1 avril 2014 2 01 /04 /avril /2014 08:55

Thème 3 – Sociétés et cultures de l’Europe médiévale du  XIe au XIIIe siècle

(8 – 9h )

 

Chapitre 1 : La chrétienté médiévale

 

La question traite de la place fondamentale de la chrétienté dans  l’Europe médiévale en prenant appui sur deux études :  
- un élément de patrimoine religieux au choix (église,  cathédrale,  abbaye,  œuvre d’art…), replacé dans son contexte historique;
- un exemple au choix pour éclairer les dimensions de la  christianisation en Europe (évangélisation, intégration, exclusion,  répression…).

 

 

 

Cours téléchargeable en version Smart Notebook uniquement.

 

http://my-ict.wikispaces.com/file/view/smart_notebook_icon.png/272636478/43x43/smart_notebook_icon.png

 

 

 

 

 

 

Petit résumé du cours

 

 



 I- Comment est organisée l'Eglise et quelle est sa place?

 

A- Une Europe catholique

 

 

 

- La religion rythme toute la vie, au travers des sacrements* (baptême, mariage, enterrement...) et des fêtes consacrées aux Saints*, aux morts (Pâques...).

 

B- Clercs séculiers, clercs réguliers et ordres religieux

 

- Parmi les chrétiens, certains consacrent totalement leur vie à l'Eglise : les clercs*. Il faut distinguer le clergé séculier qui vit parmi la population (curés...) du clergé régulier qui vit coupé de la population (moines...).


 

"Saint François, modèle des Franciscains"

 

 A partir du Xème siècle, les monastères se regroupent en ordres religieux*. Les plus célèbres sont celui de Bernard de Claivaux (XIIème) et de Saint François d'Assise : les Franciscains (au XIIIème). 

 

 

C- La hiérarchie

 

 

 

II- Quelles sont les différentes fonctions de l'Eglise?

 

A- Le clergé est responsable de la religion

 

Grâce à sa présence dans les paroisses*, le clergé encadre la population par les cérémonies religieuses.

 

Le clergé a aussi la possibilité d'excommunier* un fidèle, ce qui lui ferme les portes du paradis.

  Excommunication de Jean Hus.

 

 

B- Le clergé s'occupe des hôpitaux et des écoles

 

"L'enseignement" et "L'école d'un monastère"

 

Les monastères sont les premiers à assurer un enseignement de base (latin...), puis des écoles urbaines sont constituées (sous la responsabilité de l'évêque).

 

"A l'hôtel-Dieu de Paris"

 

Au Moyen Age, les hôpitaux sont nommés "hôtel-Dieu" ou "maison-Dieu". Les plus pauvres peuvent ainsi reçevoir une assistance minimale.

 

C- Le clergé travaille pour la paix

 

"La paix de Dieu...." et "La trêve de Dieu..."

 

L'Eglise a toujours été un lieu d'asile pour les personnes qui voulaient trouver un refuge sûr.

 

Les religieux ont aussi tenté de limiter les guerres en imposant la "paix de Dieu" (protégeant certaines personnes faibles) et la "trêve de Dieu" (interdisant les combats certains jours).

 

 III- Les constructions religieuses : quelles architectures? Quelles fonctions?

 

A- Sainte-Foy de Conques : une église romane

 

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/c/c4/Sainte-Foy_de_Conques.JPG

Tympan de Sainte-Foy de Conques: Explications

- Visite virtuelle de l'Abbaye

 Il s'agit de l'église d'une abbaye construite au XIème siècle. Elle était située sur les chemins de pélerinage allant à Saint-Jacques-de-Compostelle en Espagne

 

 

"Schéma d'une voûte"

 

 

B- Notre-Dame de Paris: une cathédrale gothique

 

Cette cathédrale (église de l'évêque) fut élevée à partir de 1194. Elle symbolise un nouveau type de constructions (, plus grandes et plus lumineuses que les églises romanes.

 

L'ancienne technique de la voûte romane est abandonnée pour laisser la place à la croisée d'ogives qui est renforcées par des arcs-boutants. On peut alors construire en hauteur.

 

"Schéma d'une croisée d'ogives"

 Visite vtuelle de la Cathédrale de Rouen

 

C- Un cas à part : les monuments en Terre Sainte (Jérusalem)

 

Traditionnellement, les chrétiens se rendaient en ......................... à Jérusalem sur la tombe du Christ. Or les ................... en s'installant au Proche-Orient empêchèrent ces pèlerinages. C'est pourquoi Urbain II en 1095 appela à la croisade*, c'est à dire à libérer la ............. .............. par les armes. Après quelques victoires, les moines-soldats ont construit des forteresses pour défendre la Terre Sainte contre les musulmans.

"Le krak des chevaliers"

C'est un monument avant tout militaire, dominant la région, et qui était tenu par les ordres militaires*, comme les Hospitaliers, les Templiers ou les Teutoniques.

 

 

 

 

Les liens:

 


 

Eduscol: La chrétienté médiévale

 

 

Un exemple de devoir (géoclio claudel)

Un exemple de cours (kartable.fr)  un autre exemple de cours (lycée Cuvier)

 Cours : Sociétés et cultures de l'Europe médiévale (XIème-XIIIème siècles) Florian Nicolas (Lycée Bourdieu)

Gravure : La vraie et la fausse église, Lucas Cranach le jeune, 1546

Tableau : Comment le rapport des hommes à Dieu change-t-il ?

Un exemple d'évaluation Florian Nicolas (Lycée Bourdieu)

Les cours du CNED

 

 

  


L'organisation de l'Eglise

L'intervention de l'Eglise dans la vie des laïcs

Une chrétienté conquérante

L'art religieux en Occident

 

Documentaire:

Le mystère des cathédrales P1, P2, P3, P4, P5 et P6.


Visites d'Abbayes
- Abbaye de Saint Denis avec frère Jean.
- Abbaye du Thoronet
- Abbaye de Fontenay 

- Abbaye de Royaumont

 

Eglises romanes
l'église romane d'Orcival
Conques  Un autre site avec de belles photos de Conques.

Un très bon diaporama pour réviser le vocabulaire sur l'architecture des églises avec l'exemple de l'église romane de Saint-Cernain à Toulouse.

Pèlerinages
La route du pèlerinage de Compostelle
Un petit jeu pour revoir les lieux de pèlerinage.


Eglises gothiques
Une visite virtuelle d'une cathédrale
 Notre-Dame de Paris. .
Un livre interactif pour savoir la différence entre le Roman et le Gothique.

Croisades
Une vidéo sur un roi en Croisade : Saint Louis à Damiette.
Une animation qui explique une image sur les façons de faire son salut : charité, croisade.
Une grande bataille entre les chevaliers teutoniques et les Russes, qu'ils veulent christianiser : vu du côté russe...

Repost 0
28 mars 2014 5 28 /03 /mars /2014 15:00

Les Français et la République :

La République et les évolutions de la société française.

 

 

 

I)   La République et les ouvriers : l’expérience du Front Populaire

 

Intro : Mise en place des lois ouvrières, basées sur 3 principes : - La conception égalitaire du régime républicain ; - Le positivisme ; - Le souci électoraliste (hausse nbre ouv).

 

1)     Composition, soutien et victoire du Front Populaire (FP) 

 

a)     Une alliance de gauche

 

·      3 partis qui s’unissent dans le climat de crise pol. et éco. Qui composent le FP : - parti radical et radical socialiste ;  - SFIO (Blum) ;  - PCF (Thorez).                                                                                                   

·      FP soutenu par la classe ouvrière.

 

b)    Les espoirs ouvriers

 

·       Promesses du FP : amélioration vie professionnelle et personnelle.

·       Antiparlementarisme (Stavisky). Hausse extrêmes (gauche/droite)

 

c)     La victoire du FP

 

·         FP : remporte les élections législatives du 3 mai 1936

·         SFIO : 1er parti de l’alliance (Blum)

·         Participation des radicaux indispensable

·         PCF : grand vainqueur + soutien le FP mais pas gvnmt.

 

2)     Les espoirs de la classe ouvrière et les mesures du FP

 

a)     Les conditions de vie et de travail de la classe ouvrière

 

·         Taylorisme*

·         Chômage

·         Niveau de vie qui s’améliore (accès soins) mais toujours insuffisant

 

b)    Les grèves « joyeuses » de juin 1936 

 

·       4 juin 1936 : Blum président du Conseil = 1er gouvernement du FP

·       Défiance ouvrier vs patronat

·       Occupation pacifique : aucune intervention des forces de l’ordre

·       7 juin 1936 : accords de Matignon

·       -  Liberté syndicale + liberté d’expression ; - Congés payés ; -  Augmentation salaire ; - Semaine de 40h de travail payés 48h ; - Conventions collectives

CCL : Rupture du FP et désillusion. Crise économique qui s’amplifie. Pb guerre d’Espagne. Daladier.

 

II)            La République, les religions et la laïcité

 

Intro : - De 1801 à 1805 : régime du Concordat en France ; - 1870 : Proclamation de la République (politique par les Radicaux ; Républicains anticléricaux). 1905 : Laïcité, principe fondamental

1)     La construction de la République laïque 

a)     Le combat de la République contre le cléricalisme

 

·         Laïcité*  Cléricalisme* Anticléricalisme*.

·         France : marquée par le christianisme et par l’anticléricalisme

·         Radicalisme = mouvement anticlérical ; L. Gambetta : souhaitait la séparation de l’Etat et de l’Eglise.

·         Laïcité républicaine, divorce, suppression repos dimanche obli.

 

b)    L’école, un enjeu majeur entre l’Etat et l’Eglise 

 

·       Ministère de l’instruction publique : souhaite la laïcité dans l’enseignement (autrefois confié aux congrégations religieuses).

·       Lois Ferry et Goblet (1881-1886)

·       Ecole publique et laïque vs école privé

·       Loi association 1901: impose le contrôle des congrégations religieuses

·       Opposition des catholiques à l’expulsion des congrégations

 

2)     La loi de 1905, la séparation de l’Eglise et de l’Etat 

a)     Une lutte parlementaire 

 

·       Radicaux + soutien socialistes = gouvernement du « bloc des gauches » qui lutte pour la séparation de l’Etat et de l’Eglise

·       Projet de loi déposé devant l’Assemblée Nationale (25 mars 1905) puis au Sénat

·       Loi mise en application (1er janvier 1906)

 

b)    Les principes de la loi 

 

·       Loi qui garantit la liberté de conscience + exercice des cultes

·       Procédure de séparations des biens (gérés par des associations)

 

c)     Une loi qui se heurte à l’opposition catholique 

 

·       Loi mal acceptée par l’Eglise (Crise des inventaires, rupture vatican)

·       Climat s’apaise avec 1GM (catho. et les anticléricaux fraternisent dans les tranchées).

 

3)     La laïcité dans la République après 1945

a)     Laïcité et pratique religieuse en France

 

·       Laïcité = principe constitutionnel

·       Pendant la guerre : retour religion dans l’enseignement puis abrogation loi Vichy.

·       Evolution religieuse en France : -  déclin de la pratique religieuse dans la pop° ; - essor d’une religion exogène (Islam)

 

b)    L’école, lieu d’affirmation et de débats sur la laïcité

 

·       Cohabitation public / privé. Ecole : devient un enjeu politique (droite vs gauche). Débat sur la question du port des signes religieux

CCL : - Question religieuse = enjeu politique ; - oppose des principes constitutionnels (liberté d’expression, de conscience et de culte, laïcité, neutralité religieuse, etc.)

 

III)           La République et les femmes de la fin du XIXème à aujourd’hui

 

Intro : Les femmes s’engagent dans le combat pour l’égalité, marqué par 3 aspects essentiels : - lutte pour l’égalité politique ; - question de la maternité et de la condition féminine ; - question de la femme dans le monde du travail.

 

1)     La lutte pour l’égalité politique

 

a)   Une conception de la femme opposée à l’égalité sexuelle

 

·         La femme vue par les hommes politiques en 3 éléments : - Le rôle social de la femme est celui d’être « mère » et « épouse » ; - La femme serait intellectuellement inférieur aux hommes ; -  La femme à une dimension sacrée

 

b)   Un combat incarné par des femmes : les suffragettes

 

·      Permet aux femmes d’exprimer leur égalité et d’obtenir le droit de vote

·      Quelques femmes s’engagent dans la lutte

·      Un débat parlementaire se heurte au conservatisme des sénateurs

·      La participation active des femmes lors de la guerre joue en leur faveur

 

c)     De l’égalité politique à la parité

 

·       De Gaulle affirme que la République garantira l’égalité de « tous les hommes et de toutes les femmes » (septembre 1942)

·       21 avril 1944 : Comité Français de Libération Nationale accorde le droit de vote aux femmes

·       En 2000, une loi impose la parité des candidatures pour les scrutins (parité électorale à parité des élus)

 

2)     Les femmes dans la vie économique

 

a)     Le travail des femmes, un phénomène ancien

 

·       Des femmes nombreuses à travailler, souvent cantonnées dans des fonctions subalternes

 

b)    Une nouvelle place dans le monde du travail (1960-2010)

 

·       Féminisation du travail

·       Cependant : beaucoup de préjugés

·       Inégalité salaire

 

3)     La lutte pour l’émancipation des femmes et la condition des femmes

 

a)     Une tradition et des lois qui ont maintenu les femmes dans une situation d’infériorité

 

·       Dépendance des femmes vis-à-vis des hommes (juridiquement et culturellement)

·       1960-1980 : - libération sexuelle ; - égalité de la femme dans le couple et la société

 

b)    La lutte féministe pour la libération sexuelle et l’égalité sociale

 

·       Légalisation contraception + avortement

·       Ne plus être soumise à l’homme

·       Planning familial (1960)

·       Mouvement de Libération des Femmes (1970) : international

·       Pilule contraceptive (Loi Neuwirth et loi Veil)

·       3 lois de départs : - égalité professionnelle ; - égalité couple ; - féminisation du nom des professions

·       Depuis 1986 : encore + de lois = renforce l’égalité hommes-femmes et parité sociale

 

 

CCL : - condition des femmes en amélioration grâce à leur combat ; - égalité des droits ; - parité politique et sociale.

___________________________________

1850 : loi Falleux

1870 : Proclamation de la République

1881 : loi neutralité dans l’enseignement

1882 : loi non-confessionnalité dans l’enseignement public

1884 : loi divorce

1886 : loi laïcité du personnel enseignant

1892 : droit de vote des femmes en Nouvelle-Zélande

1901 : loi association

7 juillet 1904 : loi interdisant les congrégations enseignantes

1905 : séparation de l’Etat et de l’Eglise

1913 : Droit de vote des femmes en Europe du Nord

1929 : crise économique

1935 : Création Front Populaire

Mai-juin 1936 : victoire du FP, gouvernement Blum, grèves joyeuses Accords de Matignon

11 et 12 juin 1936 : lois emblématiques du FP

Eté 1936 : premiers congés payés pour les ouvriers (15 jours)

1937 : + de  800 000 chômeurs / crise économique qui s’amplifie

1938 : fin du FP / gouvernement de Daladier

Septembre 1942 : De Gaulle affirme l’égalité des sexes

21 avril 1944 : droit de vote des femmes en France (application en Avril 1945 aux municipales)

Octobre 1945 : élections législatives / 33 femmes sont à l’Assemblée

1958 : Constitution : République Laïque

1959 : loi Michel Debré

1960-1980 : lutte des femmes (libération sexuelle + égalité dans le couple et dans la société)

1960-1961 : 1ère pilule contraceptive sur le marché

1967 : loi Neuwirth

1970 : Mouvement de Libération des Femmes (MLF)

Avril 1971 : manifeste des « 343 salopes »

1975 : loi Veil

1972 : loi « travail égal, salaire égal »

1981 : F. Mitterrand élu

1983 : loi égalité professionnelle

1984 : loi Savary

1985 : loi égalité dans le couple
1986 : loi féminisation du nom des professions
1989 : débat sur le port du voile
1993-1994 : loi Bayrou
6 juin 2000 : loi parité pour les scrutins
2003 : création d’un conseil français du culte musulman
15 mars 2004 : loi contre le port de signe religieux dans l’enseignement public

 

Notions clés :
Révolution industrielle : Passage d’une société principalement agricole à une société principalement industrielle.
Taylorisme : organisation scientifique du travail pour un meilleur rendement.
Laïcité : Séparation entre l’Etat et l’Eglise,  vise à supprimer l’influence des communautés religieuses dans la vie publique.
Cléricalisme : Prédominance de la religion et des communautés religieuses sur la vie politique et les institutions publiques.
Anticléricalisme : Opposition à l’influence des religions sur la vie publique

Repost 0

Présentation

  • : Le cartable de M.Orain (Lycée Villon Beaugency)
  • Le cartable de M.Orain (Lycée Villon Beaugency)
  • : Ce site est un cartable virtuel avec des cours, des exercices et leurs corrigés de collège et lycée. Vous y trouverez des corrigés de sujet de Brevet/Bacs et des articles traitant de l'actualité.
  • Contact

  • M. Orain

Provenance des visiteurs

 

Vous voulez aider ce site ?

Merci !

 

free counters

Locations of visitors to this page

 


compteur

  enseignement secondaire
compteur

Recherche

Fond sonore

Nombre de visiteurs en temps réel

Tweeter