Publié le 20 Octobre 2010

 

 

doc1.jpg

Doc-2.jpg

doc3-copie-1.jpg

 

questions-copie-1.jpg

Question 1(document 1)

L'association mise en avant dans le document 1 s'appelle les "Restos du coeur".  Ceux qui en bénéficient sont nommés par ces expressions:

"Ceux qui n'ont plus rien"

"Tous les recalés de l'âge et du chômage"

 

 


Question 2 (document 2)

 

C'est l'Etat qui assure une forte part des dépenses sociales en France. Les plus grandes dépenses concernent la vieillesse (150 milliards d'euros) et la santé (100 milliards d'euros). C'est logique puisque notre constitution stipule que "la Nation (donc l'Etat) doit assurer à l'individu les conditions nécessaires à leur développement, (...) la protection de la santé (...) [et] des moyens convenables d'existence".

 

Question 3 (document 3)

 

La solidarité est une valeur de la République car tout être humain à le droit d'obtenir de la collectivité (donc de l'Etat) les moyens de vivre décemment.

 

paragraphe.jpg

 

Idées essentielles:

 

- La solidarité est une valeur de la République. Elle est inscrite dans la constitution de 1946 et reprise dans la constitution de 1958. L'Etat est donc dans l'obligation d'aider les personnes en difficultés.

- Les dépenses de solidarités sont très importantes, elles sont mêmes plus importantes que les recettes actuelles de l'Etat (déficit). On peut se poser la question du financement de ces dépenses (plus d'impôts ? Moins de solidarité ?).

- Les aides sont essentielles à la vie de beaucoup de gens. Entre 7 et 10% des français vivent sous le seuil de pauvreté. Ils ont donc besoin d'une aide pour les éléments essentiels: Le logement, la nourriture, l'énergie, la santé, la famille. L'Etat a donc créé la sécurité sociale (en 1945) puis la Couverture Maladie Universelle (en 1999) pour aider les français à se soigner. Les allocations familiales pour la famille, l'aide au logement pour les étudiants.

- L'état a aussi pour rôle de  lutter contre ce qui peut nuire aux intérêt des français: Le tabagisme, l'alcoolisme par exemple. Ces dépendances entrainent une augmentation des dépenses de santé et fragilisent des populations déjà en difficultés (50% des chômeurs fument par exemple). Néanmoins sont rôle est limité car l'Etat est aussi le garant des libertés (j'ai le droit de fumer si je suis majeur, même si cela nuit à ma santé).

 

- Les associations (comme les restos du coeur) prennent parfois le relai de l'Etat. Cela montre que l'Etat ne peut pas tout faire. Cela peut montrer aussi que l'Etat ne joue peut être pas son rôle en totalité.

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par M. Orain

Publié dans #Sujets des devoirs (HG-EC)

Repost0

Publié le 18 Octobre 2010

La vie est belle  (20h40 Arte) Lundi 18 octobre

La vie est belle

 

 

A la veille de la Seconde Guerre mondiale, Guido se rend à Arrezzo, en Italie, pour y trouver du travail. En chemin, il rencontre Dora, dont il tombe immédiatement amoureux. A force d'attentions, il conquiert le coeur de la belle institutrice, qui s'enfuit avec lui le jour de ses noces, prévues avec un fonctionnaire prétentieux. Quelques années plus tard, Guido, qui est juif, est arrêté avec Giosué, son jeune fils, et déporté. Dora, se sacrifiant, monte dans le train qui les emmène. Dans le camp de concentration, Guido invente toutes sortes de stratagèmes pour faire croire à Giosué que tout cela n'est qu'un jeu, à la fin duquel il pourra gagner un char grandeur nature...

Voir les commentaires

Rédigé par M. Orain

Publié dans #Programme télé

Repost0