28 août 2012 2 28 /08 /août /2012 07:27

Comme quoi, il n'y a pas qu'à Goupil qu'il y a des soucis de ce côté.

La rénovation des établissements scolaires concerne aussi les toilettes. Dans l'Essonne, le Conseil général a ainsi débloqué 1,3 million d'euros pour des travaux d'urgence dans 24 établissements.

© Radio France Céline Asselot


Pour de nombreux collégiens, se rendre aux toilettes la journée pose problème. Absence de propreté, sanitaires ou portes défectueuses..., dans certains établissements, la situation est en effet insoutenable. Pour y remédier, le Conseil général de l'Essonne a décidé de remettre en l'état les toilettes d'au moins 100 collèges au cours des prochaines années.


C'est le cas notamment du collège Paul Eluard, à Evry, qui accueille un peu moins de 400 élèves. La situation des toilettes y était catastrophique. C'est ce que décrivent certains élèves comme Kelly, 14 ans, qui a été scolarisée dans cet établissement durant deux ans. A l'entendre l'état des toilettes faisait assez peur : "certains toilettes ne fermaient plus; les chasses d'eau ne marchaient pas; je n'ai jamais vu de papier toilettes". Mais éviter le petit coin toute la journée comme le faisaient Kelly ou ses copines, peut être dangereux et rendre malade.

Une source d'insécurité

Les toilettes du collège Paul Eluard sont en ce moment en travaux. Principalement pour réparer les portes qui ne fermaient plus. Cela fait partie du "plan toilettes" du conseil général de l'Essonne déclenché pour la plus grande satisfaction de la FCPE du département. Car, en plus des problèmes de santé et d'hygiène, cela provoque aussi de l'insécurité, explique la présidente de cette fédération de parents d'élèves, Carla Dugault. Elle ajoute qu'ensuite il faudra "il faudra mettre en place des moyens humains pour un suivi technique".

 

Serge Hefez, psychiatre et psychanalyste qui travaille au sein du service de psychiatrie de l'enfant et de l'adolescent à l'hôpital de la Pitié-Salpêtrière à Paris, explique que les toilettes sont "un lieu particulier" parce qu'elles doivent "être un lieu d'intimité et d'un minimum de confort". Il ajoute que "de fait, c'est comme si il y avait effraction de leur intimité et, pour des jeunes filles de cet âge-là, cela peut s'apparenter à des images de violence voire de viol."

Partager cet article

commentaires

Présentation

  • : Le cartable de M.Orain (Lycée Villon Beaugency)
  • Le cartable de M.Orain (Lycée Villon Beaugency)
  • : Ce site est un cartable virtuel avec des cours, des exercices et leurs corrigés de collège et lycée. Vous y trouverez des corrigés de sujet de Brevet/Bacs et des articles traitant de l'actualité.
  • Contact

  • M. Orain

Provenance des visiteurs

 

Vous voulez aider ce site ?

Merci !

 

free counters

Locations of visitors to this page

 


compteur

  enseignement secondaire
compteur

Recherche

Fond sonore

Nombre de visiteurs en temps réel

Tweeter