2 septembre 2015 3 02 /09 /septembre /2015 08:13

Thème 2 : Idéologie et opinions en Europe de la fin du XIXème siècle à nos jours

 

Chapitre 1: Histoire du mouvement ouvrier en Allemagne de 1875 à nos jours

(4-5 heures)

Si vous souhaitez avoir les cours en version TBI

Cliquez sur le lien ci-dessous pour télécharger le Logiciel

Smart Notebook pour tableau blanc interactif (TBI) ,http://my-ict.wikispaces.com/file/view/smart_notebook_icon.png/272636478/43x43/smart_notebook_icon.png 

Clé d'activation

 

 

Pour ouvrir les fichiers sans télécharger le programme utilisez: Smart express 

 

Le cours complet avec les documents est disponible en version TBI

version Smart Notebook

http://my-ict.wikispaces.com/file/view/smart_notebook_icon.png/272636478/43x43/smart_notebook_icon.png 

Introduction: 

 

Problématique: L'Allemagne est au coeur des affrontements idéologiques du monde depuis 1875:

- Communisme

 

Que veulent les spartakistes?" Affiche de propagande du KPD/Spartakiste de 1919

- Socialisme

- Nazisme

"Notre dernier espoir, HITLER" Affiche de propagande Nazie, Berlin, 1932

 

- Mais aussi le lieu de  l'avènement du capitalisme et un des piliers de la mondialisation actuelle.

Pour ouvrir les fichiers sans télécharger le programme utilisez: Smart express 

 

Le cours complet avec les documents est disponible en version TBI

version Smart Notebook

http://my-ict.wikispaces.com/file/view/smart_notebook_icon.png/272636478/43x43/smart_notebook_icon.png

 Histoire du mouvement ouvrier en Allemagne depuis 1875
SPD:   - en 1875, lors du congrès de Gotha, les deux partis socialistes allemands (celui de Lasalle et celui de Liebknecht et Bebel) s'unissent pour donner naissance à une formation qui prend le nom de SPD en 1891.

SPD: - en 1875, lors du congrès de Gotha, les deux partis socialistes allemands (celui de Lasalle et celui de Liebknecht et Bebel) s'unissent pour donner naissance à une formation qui prend le nom de SPD en 1891.

SPD = Sozialdemokratische Partei Deutschlands, soit le parti social-démocrate allemand.  - C’est le 1er parti de masse européen, avec plusieurs centaines de milliers d’adhérents. Son organisation, très structurée, sera un modèle pour les autres partis socialistes européens.

SPD = Sozialdemokratische Partei Deutschlands, soit le parti social-démocrate allemand. - C’est le 1er parti de masse européen, avec plusieurs centaines de milliers d’adhérents. Son organisation, très structurée, sera un modèle pour les autres partis socialistes européens.

 Histoire du mouvement ouvrier en Allemagne depuis 1875
 Histoire du mouvement ouvrier en Allemagne depuis 1875
 Histoire du mouvement ouvrier en Allemagne depuis 1875
 Histoire du mouvement ouvrier en Allemagne depuis 1875
 Histoire du mouvement ouvrier en Allemagne depuis 1875
 Histoire du mouvement ouvrier en Allemagne depuis 1875

I - L'Allemagne, le point de départ du  socialisme

A - Le coeur de la Révolution Industrielle

Grâce à la capitalisation des fonds bancaires, la découverte de la machine à vapeur, le processus de mécanisation, le Royaume-Uni, la France, la Prusse, l’Autriche, gagnent une puissance inégalée.

Grâce à la capitalisation des fonds bancaires, la découverte de la machine à vapeur, le processus de mécanisation, le Royaume-Uni, la France, la Prusse, l’Autriche, gagnent une puissance inégalée.

La naissance d'une Allemagne unifiée est un événement fondamental dans l'histoire européenne de la fin du XIXème et du XXème siècle, l'empire devenant une puissance militaire, économique et démographique majeure.

 Histoire du mouvement ouvrier en Allemagne depuis 1875
 Histoire du mouvement ouvrier en Allemagne depuis 1875

En effet, sous l'impulsion de la Prusse, qui s'appuie sur le charbon et l'industrie lourde de la Ruhr, l'Allemagne connaît un développement économique et démographique phénoménal : en 1913, le pays produit deux fois plus d'acier que la Grande-Bretagne et occupe la 1ère place mondiale pour les industries chimiques et électrotechniques.

 

 

 Histoire du mouvement ouvrier en Allemagne depuis 1875
 Histoire du mouvement ouvrier en Allemagne depuis 1875
 
Dans le même temps la population Allemande progresse rapidement. Ainsi entre 1871 et 1914 elle passe de 41 millions d'individus à 68 millions.
 
Plusieurs facteurs concordant amènent un changement fondamental.
 Histoire du mouvement ouvrier en Allemagne depuis 1875
 Histoire du mouvement ouvrier en Allemagne depuis 1875
 Histoire du mouvement ouvrier en Allemagne depuis 1875

B - Les mouvements socialistes face à Bismarck (1875 - 1890)

 Histoire du mouvement ouvrier en Allemagne depuis 1875
 Histoire du mouvement ouvrier en Allemagne depuis 1875
 Histoire du mouvement ouvrier en Allemagne depuis 1875
 Histoire du mouvement ouvrier en Allemagne depuis 1875

C- La naissance de la social-démocratie

 Histoire du mouvement ouvrier en Allemagne depuis 1875
 Histoire du mouvement ouvrier en Allemagne depuis 1875
 Histoire du mouvement ouvrier en Allemagne depuis 1875
 Histoire du mouvement ouvrier en Allemagne depuis 1875
 Histoire du mouvement ouvrier en Allemagne depuis 1875
 Histoire du mouvement ouvrier en Allemagne depuis 1875
 Histoire du mouvement ouvrier en Allemagne depuis 1875
 Histoire du mouvement ouvrier en Allemagne depuis 1875

D - Le développement des syndicats.

 Histoire du mouvement ouvrier en Allemagne depuis 1875
 Histoire du mouvement ouvrier en Allemagne depuis 1875
 Histoire du mouvement ouvrier en Allemagne depuis 1875
 Histoire du mouvement ouvrier en Allemagne depuis 1875
 Histoire du mouvement ouvrier en Allemagne depuis 1875

Conclusion: 

- Essor du socialisme et du mouvement ouvrier lié à l'industrialisation 

- L'idéologie socialiste a pour objectif l' amélioration de la condition ouvrière en luttant contre le capitalisme 

- Mais il y a des divergences sur les moyens 

Les questions qui traversent le SPD et le syndicalisme en Allemagne se retrouvent dans tous les pays européens. 

 

II - Comment changer le monde ?

 

A - La lutte des idéologies

 Histoire du mouvement ouvrier en Allemagne depuis 1875
 Histoire du mouvement ouvrier en Allemagne depuis 1875

Le socialisme réformiste de Ferdinand Lassale : pionnier du socialisme, Lassale se distingue de Marx en acceptant le jeu de la démocratie.

 

Pour lui, l'amélioration de la condition ouvrière doit être obtenue grâce au suffrage universel qui permet la conquête pacifique du pouvoir politique et de l’État. Il fonde dés 1863 l'Union Générale Allemande des Ouvriers (ADAV), 1er parti social-démocrate allemand, et développe des associations et des coopératives ouvrières

 

Les révolutionnaires

Le courant révolutionnaire d'August Bebel et Wilhelm Liebknecht : plus proche du marxiste, ils rejettent la vision de Lassale et prônent la révolution. Ils créent le Parti Sociale Démocrate des Ouvrier en 1869 (SDAP)

 Histoire du mouvement ouvrier en Allemagne depuis 1875

B - La lutte directe

 Histoire du mouvement ouvrier en Allemagne depuis 1875
 Histoire du mouvement ouvrier en Allemagne depuis 1875
 Histoire du mouvement ouvrier en Allemagne depuis 1875
 Histoire du mouvement ouvrier en Allemagne depuis 1875

Rosa Luxemburg est arrêtée par des militaires qui se présentent à son domicile clandestin. Elle est conduite, à l'hôtel Eden. Interrogée par le capitaine Waldemar Pabst, elle refuse de répondre aux questions de ce dernier. Des militaires la font ensuite sortir de l'hôtel pour l'escorter en prison. Alors qu'elle est dirigée vers la sortie de l'hôtel, elle est frappée à la tête à coups de crosse de fusils ; les soldats la font ensuite monter dans une voiture pour la conduire en détention. Alors que le véhicule a à peine parcouru cent mètres, Rosa Luxemburg est tuée d'une balle dans la tête par l'un des militaires, probablement le lieutenant Vogel qui commandait l'escorte. Son cadavre est jeté dans le Landwehrkanal. Un communiqué affirme ensuite qu'elle a été tuée par une foule de citoyens en colère. Karl Liebknecht, arrêté lui aussi, est également tué en sortant de l'hôtel Eden par l'escorte qui était censé l'emmener en prison.

 Histoire du mouvement ouvrier en Allemagne depuis 1875
 Histoire du mouvement ouvrier en Allemagne depuis 1875

C - La domination Nazie (1933-1945)

 Histoire du mouvement ouvrier en Allemagne depuis 1875
 Histoire du mouvement ouvrier en Allemagne depuis 1875
 Histoire du mouvement ouvrier en Allemagne depuis 1875

III - Une Allemagne coupée en deux puis réunifiée

 

A - Une Allemagne, deux pays, deux systèmes (1945/1949 -1989/1990)

 Histoire du mouvement ouvrier en Allemagne depuis 1875
 Histoire du mouvement ouvrier en Allemagne depuis 1875
 Histoire du mouvement ouvrier en Allemagne depuis 1875
 Histoire du mouvement ouvrier en Allemagne depuis 1875

B - La réunification. Une Allemagne au coeur de la mondialisation capitaliste.

 Histoire du mouvement ouvrier en Allemagne depuis 1875

C - La fin d'un modèle ?

1 - Rouge -Vert

Le SPD prend un tournant libéral avec l'arrivée au pouvoir de Gherard Schröder (1998-2005)

Stratégie du « Neue Mitte ». Coalition SPD-Verts (1998-2005)

 Histoire du mouvement ouvrier en Allemagne depuis 1875
 Histoire du mouvement ouvrier en Allemagne depuis 1875
 Histoire du mouvement ouvrier en Allemagne depuis 1875

2 - Grande coalition

 

2005–2009 :  Angela Merkel (CDU) et Franz Müntefering/Frank-Walter Steinmeier (SPD)

à partir de 2013: Angela Merkel (CDU) et Sigmar Gabriel (SPD) 

 Histoire du mouvement ouvrier en Allemagne depuis 1875
 Histoire du mouvement ouvrier en Allemagne depuis 1875

Conclusion


L'Allemagne a été le moteur de la réflexion idéologique sur la société industrielle.
Elle a su développer un système économique et politique efficace.
Aujourd'hui ses fondamentaux (co-gestion, syndicalisme, alternance politique) sont en crise. 
Un nouveau modèle est à réinventer.

 

Vocabulaire

- socialisme
- marxisme
- communisme
- SPD/ socialdémocratie

- Prolétariat: terme qui désigne pour Marx la classe sociale opposée aux capitalistes, qui ne possède aucun capital et qui doit donc vendre sa force de travail pour subvenir à ses besoins

- Konzern

 

Compétences

- Exploiter et confronter des informations dans des documents de différente nature: carte / graphique / texte. - Cerner le sens d'un document ou d'un corpus documentaire et le mettre en relation avec la situation historique.

Liens:

Lycée Camille Saint Saens (académie Versailles)

Académie de Clermont

LA Story

Assistance scolaire

 

Bibliographie, sources:

- Jean Pierre Gougeon, La social-démocratie allemande, Aubier 1996.

- Alfred Wahl, Les forces politiques en Allemagne, XIXe-XXe siècles, A.Colin, Paris, 1999.

- Anne-Marie Saint-Gill (dir) Cultures et partis politiques aux XIXe et XXe siècles: l'exemple allemand, Actes du Colloque annuel du CIERA 2003, Presse universitaires de Lyon, 2006.

- Manuels franco allemand Nathan 2006 Encyclopédie Universalis, article socialisme / social-démocratie, Philippe Marlière: http://www.universalis.fr/encyclopedie/socialisme-socialdemocratie/#i_47929 Alfred Döblin, Berlin Alexanderplatz,trad.fr., Paris, Gallimard, 1970.

- Alfred Döblin, Novembre 1918, une révolution allemande Karl et Rosa T4,trad.fr., Agone, 2008. 

 

Artistes

- George Grosz (1893-1959) dessinateur et peintre berlinois, a mis son art au service de la critique sociale, a adhéré au KPD. 

- Conrad Felixmüller (1897-1917), peintre, mentor d’Otto Dix, militant du KPD, participa à l’insurrection spartakiste de 1919.

- Käthe Kollwitz (1867-1945), artiste proche des socialistes et des pacifistes.

 

Film

- « Rosa Luxembourg » de Margarethe Von Trotta, 1985.

Document INA sur le mouvement de la commune et Rosa Luxembourg

Chronologie


-1875: congrès de Gotha = unification des mouvements socialistes en Allemagne.
- 1891: congrès d’Erfurt = naissance du SPD
- 1918-1919: naissance du KPD / révolution allemande / assassinat de Rosa Luxemburg et Karl Liebknecht.
- 1933: KPD et SDP interdits. Un syndicat unique.
- 1949: naissance de la RFA puis RDA
-1959: congrès de Bad Godesberg / le SPD abandonne la référence au marxisme et reconnaît l’économie de marché.

Repost 0
11 février 2015 3 11 /02 /février /2015 08:54

 

Composition

« Pourquoi et comment les systèmes totalitaires appliquent-ils la terreur ? »

Attention ! Ne pas analyser les régimes de manière séparée.

 

 

 

Introduction

Le totalitarisme, terme employé pour la première fois par les fascistes italiens dans les années 1920, se définit comme un système politique qui place au premier plan le collectif au détriment de l'individu. Cet ordre collectif que fait régner un pouvoir dictatorial par la fusion des pouvoirs législatif, exécutif et judiciaire.

 

 

I. – Une remise en cause idéologique de la démocratie

A. La démocratie un régime vu comme faible ou mensonger.

La démocratie est présentée comme un régime faible face aux dangers. Elle est vue parfois comme imposée par les étrangers (démocratie de Weimar) et peu efficace face à la crise économique. Le peuple attend des réponses rapides et efficaces. Quitte à perdre une partie de ses libertés.

 

B. Des idéologies par nature totalitaires.

Le totalitarisme se caractérise par l’existence d’un parti unique (fasciste, nazi ou communiste), d’une police répressive (Chemises brunes, Gestapo, Guépéou), d'une propagande omniprésente (sur tous les supports) et d'un culte du chef. Ces idéologies ne supportent donc pas les oppositions.

 

II.- Une application méthodique et efficace des idéologies.

A.   La négation des libertés individuelles.

 

Tout individu qui n'entre pas dans le projet totalitaire du régime est à éliminer. Ainsi des groupes entiers de populations sont désignés d'avance comme nuisibles sur des critères sociaux, raciaux ou politiques. En URSS, la terreur s'abat sur une grande partie de la population, paysans, anciens partisans de Lénine ou individus jugés « socialement nuisibles ». En Allemagne, la terreur se double d'une vision eugéniste de la race allemande et d'un antisémitisme exacerbé.

 

B.   La surveillance des citoyens omniprésente.

Pour réussir à imposer son projet politique, le régime doit avoir recours à l’aide des citoyens. La délation est fortement encouragée, y compris à l’intérieur même des familles. Il faut adhérer un parti dès son plus jeune âge (komsomols, jeunesses hitlériennes) puis pour avoir un emploi.

 

III.- Une répression brutale

A.   La progressivité de la répression.

La répression est tout d’abord morale (menaces, discriminations, boycott) puis devient physique (milices agissants en toute impunité. On pousse ceux qui sortent de la norme (religion, mode de vie sexualité) à partir. Ceux qui sont restés vont être séparés des autres. Ils seront fréquemment assimilés à des parasites (comme des poux), puis enfermés et enfin exterminés.

 

B.   Des outils de répression inédits et inhumains.

Ainsi on va ouvrir le premier camp de concentration en Allemagne dès 1933 (Dachau) puis créer des Ghettos juifs (1940) et aller jusqu’à la solution finale, c'est-à-dire l’extermination dans les camps à partir de 1942.

  

Conclusion :

La terreur ne constitue pas l'essence du totalitarisme dans la mesure où elle ne représente pas la seule composante essentielle au prototype. Mais elle en reste un maillon essentiel pour lui permettre d’exister.

 

Le totalitarisme se caractérise donc par l’existence d’un parti unique, d’une police répressive, d'une propagande omniprésente et d'un culte du chef.
Repost 0

Présentation

  • : Le cartable de M.Orain (Lycée Villon Beaugency)
  • Le cartable de M.Orain (Lycée Villon Beaugency)
  • : Ce site est un cartable virtuel avec des cours, des exercices et leurs corrigés de collège et lycée. Vous y trouverez des corrigés de sujet de Brevet/Bacs et des articles traitant de l'actualité.
  • Contact

  • M. Orain

Provenance des visiteurs

 

Vous voulez aider ce site ?

Merci !

 

free counters

Locations of visitors to this page

 


compteur

  enseignement secondaire
compteur

Recherche

Fond sonore

Nombre de visiteurs en temps réel

Tweeter