25 mars 2015 3 25 /03 /mars /2015 12:17

Sujet N°2: Commentaire de document

(épreuve courte)

 

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/c/c6/Witch-scene4.JPG

 

 

Document de l'épreuve

 

« Le groupe d’hérétiques qui habitent dans notre région, c’est-à-dire les diocèses de Narbonne, Béziers, Carcassonne, Albi, Toulouse, Cahors, Agen et Périgueux, croit qu’il existe deux Dieux, un Dieu bon et un Dieu mauvais. Ils déclarent que le monde et tout ce qui existe de visible en lui a été créé et fait par le Dieu malfaisant. Ils rejettent le baptême des enfants parce que ceux-ci n’ont pas la foi et, citant l’Évangile, disent que celui qui n’a pas la foi sera condamné. Ils ne croient pas à la résurrection des corps.  Le feu dont sont brûlés les cathares ne fait pas souffrir, car Dieu les assiste pour qu'ils n'aient pas grande douleur. La confession que l'on fait aux prêtres ne vaut rien parce que les prêtres entretiennent des maîtresses, et que se confesser aux prêtres c'est comme se confesser aux loups.»

 

Témoignages des juges de l'inquisition, 1221.

 

 

 

D'après le texte, les cathares sont-ils chrétiens ?

 

Les cathares  sont chrétiens car ils appuient leur foi sur  l’Évangile (donc le nouveau testament). C'est une hérésie car ils s'éloignent de la pensée dominante inspirée par la vision de la papauté.

D'ailleurs les juges de l'inquisition le confirme en disant que "Le feu dont sont brûlés les cathares ne fait pas souffrir, car Dieu les assiste pour qu'ils n'aient pas grande douleur".

 

Passage du texte qui le prouve.

  " Citant l’Évangile"

 

Dans quelles régions de la France les trouve-t-on ?

 

Les foyers cathares se trouvent dans le sud-ouest de la France, dans la région Aquitaine, dans le Languedoc-Roussillon, Midi-Pyrénées.

 

Quelles sont les croyances des Cathares ?

 

Ils croient qu’il existe deux dieux, un bon et un mauvais (proche du manichéisme). Le dieu malfaisant (qui ne correspond pas à Satan, car, dans le christianisme traditionnel, c’est un ange déchu) est censé avoir créé le monde. Ce n’est donc pas la Trinité. Ils refusent de baptiser les enfants et ne croient pas à la résurrection.

Ils croient aussi en l'évangile mais pas au clergé issu de la doctrine chrétienne.

 

Lesquelles sont en opposition avec le dogme (= discours officiel) de l’Eglise ? Pourquoi ?

 

- Le dieu des chrétiens est à la fois un et divisé en trois personnes (le Père, le Fils (le Christ), l’Esprit saint, c’est-à-dire le souffle, l’esprit de Dieu). Les trois sont de la même substance.  Les deux dieux des Cathares pourraient être considérés comme une forme de polythéisme.

- Au Moyen Age, on commence à baptiser les enfants, afin de les protéger, alors que dans les premiers temps du christianisme, le baptême concernait essentiellement les adultes. Le baptême permet l’entrée dans la vie chrétienne.

- La résurrection est au cœur du dogme chrétien : la rejeter équivaut donc à nier celle du Christ.

 

 

Comment l'inquisition justifie la répression qui est mise en place contre eux ?

 

- L'inquisition justifie la répression par le non-respect des dogmes de l'Eglise.

- L'inquisition  fait croire que les condamnés ne vont pas souffrir car "Dieu les assiste pour qu'ils n'aient pas grande douleur".

- L'inquisition pense que la confession (et donc le regret de ses fautes) est inutile car les prêtres sont corrompus. Ce tribunal s'exprime donc en opposition au dogme de l'Eglise (le pardon par la confession des fautes).

Repost 0
14 mars 2015 6 14 /03 /mars /2015 12:11

 

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/9/94/Kreuzmitdengro%C3%9Fen_Senkschmelzen.jpg/220px-Kreuzmitdengro%C3%9Fen_Senkschmelzen.jpg

 

Sujet: Expliquez comment la religion chrétienne structurait la vie des populations du Moyen-Age (croyances, fêtes, rites, sacrements, obligations, bâtiments…)

 

Introduction :

Définition des termes du sujet

Religion chrétienne : Le christianisme est une religion monothéiste basée sur la trinité (père, fils, saint Esprit). Elle a diverses composantes : Orthodoxe, catholique, protestants.

Problématique: L'Eglise, une structure nécéssaire ou étouffante pour les européens du Moyen-Age ?

 

I - Une église omniprésente dans la vie des chrétiens.

A de nombreuses fonctions occupées par l’Eglise.

L'Eglise est incontournable au Moyen-Age. Elle occupe évidemment des fonctions religieuses (notamment par les sacrements), administratives (registres paroissiaux), santé (gestion des hôpitaux), éducation (écoles), économie (influence des abbayes), politiques (lutte avec le pouvoir temporel).

 

B L’Eglise rythme et guide la vie des chrétiens.

La vie de tous les européens est rythmée par l'Eglise. Les sacrements (baptême, communion, mariage, confessions, extrême onction) jalonne la vie de chacun.  La messe, les fêtes religieuses (pâques, Noël) permettent de partager les évènemetns en comunauté et de surveiller la foi de chacun.

 

II - Une volonté de réaffirmer la présence de l’Eglise.

A La réforme Grégorienne.

L'Eglise s'adapte aux changements de cette époque notamment sous l'impulsion de Grégoire. Elle renforce notamment son pouvoir sur le pouvoir temporel (Querelle des investitures (pape/Empereur)) et se montre plus dure sur la discipline du clergé (lutte contre le  Nicolaïsme et la Simonie).

 

B La construction de bâtiments religieux

La puissance de l'Eglise s'exprime aussi à travers des constructions médiévales: Monastères, abbayes (Cluny, Citeaux…)

Les cathédrales se multiplient  (Albi, Orléans, Chartres). L'Art roman laisse place à l'Art Gothique, plus  impressionnant (plus haut, plus de lumière).

Ces constructions servent aussi à enseigner les rudiments du cathéchisme ex: Tympan de St foy de Conques. Ces constructions coûtent cher. Elles sont financées principalement par la dîme. Un impôt obligatoire. L'Eglise est quant à elle exemptée d'impôts.

 

III - Une Eglise en lutte contre les infidèles

A La répression des hérésies.

Les hérétiques (ceux qui s'éloignent du dogme) se multiplient dans le même temps : Cathares, Vaudois…

La réponse de l'Etat et de l'Eglise est vive : Croisade albigeoise (sur le territoire français).

Création du tribunal de l’inquisition (voir document 2)

 

B La lutte contre les musulmans

Cette lutte s'étend au delà du continent européens à travers les croisades (Jérusalem, Athènes). L'Eglise s'adapte avec la création de  moines soldats (ex : templiers) et de constructions militaires en territoire musulmans (ex : Krach des chevaliers).

L'Espagne voit aussi se dérouler la Reconquiesta qui agrandit de fait la chrétienté à toute l'Europe..

 

Conclusion

L’Eglise encadre la société dans tous les domaines (mœurs, administration…)

Il est impossible de vivre en France sans être catholique. Cette protection est rendue nécessaire par la faiblesse des Etats mais empêche toute libre-expression.

 

 

Repost 0

Présentation

  • : Le cartable de M.Orain (Lycée Villon Beaugency)
  • Le cartable de M.Orain (Lycée Villon Beaugency)
  • : Ce site est un cartable virtuel avec des cours, des exercices et leurs corrigés de collège et lycée. Vous y trouverez des corrigés de sujet de Brevet/Bacs et des articles traitant de l'actualité.
  • Contact

  • M. Orain

Provenance des visiteurs

 

Vous voulez aider ce site ?

Merci !

 

free counters

Locations of visitors to this page

 


compteur

  enseignement secondaire
compteur

Recherche

Fond sonore

Nombre de visiteurs en temps réel

Tweeter