Publié le 10 Octobre 2010

 

3ème F

Moyenne générale: 10.36

Note la plus basse: 3.5

Note la plus élevée: 16

 

 

Document N°1: La Laïcité vue par Plantu.


Doc 1

 

 

Document N°2: La République et l'Islam.

Doc-2.jpg

 

 

Document N°3: L'Originalité de l'Alsace et de la Lorraine.

Doc-3.jpg

 

 

Document N°4: La Laïcité et la loi

 

La France est une République indivisible, laïque, démocratique et sociale. Elle assure l'égalité devant la loi de tous les citoyens sans distinction d'origine, de race ou de religion. Elle respecte toutes les croyances.

 

Article 1 de la constitution de 1958

 

La République ne reconnaît, ne salarie ni ne subventionne aucun culte

Article 2 de la loi de 1905 sur la séparation de l'Eglise et de l'Etat

 

 

questions.jpg

 

Question 1 (doc 1 et 4) :

Arabe, Latin, Hébreux sont des langues. Elles représentent les 3 grandes  religions monothéistes. La France n’a qu’une langue officielle : Le Français. Le principal doit donc lire la circulaire en Français.

 

Question 2 (doc 2 et 4)

Le maire est rappelé à l’ordre car il a détruit une mosquée.  Le ministre de l’intérieur est aussi chargé des cultes.

De plus le maire à fait un referendum illégal car portant sur une liberté fondamentale.

 

Question 3  (Doc 3 et 4)

L’article premier de la constitution est respecté car il y a un choix de religion et une dispense d’enseignement possible. 

   paragraphe.jpg

Paragraphe argumenté :

 

Introduction:

Définition de la laïcité : C’est l’absence de religion.

La constitution encadre les lois.

 

Idées générales.

Les connaissances à avoir :

Le ministre de l’intérieur est ministre des cultes.

Concordat (1801) et la loi de 1905 (séparation de l’Eglise et de l’Etat)

L’Etat ne donne pas d’argent aux cultes.

Expliquer l’évolution des lois. Bien distinguer entre les principes et l'application de la loi.

Expliquer l’application des lois : Ex Alsace Moselle.

Pb d’intégration (ex : Burqa).

 

Les erreurs à ne pas commettre :

Les personnes doivent s’adapter à l’Etat et non l'inverse.

Intégration ou Acculturation ?

 

La laïcité en France est un principe qui distingue le pouvoir politique des organisations religieuses.  L’État doit donc rester neutre.  Ce principe garantit la liberté de culte (les manifestations religieuses doivent néanmoins respecter l’ordre public). On peut penser par exemple à l'organisation de l'Aid El kebir (العيد الكبير ou "Grande fête) qui doit respecter les conditions sanitaires françaises.

Il affirme parallèlement la liberté de conscience. Chaque opinion est respectable et aucune opinion n'est au-dessus des autres (religion, athéisme, agnosticisme ou libre-pensée), construisant ainsi l’égalité républicaine.Les sectes sont une exception car elles mettent en dangers leurs adeptes (témoins de jéovah, mandarum, scientologie...)

À travers la laïcisation de la société, il ne s’agit pas pour la République de combattre les religions, mais d’empêcher leur influence dans l’exercice du pouvoir politique et administratif,. Les religions n'ont pas à influencer l'Etat. Les idées philosophiques ou spirituelles sont du domaine du privé. Ils relève de  la conscience individuelle et à la liberté d’opinion.

Ce principe a modifié en profondeur la société française ; la transformation est toujours à l’œuvre aujourd’hui dans l’adaptation du droit et des institutions nationales aux évolutions de la société française.On peut ainsi penser à la nouvelle législation sur la burqa qui considère ainsi que ce vêtement est une atteinte à la sécurité de l'Etat et à la liberté des femmes (mêmes si celles-ci sont volontaires pour la porter).

Ce principe de laïcité a été obtenu après une longue lutte et l'avènement de la loi de 1905. Il découle de l'enseignement chrétien de "rendre à César ce qui est à César". Il peut donc heurter les personnes d'autres cultures et poser des problèmes d'intégration.

 

Le cours: "Chapitre 1: Le citoyen, La république, la démocratie"

- Brevet 2008: "Les droits et les devoirs du citoyen"

- Brevet 2010: "Légalité, un principe républicain"

- Brevet blanc: "La laïcité, principe républicain"

- Débat: Les symboles de la République, la Marseillaise

- Débat: Les différents voiles musulmans

Voir les commentaires

Rédigé par M. Orain

Publié dans #Sujets des devoirs (HG-EC)

Repost0

Publié le 5 Octobre 2010

http://www.jjgoldman.net/collection//modules/disques/images/CD%20Single/jjg-rouge-recto.jpg

 

 

En 1993 JJ Goldman profite de l'effondrement du bloc soviétique pour réaliser un rêve, faire chanter les choeurs de l'armée rouge sur une de ses chansons.

 

 

 

 

Le thème: Les désillusions après les espoirs soulevés par le communisme.

 

Troisième d'une famille juive de quatre enfants. Sa mère, Ruth Ambrunn, est née à Munich (Allemagne) ; son père, Alter Mojze Goldman, né à Lublin (Pologne), a participé à la Résistance française. Son demi-frère, Pierre Goldman, militant d'extrême gauche, auteur de plusieurs braquages, assassiné en 1979. Son assassinat demeure non résolu aujourd'hui. Un passé chargé donc pour le chanteur...

 

Le héros est un vieil homme qui  voit sa vie défiler devant lui en regardant son album photo. L'espoir, la révolution, la guerre, l'effondrement de l'URSS. Finalement l'URSS n'aura duré que le temps d'une vie (1922-1991)

 

 

 

Y aura des jardins, de l'amour et du pain
Des chansons, du vin, on manquera de rien
Y aura du soleil sur nos fronts
Et du bonheur plein nos maisons
C'est une nouvelles ère, révolutionnaire

On aura du temps pour rire et s'aimer
Plus aucun enfant n'ira travailler
Y aura des écoles pour tout le monde
Que des premières classes, plus de secondes
C'est la fin de l'histoire, le rouge après le noir

On aura nos dimanches
On ira voir la mer
Et nos frères de silence
Et la paix sur la terre
Mais si la guerre éclate
Sur nos idées trop belles
Autant crever pour elles
Que ramper sans combattre

Y aura des jardins, de l'amour et du pain
On se donnera la main tous les moins que rien
Y aura du soleil sur nos fronts
Et du bonheur plein nos maisons
C'est une nouvelle ère, révolutionnaire

Un monde nouveau, tu comprends
Rien ne sera plus jamais comme avant
C'est la fin de l'histoire, le rouge après le noir

 

En vert les revendications

En rouge les sacrifices

En violet les considérations sociales

 

 

couvertures de l'album

  • Album de platine en 1993 (300 000 exemplaires vendus)
  • Album triple platine en 1994 (900 000 exemplaires vendus)
  • Album de diamant en 1995 (1 000 000 d'exemplaires vendus)
  • Chant russe : Ensemble Académique de Chant et de Danse de l'Armée Russe "A. V. Alexandrov"
    • Maître de Choeur : Viktor Alexeyevitch Fyodorov
    • Directeur artistique : Igor Ghermanovitch Agafonnikov
    • Enregistré à Moscou au 5ème Studio de la Maison d'Etat de Radiodiffusion et d'Enregistrement Audio

 

JJ Goldman s'est illustré à plusieurs reprises avec des chansons plus ou moins "engagées":


- Né en 17 à Leidenstadt (en 1990, thème: question de la part d'historique et d'éducatif dans les conflits)

- Envole moi (En 1984, thème de l'ascenceur social bloqué, problème des banlieues)

- Là bas (En 1987: thème de l'immigration)

- Restos du coeur (En 1986, financement de l'association de Coluche)

- Comme toi (En 1982, sur la déportation)

 

Il est encore aujourd'hui l'une des personnes importantes des actions annuelles des Restos du Cœur. Jean-Jacques Goldman est l'initiateur et l'un des organisateurs de la soirée des Restos du Cœur qui rencontre chaque année un succès colossal et qui constitue 20 % (vente CD/DVD incluse) des recettes annuelles de l'association. De 1986 à 1992, il sera d'ailleurs le parrain de l'association avant de passer de flambeau à Muriel Robin.

 

Total de ventes album: 12.56 millions d'exemplaires.

Total de ventes (album+singles+créations pour d'autres artistes) = 26.01 millions

Voir les commentaires

Rédigé par M. Orain

Publié dans #Histoire des arts

Repost0