24 novembre 2010 3 24 /11 /novembre /2010 16:43

Le système scolaire est loin d'offrir à tous la maîtrise d'un socle commun de connaissances et de compétences, selon une étude réalisée en 2008 par le ministère de l'éducation nationale auprès de 4 000 collégiens.

Le système scolaire est loin d'offrir à tous la maîtrise d'un socle commun de connaissances et de compétences, selon une étude réalisée en 2008 par le ministère de l'éducation nationale auprès de 4 000 collégiens.AFP/PHILIPPE HUGUEN

 


Seuls 56 % des élèves en fin de collège possèdent des bases en mathématiques, d'après une évaluation-bilan réalisée en 2008 par le ministère de l'éducation nationale. Les 44 % restants échouent fréquemment sur des questions tenant au "socle commun de connaissances et de compétences".

C'est d'autant plus inquiétant qu'en 2011, la maîtrise des compétences du socle commun, introduit en 2005 et supposé déterminer "ce que nul n'est censé ignorer en fin de scolarité obligatoire",  doit devenir nécessaire pour l'obtention du brevet.

 

RECUL DU CALCUL MENTAL

Incapables de mener un vrai raisonnement, ces élèves ne réussissent que des tâches simples et ne parviennent pas à manipuler les notions de durée, de longueur ou de volume. Plus grave, 15 % des jeunes évalués semblent même "ne pas avoir tiré bénéfice des enseignements du collège" : ils ne répondent qu'à des questions intuitives (calculs isolés, propriétés apparentes des figures géométriques) et ne mobilisent ni raisonnement ni véritables connaissances.

En outre, certaines tâches (ordres de grandeur, aire d'un disque) posent des problèmes à l'ensemble des élèves en fin de collège alors que, d'après le ministère, "les compétences en jeu relèvent des fondamentaux de la culture scientifique qui doit être partagée par tous".

Parmi les causes de ces résultats insuffisants, outre le recul de la pratique du calcul mental (remplacé par la calculatrice), figure sans doute une anxiété importante par rapport aux mathématiques.

Entre 20 % et 30 % des élèves déclarent d'ailleurs "se faire aider de une à trois heures par semaine pour leur travail en mathématiques en dehors du collège".

 

 

Gabriel Hassan

 


Repost 0
24 novembre 2010 3 24 /11 /novembre /2010 16:42

L'entrée du camp d'Auschwitz II-Birkenau.

L'entrée du camp d'Auschwitz II-Birkenau.AFP/-

 


Le Musée d'Auschwitz a annoncé le lancement jeudi d'un enseignement en ligne sur l'Holocauste et sur l'ancien camp de la mort d'Auschwitz-Birkenau, érigé pendant la seconde guerre mondiale par l'Allemagne nazie dans le sud de la Pologne occupée.

La formation sera divisée en deux parties, l'une sur l'histoire de l'Holocauste, l'autre sur l'histoire du camp où périrent de 1940 à 1945 environ 1,1 million d'hommes, de femmes et d'enfants, dont une immense majorité de juifs de divers pays d'Europe, a indiqué mercredi un porte-parole du Musée d'Auschwitz. Il s'agit d'un projet pilote, destiné à une soixantaine de personnes. Dans un premier temps, l'enseignement se fera en polonais via une plate-forme d'apprentissage en ligne.
 

"Il y a sur l'Internet des informations parfois peu fiables et même souvent fausses ou incomplètes. L'initiative permettra d'accéder à un savoir crédible, approfondi et cautionné par l'autorité du musée", estime Jacek Marciniak, chargé du projet. L'enseignement de l'Holocauste est l'une des priorités du musée.

 

 CENTRE D'ÉDUCATION

Mardi, le Comité international d'Auschwitz, qui supervise la gestion du site de l'ancien camp, a lancé un nouvel appel à l'aide financière pour y créer un centre d'éducation, projet estimé à 6,3 millions d'euros. Le centre, qui comprend un auditorium, plusieurs salles de conférences et une bibliothèque, doit être aménagé dans le bâtiment d'un ancien théâtre qui jouxte le terrain du camp.

Ce bâtiment avait servi d'entrepôt où les nazis avaient notamment stocké le Zyklon B, gaz utilisé dans l'extermination des juifs. "Il s'agit d'un projet essentiel pour le musée, afin qu'il puisse réaliser sa mission éducative. Or aujourd'hui le musée ne dispose pas d'un véritable centre et ne peut, pour des raisons de logistique, accueillir les groupes de plus en plus nombreux intéressés à suivre un enseignement sur l'Holocauste", a déclaré le porte-parole du musée.

Repost 0

Présentation

  • : Le cartable de M.Orain (Lycée Villon Beaugency)
  • Le cartable de M.Orain (Lycée Villon Beaugency)
  • : Ce site est un cartable virtuel avec des cours, des exercices et leurs corrigés de collège et lycée. Vous y trouverez des corrigés de sujet de Brevet/Bacs et des articles traitant de l'actualité.
  • Contact

  • M. Orain

Provenance des visiteurs

 

Vous voulez aider ce site ?

Merci !

 

free counters

Locations of visitors to this page

 


compteur

  enseignement secondaire
compteur

Recherche

Fond sonore

Nombre de visiteurs en temps réel

Tweeter