Chapitre 6 Histoire Thème 1: LA CHINE DES HAN À SON APOGEE

Publié le 3 Novembre 2016

Thème 1 - LA CHINE DES HAN À SON APOGEE

CONNAISSANCES

A son apogée, sous le règne de l’empereur Wu (140 – 87 av. J.-C.), la Chine des Han connaît une brillante civilisation. La route de la soie permet un commerce régulier entre Rome et la Chine à partir du IIe siècle av. J.-C.

DEMARCHES

Étude au choix d’un ou deux aspects de quelques aspects de la civilisation chinoise sous ce règne (ouverture de la route de la soie, prolongement de la grande muraille, recrutement des fonctionnaires, floraison artistique et technique).

CAPACITES

Connaître et utiliser les repères suivants  La Chine des Han, 206 av. J.-C. – 220  La Chine des Han à son apogée sur une carte de l’AsieDécrire un ou deux exemples de la civilisation de la Chine de Han (une oeuvre d’art, une invention…)

 
 
 
 
I.    A L’ORIGINE DE LA ROUTE DE LA SOIE

 

      
  
   
 
   
 

 

 

 

 

Zhang Qian

Jeune officier de la garde du palais,  il a dans les mains le permis remis par l’empereur pour son expédition en Asie centrale. 99 hommes l’accompagnent, des officiers et des soldats.

 

L’empereur Wudi (140 à 87 avant J.-C.)

Vers 140 avant J.-C., il envoie Zhang Qian  auprès des Yuezhi, afin de nouer une alliance contre le puissant  peuple nomade des Xiongnu qui harcèle l’empire chinois au Nord.

 

 

 

 

 

Peinture murale, grotte n°323 de Mogao, province du Gansu, vers 705-713 après J.-C.

 

Mais le général Zhang Qian est capturé par les Xiongnu et devient leur esclave. 

Au bout de 10 ans, il s’enfuit. Il séjourne alors dans le royaume du Ferghana dont il découvre les « chevaux célestes », puis se rend chez les Yuezhi avec lesquels il ne réussit pas à nouer d’alliance. De retour en Chine, il raconte à l’empereur ses découvertes. Wudi décide de le

renvoyer en mission afin d’établir des relations commerciales avec les peuples de l’Ouest.

 

Doc. 1  L’empereur Wudi à la recherche d’une alliance militaire

 

1)      Souligne en bleu les différents personnages et leur fonction.

2)      Entoure en rouge les raisons pour lesquelles l’empereur envoie l’ambassadeur vers l’ouest.

3)      Entoure en bleu la date de départ de l’ambassadeur et la durée de son voyage.

4)      Souligne en vert les peuples rencontrés par l’ambassadeur chinois.

5)      Encadre en vert ce que découvre l’ambassadeur.

6)      Souligne en rouge la décision de l’empereur.

7)      A l’aide des informations que tu viens de trouver, complète le tableau :

 

Où ?

 

 

Quand ?

 

 

Qui ?

 

 

Pourquoi ?

 

 

Que se passe-t-il ?

 

 

Quelles sont les conséquences ?

 

 

 

8)      A l’aide des informations du tableau, raconte comment est née la Route de la Soie.

 

 

 

 

 
   
   
   
   
   

 

 

 

 

 

 

 

    1.  LA ROUTE DE LA SOIE
    2.  

      Expédition de Zhang Qian en Asie Centrale dépeinte sur une fresque de Dunhuang, grottes de Mogao, 618-712

       

       

       

      Doc.2  La Route de la Soie, à partir du IIème s. après J.C.

       

      1)      Quel continent la Route de la Soie traverse-t-elle ?

      2)      A l’est, d’où la Route de la Soie part-elle ?

      3)      Quel monde rejoint-elle l’ouest ?

      4)      Quelles sont les marchandises qui sont d’abord échangées le long de cette voie ?

    1.  LES PREMIERS ÉCHANGES  

     

     

    Doc.3 Les chevaux du Ferghana, Ier et IIIème siècles après J.-C. (Terre cuite, musée Guimet)

     

    Les chevaux, clef de la puissance militaire, ont permis à l’empereur Wudi de renforcer son armée pour lutter contre les peuples envahisseurs.  

     

    1)      D’où viennent les chevaux de l’armée des Hans ?

    2)      Pourquoi les Hans les ont-ils importés ?

     

    a) Robe en soie, dynastie des Han de l’Ouest, vers 168 avant J.-C.

     

    Nourris de feuilles de mûrier, les vers à soie sécrètent un fil très fin qu’ils enroulent en cocon. Celui-ci est jeté dans de l’eau bouillante et transformé en filaments qui sont ensuite dévidés et tissés. Dans la Chine des Hans, la soie est un produit de grande valeur dont la fabrication est un secret : le révéler entraîne la peine de mort.

     

    b)      La soie, vue de Rome

    Les premiers hommes qu’on connaisse (en ce pays) sont les Sères1, célèbres par la laine de leurs forêts. Ils détachent le duvet blanc des feuilles en l’arrosant d’eau ; puis nos femmes exécutent le double travail de dévider les fils et de les tisser. C’est avec un travail si compliqué, c’est dans des contrées si lointaines qu’on obtient ce qui permettra à une matrone de se montrer en public avec une étoffe transparente.

    Pline l’Ancien, Histoire naturelle, 77 après J.-C.

    1 Sères : nom donné par les Romains aux Chinois

     

    Doc.4 La soie, une invention chinoise.

    (doc.a)

    1)      Comment obtient-on un fil de soie ?

    2)      Que risque un Chinois de l’empire des Han s’il révèle ce secret ?

    (doc.b)

    3)      Relève dans le texte les mots utilisés par les Romains pour parler de la soie. En connaissent-ils le secret de fabrication ?

    4)      Comment est le vêtement fait dans de la soie ?

     

    Le document élève est disponible au format doc. et au format pdf..

    Chronologie

    Histoire et événements
     206 av. J.-C. Prise de Xianyang par Liu Bang
     202 av. J.-C. Proclamation de la Dynastie
     202 av. J.-C. Battle de Gaixia; début de la domination Han sur la Chine
     923 Interruption de pouvoir Han par la dynastie Xin
     220 Déposition de Han Xiandi par Cao Pi

    Progrès des sciences et des techniques

    • Agriculture : sous les Han occidentaux, les socs d’araire en fonte, apparus sous les royaumes combattants, devinrent largement disponibles. La traction animale se développe. Les systèmes d’irrigation sont étendus dès le règne de Gaozu, et le système de rotation des cultures amélioré.
    • La première représentation connue d’un gouvernail est un modèle de bateau découvert dans une tombe chinoise du Ier siècle av. J.-C.
    • Améliorant les techniques élaborées sous les Han occidentaux, Cai Lun détermine en 105 le processus de fabrication d’un papier performant, le premier au monde.
    • Zhang Heng invente le sismographe (132) et l’odomètre et conçoit le premier globe céleste rotatif chinois.
    • En -104, est promulgué le calendrier Taichu (太初), premier véritable calendrier chinois.
    • Progrès médicaux sous les Han orientaux avec Zhang Zhongjing et Hua Tuo, à qui l'on doit entre autres la première anesthésie générale.
    • Encyclopédies : sous les Han occidentaux, le Livre des monts et des mers (shanhǎijing 山海經), débuté à l’époque des Royaumes combattants, est achevé et édité. Rédaction du Huainanzi.
    • Ouvrages historiques : sous les Han occidentaux, rédaction des Mémoires historiques de Sima Qian, chronique détaillée depuis les temps légendaires des empereurs Xia jusqu’au règne de Wudi, contemporain de l’historien. Sous les Han orientaux, Ban Gu rédige l’essentiel des Annales des Han, histoire des Han occidentaux et modèle des annales officielles des dynasties ultérieures. Entamé par son père Ban Biao (班彪), l’ouvrage sera achevé par sa sœur Ban Zhao (班昭). Fan Ye rédigera le Livre des Han postérieurs.

    Rédigé par M. Orain

    Publié dans #6ème, #histoire

    Repost0
    Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
    Commenter cet article