16 décembre 2014 2 16 /12 /décembre /2014 22:38

Thème 2 : Grandes puissances et conflits dans le monde depuis 1945

(14-15 heures)

Chapitre 4 : La Chine et le monde puis 1949

(4-5  heures)

 

 

Si vous souhaitez avoir les en version TBI

Cliquez sur le lien ci-dessous pour télécharger le Logiciel

Smart Notebook pour tableau blanc interactif (TBI) ,http://my-ict.wikispaces.com/file/view/smart_notebook_icon.png/272636478/43x43/smart_notebook_icon.png 

Clé d'activation

 

Le cours complet avec les documents est disponible pour TBI en  version Smart Notebook

http://my-ict.wikispaces.com/file/view/smart_notebook_icon.png/272636478/43x43/smart_notebook_icon.png  

 

 

 

Cours complet ici

 

 

Résumé:

Introduction : Contexte, rappel des notions de base

 

La Chine est une civilisation originale qui a alterné entre fermeture et ouverture sur le monde.

 

1949 : révolution communiste à l’exception de l’île de Taïwan. La Chine est donc coupée en deux régimes. (capitaliste/communiste) depuis cette date.

 

1964-1976 : Puissance nucléaire dès 1964. révolution culturelle. Mao affirme son autorité et veut supprimer les classes bourgeoises et intellectuelles. Bilan très lourd (entre 10 et 60 millions de morts). Volonté affichée de croissance démographique.

 

Depuis 1976 : début d’ouverture sur le monde dès 1972 (diplomatie du ping-pong, rencontre avec Nixon), politique de l’enfant unique. Libéralisme économique (ZES créées par Deng Xiaoping)

 

Depuis les années 2000 : La Chine s’affirme sur la scène internationale comme une grande puissance.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

-          Exposition universelle de Shanghaï en 2010

-          JO de Beijin en 2008

-          Vol spatial habité en 2003, Alunissage en 2013  

 

 

I : Naissance d’un deuxième modèle communiste

A- La séparation progressive vis-à-vis de l’URSS

 

Voir étude 1 page 110-111

1950 : Traité d’amitié, d’alliance et d’assistance mutuelle avec l’URSS.

1950-53 : Guerre de Corée, soutien à la Corée du Nord

1953 : Mort de Staline. URSS et Chine s’éloigne

-          L’URSS se montre critique à l’encontre du « grand bond en avant » (industrialisation des campagnes).

-          Mao dénonce la « coexistence pacifique » de Krouchtchev.

 

1960 : Rupture avec l’URSS. Mao se veut le leader du monde communiste.

1969 : Affrontements brefs sur l’Oussouri (frontière URSS/Chine). Tension en ex-Indochine (Khmers  rouges au Cambodge soutenus par la Chine renversés en 1979 par le  Viet-Nam soutenu par l’URSS)

1972 : Visite de Nixon en Chine. 

 

B- Une affirmation difficile

-          1955 : Conférence de Bandung. La  « troisième voie » (entre celle des Etats-Unis et celle de l’URSS) soutenue par l’Inde.

-          1959 : Annexion du Tibet, conflit avec l’Inde, plus de 3ème bloc possible.

-          1971 : La Rep Pop Chinoise remplace Taïwan à l’ONU

-          1978 : Reconnaissance par les Etats-Unis.

 

L’influence chinoise est alors limitée. Elle est à peine une  puissance régionale (influence en Corée du Nord, au Cambodge jusqu’en 1979). L’héritage de Mao (1893-1949-1976) est très controversé (voir étude 2 page 112-13)

 

II- L’ouverture au monde

 

La Chine cherche alors à développer un modèle à la fois communiste dictatorial (parti unique, pas de liberté d’opinion ni de liberté de circulation) et capitaliste au point de vue économique. Une transition originale et précoce (comparée à celle de l’URSS qui a échoué à partir de Gorbatchev en 1985-1991)

 

A - Le tournant initié par Deng Xiaoping (1976-1997)

 

-          Un programme de réforme: Les quatre modernisation (agriculture, industrie, recherche, défense).

-          Politique de l’enfant unique.

-          Création d’un « socialisme de marché » : Décollectivisation des terres, création des ZES (zones économiques spéciales). La Chine devient un pays atelier ce qui idéologiquement est étonnant pour un modèle communiste (contre l’exploitation du travail par le capital par nature).

 

B- La mutation chinoise

 

La Chine devient rapidement une puissance économique majeure. (croissance de plus de 10% par an en moyenne depuis 1980)

-          Deuxième économie mondiale en 2010. Les investissements à l’étrangers explosent (doc page  104) ce qui lui permet d’étendre son influence au détriment des anciennes puissances (ex en Afrique au détriment de la France). Voir étude 3 page 114.

-          Balance des paiement positive, elle devient le créancier du monde (rachat de dettes)

-          Réussite technologique : Industrie automobile (ex Geely rachète volvo en 200 doc 3 page 117), A320 Chinois, conquête spatiale (premier Taïkonaute en 2003)…

-          Autorisation des voyages à l’étranger. L’élite chinoise (1% de la population soit 15 millions de personnes) affiche leur richesses dans les boutiques de luxes occidentales (Louis Vuitton par exemple)

 

 

C- Les points de crispation

 

-          Les Chinois ont abandonné les libertés individuelles pour obtenir un décollage économique. Jusqu’à quand ? La répression de Tien An Men en 1989 a montré que rien n’est acquis. Le prix Nobel de la paix 2010 (Liu Xiabo) reste ne prison. Les mouvements populaires contre la corruption des élus sont de plus en plus vifs.

-          La censure est sévère mais la « muraille de Chine » internet risque de résister difficilement aux réseaux sociaux (même s’il existe une armée du net et un réseau social concurrent à Facebook : QQ)

-          Cette doctrine repose sur un nationalisme dangereux qui entraîne de nombreux conflits avec le voisinage (voir carte google des conflits frontaliers)

-          Son retard militaire est encore important (un seul porte-avion par exemple). La puissance de l’armée basée sur le nombre de soldats paraît dépassée.

-          Les années de très forte croissance économique paraissent révolues. La dépendance vis-à-vis des investissements occidentaux reste forte. La Chine saura-t-elle imiter le Japon ou la Corée du Sud ?

 

 

Conclusion

 

Le basculement du monde entre Etats-Unis et Chine n’a pas encore eu lieu. La Chine ne bénéficie pas du « Soft Power » des Etats-Unis.

L’équilibre de la politique Chinoise (ouverture des capitaux, répression en interne) est fragile et repose sur un nationalisme agressif dangereux. Un conflit majeur (notamment avec le Japon et les Etats-Unis) n’est pas à exclure.

 

 

Bac 2014

 

sujet question longue du baccalauréat 2014  Télécharger le sujet en pdf

 

corrigé vidéo

 

 

« La Chine et le monde depuis 1949 »

 

Sujet facile, à condition d'avoir convenablement étudié un chapitre qui n'est pas un des pôles majeurs du programme.

 

L'introduction doit définir le contexte et les termes du sujet. Une suggestion pour l'accroche de l'introduction, une phrase de Deng Xiaoping qui montre l'adaptation partielle de la Chine, dans les années 1980, aux conditions du commerce mondial : « Peu importe que le chat soit blanc ou noir, l'important est qu'il attrape les souris ». Si le plan est facile, la difficulté réside dans le respect de l'articulation Chine/monde : le sujet est dans le « et », il ne s'agit pas ici de raconter l'histoire de la Chine mais sa relation au reste du monde depuis la prise du pouvoir par les communistes de Mao Zedong en 1949.

 

La problématique doit ici tourner autour de l'affirmation de la puissance chinoise à l'échelle mondiale. Elle implique de construire les conditions de la définition d'un modèle chinois hybride (communiste en politique, progressivement ouvert au capitalisme après 1978).

 

Proposition de plan.

On pouvait traiter ce sujet en suivant trois parties.

 

Une première partie peut décrire la fermeture et les prémisses de l'ouverture chinoise à l'époque maoïste (1949-1976) : rupture avec l'URSS, voie chinoise tournée vers le Tiers-Monde, influence du maoïsme en Occident (notamment la Révolution culturelle), entrée à l'ONU en remplacement de Taïwan en 1971, visite de Nixon en 1972.

 

Une deuxième partie peut s'organiser autour de la progressive ouverture économique chinoise de l'ère Deng Xiaoping (1976-1997) : quatre modernisations, « un Etat, deux systèmes », création des ZES, principe du socialisme de marché, et limites de l'ouverture par la répression des manifestations de Tien AnMen (1989).

 

Une troisième partie interroge les aspects de la puissance chinoise à l'échelle mondiale au début du XXIe siècle, sous Hu Jintao (2002-2012) et depuis 2012 Xi Jinping : entrée à l'OMC (2001), accumulation de devises qui permet de faire pression sur les Etats-Unis par l'achat de bons du Trésor, multiplication d'IDE en Amérique latine (Brésil) et en Afrique (Algérie, Kenya, Tanzanie, etc.) notamment grâce à la diaspora, pression sur l'Asie orientale pour le contrôle d'espaces maritimes (Senkaku/Diaoyu, Paracels, Spratley), manifestations de puissance par le soft power chinois : instituts Confucius, JO de 2008, alunissage de la sonde « Lapin de Jade » en 2013 ; il s'agit aussi, dans cette dernière partie, d'insister sur les limites actuelles de la puissance chinoise dans son rapport au monde : faiblesse de l'intérieur chinois peu intégré et mal contrôlé (Tibet, attentats du Xinjiang) alors que le littoral est partie prenante de la mondialisation maritime (Shanghai 2e port mondial), inégalités socio-spatiales fortes entre la classe moyenne émergente (800 millions de personnes) et la population de l'intérieur, montée en puissance d'une contestation interne à cause des dégâts environnementaux, fermeture de sites internet, répression des opposants, silence partiel des grandes puissances qui cherchent à investir dans ce qui est le 1er marché mondial et la 2e puissance économique mondiale depuis 2011.

 

Plusieurs notions sont attendues, expliquées et mises en situation : communisme maoïste, quatre modernisations, socialisme de marché, Zones Economiques Spéciales, soft power.

 

Un schéma – non obligatoire – serait le bienvenu, dans chaque partie et/ou comme réalisation finale. On pouvait ici, en 2e partie, dessiner un schéma qui montre l'ouverture littorale (ports de Shanghai, Tianjin, et Canton/Shenzhen/Hong-Kong ; flèches vers et depuis l'extérieur littoral), coupure Ouest/Est de la Chine en deux vers Chongqing avec flèche vers l'ouest pour montrer l'ouverture en cours, symbole sur Pékin pour signaler la répression de 1989 et le maintien du principe « un Etat (communiste), deux systèmes (communiste et capitaliste).

 

 

Si vous souhaitez avoir les en version TBI

Cliquez sur le lien ci-dessous pour télécharger le Logiciel

Smart Notebook pour tableau blanc interactif (TBI) ,http://my-ict.wikispaces.com/file/view/smart_notebook_icon.png/272636478/43x43/smart_notebook_icon.png 

Clé d'activation

Repost 0
26 novembre 2014 3 26 /11 /novembre /2014 14:05

Thème 2 : Les dynamiques de la mondialisation

(8-9 heures)

 

 

Si vous souhaitez avoir les en version TBI

Cliquez sur le lien ci-dessous pour télécharger le Logiciel

Smart Notebook pour tableau blanc interactif (TBI) ,http://my-ict.wikispaces.com/file/view/smart_notebook_icon.png/272636478/43x43/smart_notebook_icon.png 

Clé d'activation

Le cours complet téléchargeable là:  http://my-ict.wikispaces.com/file/view/smart_notebook_icon.png/272636478/43x43/smart_notebook_icon.png 

Autre exemple  en  Mooc: le café 

 

PROGRAMME

L’objectif du thème demeure une présentation de la mondialisation comme un ensemble de processus matériels et organisationnels qui renforcent l’interdépendance des lieux, des économies et des sociétés à l’échelle de la planète. Il s’agit bien de décrire un système dynamique qui est la conséquence d'un processus d’interaction de champs économique, politique, technique et socio-culturel.

 

 

Chapitre 2: Un produit mondialisé, étude de cas 

L'Iphone

(2  heures)

 

Pour télécharger le cours en version TBI (Smart Notebook), cliquez sur l'IPhone

Pour ceux qui ont des difficultés avec les fenêtres "pop up", copiez collez ce lien:

http://muides2.free.fr/T/S/TSgeoth2ch2iphone.notebook

 

Etude de cas: L'Iphone

iPhone 4

DÉMARCHES

L’objectif du thème demeure une présentation de la mondialisation comme un ensemble de  processus matériels et organisationnels qui renforcent l’interdépendance des lieux, des économies et des sociétés à l’échelle de la planète. Il s’agit bien de décrire un système dynamique,résultante lisible de processus émanant de l’interaction de champs économique, politique, technique et socio-culturel.

 

CAPACITÉS TRAVAILLEES

- Analyse d’un système spatialisable, intégrant des territoires et des acteurs très diversifiés à l’échelle de la planète.

- Prélever, hiérarchiser et confronter des informations selon des approches spécifiques en fonction du document ou du corpus documentaire

 - Critiquer des documents de types différents (textes,images, cartes, graphes, etc.) 

 - Décrire et mettre en récit une situation historique ou géographique

 - Réaliser des cartes, croquis et schémas cartographiques, des organigrammes, des

diagrammes et schémas fléchés, des graphes de différents types (évolution, répartition)

 

L'iPhone est un smartphone (téléphone / balladeur / assistant personnel...) représente aujourd'hui  la majorité des ventes d'Apple, première firme mondiale.

 

I - L'Iphone, une production mondialisée

A- Une FTN Californienne

La Californie une taille et une puissance comparable à la France.

Carte de Californie (États-Unis)

 

 

Capitalisation:  623,52 milliards de dollars (août 2012, record absolu)

Chiffre d'affaire:  170,9 milliards de dollars (2011) contre 65,23 milliards en 2010.

Résultat net: 14 milliards de dollars 2010

 

 

 

Le siège d'Apple situé au 2855 Stevens Creek Blvd  à Santa ClaraCalifornie

 

 

Capture06-copie-1.jpg

La Californie (et notamment la Silicon Valley) est l'Etat des Etats-Unis qui concentre la majorité des entreprises de haute technologie.

 

B- Chronologie d'un succès

1976: l'Apple I

Capture01-copie-1.jpg

 

Conçu par Steve Wozniak dans son garage californien, il fut le premier produit d'Apple mis en vente en avril 1976. Son prix était alors de 666,66 $. Environ 200 unités furent produites. Une cinquantaine d'entre elles ont été vendues par un magasin d'électronique de Palo Alto. À la différence d'autres ordinateurs amateurs de cette époque qui étaient vendus en kit, l'Apple I était constitué uniquement d'une carte assemblée comprenant des composants électroniques dont environ trente circuits intégrés.

 

1984 : Premier Macintosh (128k)

Capture02-copie-1.jpg

 

Le Macintosh est le premier ordinateur personnel de la famille des Macintosh lancé par Apple Computer le 24 janvier 1984. Son boitier beige embarque un écran de 9 pouces de diagonale en plus de l'unité centrale, et livrée avec un clavier et une souris. Son lancement est précédé, le 22 janvier par la diffusion sur CBS lors du troisième quart temps du Super Bowl XVIII du célèbre spot publicitaire 1984 réalisé par Ridley Scott, son prix aux États-Unis est alors de 2995 US$. À son lancement les ventes sont bonnes et atteignent le nombre de 70 000 unités vendues le 3 mai 1984.

 

Publicité réalisée par Ridley Scot en 1984. Apple critique IBM pour  sa situation de monopole.

1998 :  iMac

Capture03-copie-1.jpg

L'iMac G3 est le premier modèle d'iMac. Il combine dans un seul et même boitier, un écran 15 pouces et une unité centrale. Initialement uniquement disponible en bleu dit bondi blue, il est plus tard disponible en d'autres couleurs. L'iMac G3 est livré avec un clavier et une souris s'accordant avec la couleur du boitier. Il a été commercialisé entre août 1998 et mars 2003 avant d'être remplacé par l'iMac G4.

 

2001 :iPod

 

Capture04-copie-1.jpg

Baladeur numérique d'Apple, lancé le 23 octobre 2001. L'iPod est à l'origine un baladeur à disque dur de 1,8 pouce. Depuis, Apple a sorti et maintient une gamme d'iPod, ayant ajouté l'iPod mini, l'iPod shuffle, remplacé l'iPod mini par l'iPod nano, et enfin l'iPhone et l'iPod touch.
En marge de ses baladeurs, Apple a développé le logiciel iTunes pour transférer des données vers l'iPod depuis certaines versions de MMac OS X ou de Microsoft Windows. Apple propose aussi la plate-forme iTunes Store, un service d'achat de musique et d'autres contenus.

 

2007 : iPhone

 

iPhone 4

iPhone est un regroupement de smartphones conçu et commercialisé par Apple Inc. depuis 2007. Les modèles, dont l'interface utilisateur a été conçue avec le multi-touch, disposent d'un appareil photo, d'une fonction baladeur numérique, d'un client Internet (pour naviguer sur le Web ou consulter son courrier électronique), et de fonctions basiques telles que les SMS (messages texte) et les MMS (depuis une mise à jour en ce qui concerne les anciens modèles) ; mais disposent aussi de la messagerie vocale visuelle et de l'App Store, qui permet de télécharger des applications, allant des jeux aux réseaux sociaux, en passant par les GPS, la télévision, la presse électronique ou encore les bandes-dessinées. Au mois de mai 2010, on compte plus de 225 000 applications.

 

2010 :  iPad

 

Capture05.jpg

L'iPad est une tablette électronique conçue et développée par Apple. Celle-ci est particulièrement orientée vers les médias tels que les livres, journaux, magazines, films, musiques, jeux, mais aussi vers l'Internet et l'accès à ses courriers électroniques.

 

C- Les recettes du succès

Capture07-copie-1.jpgCliquez sur l'image pour agrandir

 

Apple a su se diversifier au bon moment et délaisser des produits sur le déclin (comme les ordinateurs ) pour créer le besoin sur de nouveaux produits innovant (comme la tablette).

http://screenshots.fr.sftcdn.net/fr/scrn/3343000/3343741/jailbreaker-02-700x408.png

 

Apple a su aussi "coincer" le consommateur à travers des produits aux normes non compatibles (prises iphone, format iTunes etc.) obligeant le client à contourner les protections et en ce mettant à la limite de la légalité (et en perdant sa garantie).

Apple souhaite maîtriser l'essentiel, c'est à dire la conception de ses produits. La qualité des ingénieurs Etats-Uniens et de leurs recrues (issues des meilleures écoles européennes ou indiennes) leur permet (pour l'instant) de garder une longueur d'avance sur leurs concurrents. Cette main d'oeuvre très qualifiée est chère mais peu nombreuse. Apple conçoit mais ne fabrique pas ses produits.

Mieux la firme sait créer le besoin et a un marketing très efficace. La preuve avec la fausse sortie de l'Iphone 5 (qui est en fait un Iphone 4). On demande leur avis aux consommateurs déjà conquis (ils sont naïfs... Pas vous hein ?)

 


iPhone 5 les premières impressions 

Vidéo sur la sortie de l'IPhone 5

 

II- Le modèle économique

A- Fabrication dans les usines du sous-traitant Foxconn en Chine

Les IPhones sont produits en Chine chez un sous-traitant (Foxconn) à Shenzhen. Le coût de production est nettement plus faible. Cette entreprise a plus d'un million de salariés dont 500 000 dans la seule ville de Shenzhen.

 
 
iphone_3gs_composants2.jpg
 

Le coût de production d'un iPhone

L'iPhone  coûte environ 179 dollars (128 euros) à fabriquer (172,46 dollars en matériel et 6,50 dollars en frais de main d'oeuvre.

 

 

Capture10-copie-1.jpg

Le prix de vente de l'iPhone est de 709€ hors forfait (jusqu'à 1000€ pour l'Iphone 6 maintenant).

  Capture08-copie-1.jpg

 

Cette volonté d'avoir un coût très faible entraine des dérives parfois graves (travail des enfants, horaires, cadences, accidents...)

Capture09-copie-1.jpg

La photo prise de cette ouvrière chinoise créera un véritable scandale (voir premier lien)...

 

Quelques exemple de dérives :

Une ouvrière chinoise en photo sur le web

Suicide d'un ouvrier ayant égaré un prototype d'Iphone

Vague de suicide chez Foxconn

Travail des enfants

Ouvriers empoisonnés

Grèves dans les Apple stores en France

 

B- Un coût environnemental élevé

http://media.melty.fr/article-1241860-ajust_930/les-usines-chinoises-polluent.jpg

- Production dans un pays aux normes environnementale  faibles

 

Capture13-copie-1.jpg

- Production dans un pays éloigné des sites de consommation

- Espérance de vie du produit limitée (batterie difficile à changer volontairement ce qui rend le coût du changement équivalent au 1/3 du prix d'achat d'un nouveau)

 

http://www.iphon.fr/public/Grobubu2/0113/.ventes-2_m.jpg

- Péremption du produit rapide (création de nouveaux Iphone tous les 2 ans pour rendre obsolète l'ancien, mise à jour de l'ios impossible etc.)

IDIOTS from BLR_VFX on Vimeo.

 

- Obsolescence programmée

Le coût environnemental est donc élevé.

Capture12-copie-1.jpg

 

A retenir

Les firmes transnationales (entreprises de grandes dimensions, implantée dans de nombreux pays) cherchent à fabriquer leur produits dans des pays à bas coût. Cela permet de baisser les prix mais cela entraîne de plus longues distances de transport et une baisse des conditions de travail. Cette conception est discutable d'un point de vue social et écologique.

 

Jobs était adepte de la  Théorie du branding (gestion de la marque) qui consiste à se débarrasser de toute responsabilité sociale  et environnementale, forcément coûteuse et juridiquement risquée, pour mieux se concentrer sur la valorisation de sa marque.

 

III- Vente dans tous les pays de la Triade (USA /UE /Japon)

A- Le transport

C'est l'évolution des transports qui permet cette nouvelle économie mondialisée. Une baisse des coûts par des transports plus rapides et moins chers.
 
Porte_conteneur_taille
En multipliant les containers sur les bateaux on baisse le coût du transport (ce qui est rare est cher, ce qui n'est pas rare n'est pas cher). 1 à 2€/kg par bateau, 7 à 8€/kg par avion cargo.
 
 
Evolution_port_conteneur_90_03
 
Evolution du trafic de container (ou conteneur): On peut distinguer l'explosion du trafic de container dans les pays asiatiques. Cela correspond à l'exportation des produits manufacturés vers les pays de la Triade (Japon / Union Européenne / Etats Unis).
 
 
A l'arrivée des containers il a fallu créer des plates formes multimodales (c'est le lieu où les marchandise changent de mode de transport). Nous en avons l'exemple à Alainville ou plus près de nous à Meung sur Loire ou à Mer (41) aux sorties de l'autoroute A10.
 

 

 

transport multimodal

 

B- La vente

Le design et le marketing représente une grande part du concept "Apple" depuis sa création en 1976. 

apple_store_ny1.jpg

Un apple Store. Lieu de vente des Iphones

 

Il faut 1000 heures de travail à un ouvrier chinois pour se payer un IPhone et seulement 20 pour un français (hors forfait).

Capture14-copie-1.jpgNombre d'heures nécessaire à ouvrier pour se payer un ipod nano

 

La plupart des "Apple Store" (lieux de vente Apple) se situent donc dans les pays riches. Chaque Apple Store a des signes distinctifs (comme l'escalier central transparent par exemple).

 

Capture15-copie-1.jpg

 

Paradoxe, de faux "Apple Store" ouvrent en Chine pour les élites fortunées du pays.

22 faux Apple Store dans une ville Chinoise

http://www.mac4ever.com/images-v3-actu/64018_679_les_faux_apple_store_ferment.jpg

 

- Stratégie de l'océan bleu
La stratégie "Océan Bleu" est le résultat d'une étude basée sur l’analyse des plus belles réussites stratégiques de ces 15 dernières années telles que Apple, Body Shop, Swatch ou encore E-Bay. Les co-auteurs de cette étude W. Chan Kim et Renée Mauborgne, professeurs de stratégie et de management à l’INSEAD (Institut européen d'administration des affaires) démontrent que ce qui est commun à ces  succès économiques c'est la recherche de nouveaux espaces stratégiques inexplorés, ce qu'ils nomment les « océans bleus » par opposition aux « océans rouges » (sanglant) qui désignent un espace concurrentiel saturé.

 

ocean.jpg

 

marketing de masse ciblé sur une clientèle très large (aucune segmentation géographique ou sociale) dans un marché, celui du  SmartPhone, pourtant réservé à la segmentation. Les addons  disponibles pour l’iPhone (applications, iTunes,...), permettant de  personnaliser le produit en fonction du client. Apple met en place  aussi la pénurie et avive le désir des "early adopters".

Cela provoque une homogénéisation des modes de consommation.

 

C- Un produit concurrencé

 

Samsung n°1 mondial pour la vente de smartphones concurrence largement Apple en le copiant.

La guerre Apple - Samsung pour la domination du monde des smartphones

La guerre continue...

 

Capture16-copie-1.jpg

HTC et Wikio de nouveaux concurrents qui investissent moins dans la publicité mais ont les mêmes sous-traitants.

 

Conclusion

 

Il y a une division des tâches d'un point de vue mondial entre la conception, la fabrication et la vente. Cette division est possible grâce à la baisse du coût des transport.

Les firmes transnationales concentrent leurs efforts sur la conception et la vente qui a lieu dans les pays du Nord. En perdant la fabrication de leurs produits elles s'exposent à être copiées par leurs concurrents.

 

Conclusion Finale

 

La triade domine largement le commerce mondial. Jusqu'à quand ?

echanges mondiaux

 

 La triade (Japon, Union Européenne et Etats-Unis) domine encore la création et la vente de la majorité des objets manufacturés. Elle ne contrôle plus la production de nombreux secteurs (textile, informatique, jouet...)

La concurrence asiatique se fait de plus en plus sévère. Pire la délocalisation des moyens de production vers les pays à bas coût de main d'oeuvre entraine un chômage important en Europe et aux Etats-Unis (et donc une possible baisse des ventes).

Avec des concurrents plus forts et un marché intérieur plus faible l'avenir s'annonce difficile pour le Japon, Les Etats Unis et l'Union Européenne.

Avec la hausse du coût de transport (lié au manque de pétrole) et le réchauffement climatique, un retour à des modes de transports court (par la consommation locale type AMAP sera peut être de plus en plus nécessaire.

 

Vocabulaire à connaître: Plate forme multimodale, triade, détroit, canal, cap, container (ou conteneur), flux (ensemble de biens, produits ou personnes en déplacement d'un lieu à un autre), pôle (région autour de laquelle s'organise le commerce mondial).

 

Sources:

- Le cartable de M.Orain

- Lycée Adulte

- Académie de Lyon

- Académie de Poitiers (Christophe Hilairet)

- M.Duchesnes

- Programme officiel

- Blog CRDP Versailles

 

Liens

 

Documentaires

- Courrier international n° 1110, traduction d’un article du  New York Times, Pourquoi l’iphone ne sera jamais fabriqué aux Etats-Unis ?, pages 39-42

- Documentaire d’Arte sur la stratégie d’Apple, « Apple, la tyrannie du cool »

- Documentaire de Canal +, Boomerang la puce à l’oreille « Vie et mort des téléphones portables »

 

L’histoire de la firme en quelques dates

http://www.slideshare.net/cazals/apple-istory

 

L’Iphone en chiffre

http://www.blogdumoderateur.com/les-5-ans-de-liphone-en-chiffres/

http://www.cnetfrance.fr/news/apple-plus-riche-que-les-etats-unis-39762786.htm

Fabrication et assemblage du produit

http://www.courrierinternational.com/article/2012/02/09/pourquoi-l-iphone-ne-sera-jamais-fabrique-aux-etats-unis

 

Implantation des Apple stores dans le monde

http://virginieberger.com/2011/02/le-monde-selon-apple/

http://www.images.hachette-livre.fr/media/contenunumerique/024//3167801384.pdf

http://leblogvertone.wordpress.com/tag/experience-client/

 

Stratégie de commercialisation de la firme (océan bleu et spots publicitaires)

http://www.oceanbleu.fr/strat.htm

http://www.des-livres-pour-changer-de-vie.fr/strategie-ocean-bleu/

http://www.arte.tv/fr/Apple-en-cinq-spots/4309512.html

http://www.pubenstock.com/2012/think-different-apple-1997/

http://storify.com/carolinefranki/la-contre-culture-de-la-pomme

http://www.applepub.fr/blog/think-different-la-campagne-de-publicite-qui-a-signe-le-retour-d%E2%80%99apple

http://www.youtube.com/watch?v=ZHUpFLIURXc (documentaire : Apple , la tyrannie du cool)

Si vous souhaitez avoir les en version TBI

Cliquez sur le lien ci-dessous pour télécharger le Logiciel

Smart Notebook pour tableau blanc interactif (TBI) ,http://my-ict.wikispaces.com/file/view/smart_notebook_icon.png/272636478/43x43/smart_notebook_icon.png 

Clé d'activation

Repost 0

Présentation

  • : Le cartable de M.Orain (Lycée Villon Beaugency)
  • Le cartable de M.Orain (Lycée Villon Beaugency)
  • : Ce site est un cartable virtuel avec des cours, des exercices et leurs corrigés de collège et lycée. Vous y trouverez des corrigés de sujet de Brevet/Bacs et des articles traitant de l'actualité.
  • Contact

  • M. Orain

Provenance des visiteurs

 

Vous voulez aider ce site ?

Merci !

 

free counters

Locations of visitors to this page

 


compteur

  enseignement secondaire
compteur

Recherche

Fond sonore

Nombre de visiteurs en temps réel

Tweeter