauthier considéré comme le premier scooter.

L'auto-fauteuil de Georges Gauthier considéré comme le premier scooter.

Automobile et autobus entre 1900 et 1905

Automobile et autobus entre 1900 et 1905

Paris en 1900

Paris en 1920

, dirigeable, avions...

Permanences et mutations de la société française jusqu’en 1914

Le « plan Freycinet » soutient le développement d’un réseau de chemin de fer organisé autour de Paris. L’objectif majeur est de donner accès au chemin de fer à tous les Français, de façon à favoriser le développement économique du pays et à désenclaver les régions reculées. Il est officialisé en juillet 1879. L'objectif est aussi politique, promouvoir la IIIème République dans le monde rural souvent hostile au régime.  8700 km de lignes sont prévues sur 181 lignes différentes.

Les voies ferrées exploitées doublent entre 1875 et 1891 et atteignent leur apogée en 1914. 

Les voies ferrées exploitées doublent entre 1875 et 1891 et atteignent leur apogée en 1914. 

Le pont canal de Briare, construit en 1890.  Les écluses des principaux canaux français sont modifiées le cas échéant pour s'adapter au gabarit standard choisi, dit gabarit Freycinet

Le pont canal de Briare, construit en 1890. Les écluses des principaux canaux français sont modifiées le cas échéant pour s'adapter au gabarit standard choisi, dit gabarit Freycinet

2- Divertissements:

Le tourisme balnéaire se développe. Les stations sont accessibles par train pour les plus riches (mode des bains de mer pour lutter contre la tuberculose). Les congés payés n'existent pas encore.

Tenue pudique exigée. On fuit le soleil.

Tenue pudique exigée. On fuit le soleil.

Ceux qui ne peuvent pas partir et qui en ont les moyens peuvent aller au cinématographe inventé par les frères Lumières en 1895. Ils font  des projections sur un écran de vingt mètres sur quinze mètres.

Les premières actualités cinématographiques sont présentées au cinéma Olympia après les attractions.

Permanences et mutations de la société française jusqu’en 1914

La maison Berthon présente le Phonorama qui permet de synchroniser l'image et le son. On a pu voir et entendre Mme Sarah Bernhardt.

Permanences et mutations de la société française jusqu’en 1914

Raoul Grimoin-Sanson présente son Cinéorama à l'occasion de l'exposition universelle de Paris sur un écran circulaire, balayé par dix projecteurs synchronisés.

Le Cinéorama à l'Exposition universelle de Paris de 1900. Dessin paru dans le Scientific American le 1er septembre 1900.

Le Cinéorama à l'Exposition universelle de Paris de 1900. Dessin paru dans le Scientific American le 1er septembre 1900.

Georges Méliès multiplie les tournages de films à trucages : cinquante et un films dans l'année.

Permanences et mutations de la société française jusqu’en 1914

3- Communications:

Le télégraphe Chappe est remplacé par le télégraphe électrique. Samuel Morse invente le langage qui porte son nom. Puis la télégraphie sans fil (appelée aussi TSF) permet d'émettre des messages à distance en utilisant des ondes radio. (on utilise maintenant le terme simple de radio

 

 

Evolution du télégraphe en un siècle

Evolution du télégraphe en un siècle

Invention du Phonographe (un appareil destiné d'abord à graver, puis à reproduire du son (paroles ou musiques) par un procédé purement mécanique).

Permanences et mutations de la société française jusqu’en 1914
Permanences et mutations de la société française jusqu’en 1914

1877: Edison dépose le brevet du phonographe

Edison et sa version de laboratoire du phonographe à cylindres.

Edison et sa version de laboratoire du phonographe à cylindres.

Le téléphone a une origine controversée. Il semble être attribué à tort à Alexander Graham Bell en 1874  (Antonio Meucci et Elisha Gray l'ont précédé)

Une trouvaille collective dont l'histoire ne retint qu'un nom: Bell

Une trouvaille collective dont l'histoire ne retint qu'un nom: Bell

Le téléphone a été exploité commercialement aux États-Unis dès 1877 et, en France dès 1879. 

En 1912, on compte 12 millions de postes téléphoniques dans le monde dont 8 millions aux États-Unis. 

Il y avait en cette même année un abonné pour 12 habitants aux États-Unis, 1 pour 71 en Grande-Bretagne et dans l'Empire allemand et 1 pour 183 en France.

Progrès de la photographie

Permanences et mutations de la société française jusqu’en 1914
Permanences et mutations de la société française jusqu’en 1914
Permanences et mutations de la société française jusqu’en 1914

Développement de la presse écrite :

- Le télégraphe transmet l'information plus vite.
- 1836: Invention de la publicité par Émile de Girardin pour financer les journaux et baisser leur prix.
- 1845: Fondation de l'agence Havas, la plus ancienne agence de presse au monde. 
- 1846: Invention de la rotative par Richard M.Hou qui divise par quatre le prix des journaux en permettant leur impression en grande quantité
- 1881: Loi sur la liberté de la presse
- 1881-1882: Lois Ferry sur l'école gratuite, laïque et obligatoire.

Permanences et mutations de la société française jusqu’en 1914
C - Le progrès comme solution aux problèmes

1- Progrès médicaux:

Les découvertes médicales sont multiples (transfusion sanguine en 1907 par exemple) et profitent des autres découvertes dans d'autres domaines (comme la physique). Cela entraîne de nouveaux  dangers ou des abus. Le principe de précaution n'existait pas. Cela permet aussi de sauver des vies et de mieux soigner. La vaccination (et notamment le travail de Pasteur), Les Rayons X, La radiographie (développée par Marie Curie)

 

Permanences et mutations de la société française jusqu’en 1914
Permanences et mutations de la société française jusqu’en 1914

2- Un besoin en énergie de plus en plus important

Les usages de l’électricité se multiplient, aussi bien au niveau domestique qu'industriel (notamment l’électrification des tramways, métros et chemins de fer). Dans chaque grande ville s'implantent des compagnies d'électricité. Ces dernières construisent des centrales électriques et de petits réseaux locaux, chacun utilisant des fréquences et des niveaux de tension différents. 

1882: Première centrales hydroélectrique à Lancey par Aristide Bergès

 

Permanences et mutations de la société française jusqu’en 1914

3- Des bouleversements dans le quotidien

La lampe à incandescence, est devenue au cours de ce siècle la principale source d'éclairage domestique et mobile. (Edison en 1879)

Apport de la chimie, découverte des plastiques synthétiques

1870: Celluloïd (ex: balles de tennis de table)
1884: Viscose (soie artificielle)
1897: Galalithe (boules de billards) 
1907: Caoutchoucs synthétiques, bakélite.
1908: Cellophane 

Conclusion

Les progrès ont été très important dans de nombreux domaines et simultanément entraînant ainsi une accélération des découvertes. Cela remet en cause une grande partie des bases religieuses ou morales de la société (théorie de l'évolution, contraception...) et une impression "d'accélération" de l'histoire.

Partie III Bouleversements de la société 
A -  Des changements profonds au niveau de la population 

1- Vague migratoire

Depuis le milieu du XIXème siècle les migrations européennes s'accélèrent du fait de crises comme celle de la pomme de Terre en Irlande dans les années 1840. Les migrations sont surtout économiques.

En 1891, le premier recensement spécifique des étrangers en France est réalisé : c’est la naissance de la notion d’immigration. Cela répond à la crise économique des années 1880.

Les évolutions de la place des immigrés dans la société française reflète les grandes évolutions économiques et sociales du pays. Jusqu’à 1975 (hormis à la fin des années 1930 et pendant la Seconde Guerre mondiale), l’immigration économique est encouragée pour répondre aux besoins de main-d’oeuvre de la France ; mais cette politique migratoire se durcit dès lors que la conjoncture économique s’assombrit.

Les étrangers en France (1851‑1911).  En France, les Belges représentent 40 % des immigrés en 1870. À la fin du XIXe siècle, les Italiens deviennent majoritaires : en 1911, ils sont 420 000.

Les étrangers en France (1851‑1911). En France, les Belges représentent 40 % des immigrés en 1870. À la fin du XIXe siècle, les Italiens deviennent majoritaires : en 1911, ils sont 420 000.

La France, qui a besoin de main-d’oeuvre dans l’agriculture mais surtout l’industrie, fait appel à une main d’oeuvre étrangère car elle connaît une croissance démographique très faible à cette époque. Ces immigrés viennent tous d’Europe, essentiellement de pays frontaliers à la France (pour des raisons de proximité) : Italie, Belgique, Espagne, Pologne (avec laquelle un accord a été signé).

Une immigration essentiellement Européenne jusqu'en 1945

Une immigration essentiellement Européenne jusqu'en 1945

Photographie d'embauche: La vague d’arrivée la plus importante remonte à 1920.  A l’époque la main d’œuvre est manquante à cause de la première guerre mondiale, de ses morts et de ses invalides. Le 3 septembre 1919 une convention est signée entre la Pologne et la France. Un commission française étudie les dossiers des candidats à l’arrivée en France, fuyant le chômage important en Pologne.

Photographie d'embauche: La vague d’arrivée la plus importante remonte à 1920. A l’époque la main d’œuvre est manquante à cause de la première guerre mondiale, de ses morts et de ses invalides. Le 3 septembre 1919 une convention est signée entre la Pologne et la France. Un commission française étudie les dossiers des candidats à l’arrivée en France, fuyant le chômage important en Pologne.

2- Racisme et nationalisme

Même si elle est demandée par le patronat (besoin demain d'oeuvre, coût du travail, savoir-faire dans certains métiers)  cette émigration est mal vue par les ouvriers français. Un va chercher à contrôler ces migrants. 

En 1895 on recense tous les "nomades, bohémiens et vagabonds". En 1912 on impose aux nomades le port d'un carnet anthropométrique (qui mesure le corps humain)

Permanences et mutations de la société française jusqu’en 1914

On met en avant les barrières linguistiques, culturelles, religieuses pour faire croire que l'intégration (processus par lequel une personne étrangère devient membre d’une communauté) est impossible.

On reproche aux immigrés de vivre dans l'entre-soi (quartiers Wazemmes à Lille pour les Belges, vieux port de Marseille pour les Napolitains).

Mais malgré les discours extrêmement violents de l'époque, cette intégration se déroule finalement. Qui se soucie aujourd'hui de l'intégration des italiens ou des polonais en France ?

En moyenne un cinquième des immigrés vivant en France sont naturalisés (obtention de la nationalité française par une procédure administrative). 
Ce chiffre témoigne de la frilosité de la part de la France à vouloir intégrer ces étrangers vivant sur son sol (des Français considèrent qu’ils leur « volent » du travail ou qu’on doit simplement leur donner le droit de travailler).

Mais de grandes personnalités de l'époque ont été issues de cette immigration (Mac Mahon, Marie Curie, Paul Verlaine...). Les idées voyagent aussi en même temps que les personnes. Le féminisme va venir d'Angleterre vers la France par exemple.

Permanences et mutations de la société française jusqu’en 1914

3- Des actes de violence

Les actes de violence par ou contre des immigrés ne sont pas rares.

En 1894 Sante Caserio, un anarchiste italien, tue le président Sadi carnot, ce qui entraîne des réactions de rejet contre les immigrés italiens à Lyon.

En 1894 Sante Caserio, un anarchiste italien, tue le président Sadi carnot, ce qui entraîne des réactions de rejet contre les immigrés italiens à Lyon.

Le 17 août 1893, 300 ouvriers des salines d’Aigues‑Mortes s’en prennent aux travailleurs italiens : plusieurs sont tués. On a longtemps cru qu’il s’agissait d’un accès soudain de racisme ; mais en réalité les ouvriers français utilisent l’argument de la nationalité pour justifier leur violence, qui répond surtout à des motifs économiques et politiques.

Le 17 août 1893, 300 ouvriers des salines d’Aigues‑Mortes s’en prennent aux travailleurs italiens : plusieurs sont tués. On a longtemps cru qu’il s’agissait d’un accès soudain de racisme ; mais en réalité les ouvriers français utilisent l’argument de la nationalité pour justifier leur violence, qui répond surtout à des motifs économiques et politiques.

B - Eveil aux droits des femmes.

1-  Une société patriarcale et misogyne

Dans une société patriarcale les hommes détiennent l'autorité sur les membres de la famille. En conséquences ils ont aussi le pouvoir dans les autres domaines (politiques, économiques, social etc.). 

Cette société est misogyne (mépris et rejet à l'égard des femmes). L'idée même de revendiquer un début d'égalité paraît absurde pour beaucoup d'hommes à cette époque.

 

2- L'apparition de revendications:

Malgré tout de nouvelles revendications apparaissent petit à petit. Le développement fulgurant de la bicyclette en est un exemple. 

 

Les femmes se sont alors battues pour porter le bloomer, sorte de short féminin, afin de pouvoir pratiquer la bicyclette.

Les femmes se sont alors battues pour porter le bloomer, sorte de short féminin, afin de pouvoir pratiquer la bicyclette.

Mais le mouvement le plus notable est celui des suffragettes
Ce sont des féministes (défendent l'égalité hommes femmes) qui réclament le droit de vote. 
Ce mouvement naît dans les pays Anglo-Saxons et se développe seulement à partir de 1909 en France avec la création de l'Union française pour le suffrage des femmes.

Permanences et mutations de la société française jusqu’en 1914

Les progrès ont été timides malgré tout. Il s’agit là aussi d’un mouvement de fond même s’il n’est pas linéaire.

La principale victoire est l’accès des filles à l’éducation. En effet en 1850 la loi Falloux rend les  écoles obligatoire pour les filles dans les communes de plus de  800 habitants.

Quelques dates...
1880: Création de collèges et de lycées publics de jeunes filles (loi Camille Sée)
1887: Premier journal féministe: "La fronde" de Marguerite Durand. 
1907: Les femmes sont autorisées à disposer de leur salaire.

La contraception reste assimilée à un avortement et donc considérée comme un crime. Les grandes étapes de l'égalité hommes femmes ont lieu après 1914. Quelques exemples:

1924: Uniformisation des programmes scolaire et création d'un baccalauréat unique.
1944: Droit de vote des femmes.
1965: Fin de l'autorisation nécessaire du mari pour l'emploi féminin.
1967: Contraception autorisée (Loi Neuwirth)
2013: Autorisation du pantalon pour les femmes.
2014 : Notion juridique de "bon père de famille" (ou bonus pater familias) supprimée du droit français.

3- L'essor du féminisme:

L'exemple de Marie Curie (1867-1934).

Permanences et mutations de la société française jusqu’en 1914
Permanences et mutations de la société française jusqu’en 1914

Avec son époux Pierre Curie, elle refuse la Légion d'honneur. Pierre Curie déclarera : « Je n'en vois pas la nécessité ». Selon Ève Curie, Marie aurait accepté si elle lui avait été donnée pour « fait de guerre » à la suite de la mise en place des « petites Curies » Elle est, jusqu'en 2014, la seule femme honorée au Panthéon pour son mérite propre.

C - La lutte pour les droits des salariés

1- Syndicats et politisation

Les partis se réclamant du prolétariat se multiplient et dans les années 1890 sont élus les premiers représentants des travailleurs, qui soutiennent les luttes et critiquent le gouvernement. Certains journaux représentent les mouvements ouvriers comme l'Humanité créé en 1904 par Jean Jaurès.

Le premier et plus important syndicat, la CGT, est fondé en 1895.

Permanences et mutations de la société française jusqu’en 1914

 Les revendications du mouvement ouvrier portent  sur:

Permanences et mutations de la société française jusqu’en 1914
Permanences et mutations de la société française jusqu’en 1914

2- 1891 – La fusillade de Fourmies du 1er mai. (PPO)

Le gouvernement n’hésite pas à réprimer sévèrement les grèves et les manifestations (fusillade de Fourmies le 1er mai 1891). Le prolétariat (classe sociale des travailleurs qui s'oppose à la classe des patrons, qui utilisent leur travail pour faire du profit selon Karl Marx)

Fiche d'activité: revue de presse:

Choisissez trois journaux parmi les cinq proposés. Montrez en quoi leur regard est différent sur le même évènement. Tenez compte du contexte (date de parution) et de la ligne éditoriale de chacun.

Le Petit Parisien Supplément littéraire illustré 17 mai 1891:

L’Intransigeant 4 mai 1891

La Presse 6 mai 1891

Le Figaro 3 mai 1891

La Justice 9 mai 1891

3- Evolution des lois

 

 

Permanences et mutations de la société française jusqu’en 1914

1898: Protection contre les accidents du travail

1900: Limitation de la journée de travail à 10 heures par jour sous quatre ans (Loi Millerand).

1906: Repos hebdomadaire.

1910: Loi sur les retraites ouvrières

Ces lois ne suppriment cependant ni les catastrophes (plus de mille morts lors de la catastrophe de Courrières en 1906) ni la misère.

 

Conclusion: 

Schéma de synthèse.

Permanences et mutations de la société française jusqu’en 1914
Films et séries

- "Les enquêtes de Murdoch"

- "The Artist" de Michel Hazanavicius, 2011

- Downton abbey

 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par M. Orain

Repost0