22 juin 2010 2 22 /06 /juin /2010 08:07

 

Les mutations de l’économie française.

 


3 secteurs :

-  Primaire.

- Secondaire.

- Tertiaire.

Les évolutions sont très marquantes sur ces dernières décennies.

 

http://redac.cuk.ch/totheend/imgtxt82/evolution_b.jpg

 

 

 

I Le secteur primaire

Agriculture + Elevage + Pêche.


A-  Amélioration des conditions de production:

 

 
-    Meilleur rendement à l’hectare, hausse de la production.


-    Meilleur matériel.

 
http://www.archives.gov.on.ca/english/on-line-exhibits/agriculture/pics/19305_finnish_farmers_520.jpg
-    Meilleure qualité de vie.

-    Spécialisation des régions (ex Beauce pour le blé).
-    Aide de l’Europe (subventions)

 

 

B- Les difficultés actuelles :


-    Dépendance envers la filière agro-alimentaire (Grandes surfaces, industrie type Danone/Nestlé/Lactalis)
-    Risques de pollution et menaces sur l’environnement. (grippe aviaire, algues vertes liées à l’élevage, silure, jussie…).


http://www.buddhachannel.tv/portail/local/cache-vignettes/L342xH290/Algues_vertes_1-51668.jpg -    Plus que 3% d’agriculteurs. Des investissements très importants.
-    Baisse des prix.


C- Quel avenir ?


-    Fin des subventions ?
-    Agriculture plus propre ? L’agriculture coûte de plus en plus cher (pollution), elle rapporte parfois peu.

http://terresacree.org/images/coccinelle.jpg

 

 

II Le secteur secondaire.

http://www.jakouiller.com/share/industrie.jpg

Le secteur industriel : Automobile, Aviation, Bateaux, mines, nucléaire, rail…

 

Problématique : Quelles sont les mutations de l’industrie française et quelles sont les conséquences sur leur localisation sur le territoire français ?

  1. Quelles sont les mutations de l’industrie française depuis 50 ans ?
  2. Quelles sont leurs conséquences sur la géographie industrielle de la France ?

 

 

Introduction :

Depuis 1950, la France tente de se maintenir comme puissance industrielle. Pour cela elle a dû transformer son industrie et l’adapter face aux changements de l’économie mondiale. Quelles sont les mutations de l’industrie française et quelles sont les conséquences sur leur localisation sur le territoire français ? Nous étudierons ces deux points en étudiant les mutations de l’industrie française depuis 50 ans et leurs conséquences sur la géographie industrielle de la France.

 

 

A- Localisation

1- L'extraction

Les mines se développent surtout dans le Nord et le Nord-est de la France. Extraction du charbon, de la houille.

 

 

 

ex: Noeud les mines. Autant de villes qui doivent se reconvertir aujourd'hui.
http://26.img.v4.skyrock.net/26b/x-shonheit-x/pics/1335055588_small.jpg

  La station de ski artificielle de Noeuds les mines


2- Métallurgie, transformation du métal. Issu de la Sidérurgie
ex: Renault à Boulogne Billancourt ou à Flins. Citroën à Rennes.


3- Le textile.

 

interieur-tisseur.jpg

 


L'industrie textile, concentrée entre autres dans le "triangle du textile", dans le nord de la France (Lille, Roubaix, Tourcoing) comptait au XIXe siècle parmi les principales branches industrielles françaises. La photo montre une entreprise à Glageon.

 

 

Main d'œuvre qualifiée des grandes métropoles.
ex: Lyon, les Canuts.


B- Les causes du changement
1- La concurrence
Pays à bas coût de main d'œuvre
ex: Chine, (Dacia en roumanie)


2- La découverte de matières premières ailleurs
ex: Canada (minerai)…


3- Le changement de mode de vie.
ex: On ne se chauffe plus au charbon.

 


C- Le Bilan Actuel

1- La domination des métropoles liées au monde ou à l'Europe
ex: Lille- Paris- Lyon- Marseille


2- Le croissant du soleil Français

ex Rennes, Nantes, Bordeaux, Toulouse, montpellier


3- Les technopoles et les grandes industries françaises.

Ex : Total, premiere entreprise française.

 

Les grandes entreprises françaises

(secteur, place par rapport à leur chiffre d'affaires, nom de l'entreprise) en 2006-2007.

 

Pétrole, énergie.
1 - Total
5 – Suez-GDF
6 – EDF

Industrie automobile
4 – PSA Peugeot- Citroën
9 - Renault
35 – Michelin (pneumatiques)
Télécommunications
7 – France-Télécom
Grande Distribution , Commerce
2 – Carrefour
11 – Auchan
12 – Les Trois Mousquetaires (Intermarché)

13 – Leclerc
Assurances
3 – Axa
Banques

16 - Crédit Agricole
23 – BNB Paribas
Matériaux, emballage
10 - Saint- Gobain
33 - Lafarge
Pharmacie 14 - Sanofi
Cosmétiques 35 – L’Oreal
Luxe
37 - LVMH
Bâtiment

18 - Bouygues
22 – Vinci
Aéronautique
  21 – Airbus
Transport

24 - Air- France – KLM
25 – SNCF
Armement
  53 - Thales
Electronique

42 - Alcatel
87 - Thompson
Alimentation 43 - Danone
Restauration- Hôtellerie
47 – Sodexo
72 – Accor

 

Conclusion :

L’économie française a changé depuis 50 ans et avec elle l’industrie française : les activités dynamiques en 1950 sont devenues inadaptées à l’économie moderne, il a fallu les reconvertir et inventer une nouvelle industrie fondée sur la haute technologie. Cette mutation a entraîné une modification de la géographie industrielle française afin qu’elle reste compétitive et moderne. Les enjeux sont très importants car la France, 5e puissance mondiale, subit la concurrence internationale. L’industrie est donc toujours en profond changement et l’innovation reste une priorité pour résister face aux pays émergents.


III Le secteur des services

 

 

 

Secteur tertiaire : ensemble des activités produisant des services comme le commerce, le transport, les banques, mes assurances, le tourisme, la santé, la formation, la culture, la recherche, le conseil… mais aussi les services rares, le tertiaire supérieur.

 

A- L’explosion des services

 

Services Publics (non-marchands)

Services marchands

 

Enseignement, police, justice, finances, défense, services municipaux, régionaux…

 

Transports, télécommunications, commerces en gros et de détail, prestataires de services comme banques, assurances, tourisme, gestion…

 

 

L’importance des services en France : une activité aujourd’hui fondamentale :

 

B- Une grande puissance touristique

 

 
Photo Paris tour Eiffel 35

 Un point fort de l’économie :

  • la France est le pays le plus visité du monde (70 millions de touristes étrangers en 1999, surtout allemands, britanniques, Benelux…) + 33 millions de français partent en vacance au moins 1 fois dans l’année.
  • Une activité essentielle, pourvoyeuse de devises : croissance permanente de la balance touristique depuis 1981 (57 milliards de francs en 1995) ; 9,4% du PIB (plus que l’agriculture ou l’industrie automobile)
  • Une activité créatrice d’emplois près d’un million d’emplois directs dans quelques 200 000 PME et le double d’emplois induits ou saisonniers.
  • Un rôle fondamental dans le développement de certaines régions : stations de montagnes, thermales, balnéaires : Languedoc-Roussillon (mission Racine) ou Alpes qui ont vu se développer les autoroutes et le TGV pour acheminer les touristes.

 http://d2eosjbgw49cu5.cloudfront.net/lesexplorers.com/imgname--etourism_en_europe_trends_analyse_et_comparatif_etourism_en_europe_origines_touristes_atrangers_pour_la_france_ebay---50226711--statisitque_tourisme_France_2005.jpg

Les atouts touristiques français :

  • de nombreux atouts naturels : grande variété des climats et des paysages (plusieurs façades touristiques, des montagnes et des campagnes diversifiées), patrimoine culturel et architectural remarquable.
  • Intervention des pouvoirs publics français facilitant le développement d’un réseau de transport moderne et varié, mise en valeur des espaces touristiques (aménagements de façades, Parc Naturels Régionaux ou Nationaux), promotion de l’image de la France à l’étranger.

 

Les formes de tourisme :

 

  • tourisme balnéaire : surtout de juin à septembre (27 millions de touristes) : Méditerranée, Corse, Atlantique…
  • tourisme montagnard : domaine skiable le plus vaste du monde (Alpes), mais ne concerne qu’une minorité de français et beaucoup d’étrangers (1,3 millions).
  • Tourisme vert : développement des vacances à la ferme, des gîtes ruraux

 

C- Les transports en France

 


La France est un véritable carrefour entre l’Europe atlantique, méditerranéenne et rhénane : flux importants de personnes et de marchandises.

 

 

Le développement des échanges :

  • forte progression de la mobilité des personnes et des marchandises, nécessitant des déplacements rapides d’un point à l’autre du territoire et des transports plus performants.
  • La route, en forte progression, 75% des marchandises au détriment du rail
  • Intense compétition entre les différents modes de transports routier, ferroviaire, aérien, fluvial et maritime, mais tendance à l’intermodalité (combinaison des modes de transports grâce au conteneur).
  • Développement intense des échanges d’information avec Internet, les téléphones portables, échanges par satellites.

 

Un réseau de transport moderne et ouvert sur l’Europe :

  • l’un des réseaux les plus performants du monde : dense réseau routier (7500 km d’autoroutes), développement prioritaire des lignes TGV (concurrence de l’avion), progression constante du trafic aérien, mais voie d’eau peu développée.
  • Passage du réseau étoilé traditionnel autour de Paris à un réseau plus complexe : construction des axes transversaux ouverts sur l’Europe (autoroute Beaune/Toulouse, TGV vers le Benelux (Thalys), vers le Royaume-Uni (Eurostar)…).

 

Voir aussi

- L'agriculture (Brevet 2000, Académie de Nantes)

- L'industrie (Brevet 2007, Académie Orléans Tours), les services. (non publié)


Thème: Les indicateurs français dans le rouge

- Sujet Brevet 2008 (non publié)

 

Partager cet article

commentaires

Théo M. 25/06/2010 17:38



Yann, je pense peut être pouvoir t'aider...


On nous donne les dossiers après le brevet je crois. Et il faut les rendre pour tout début juillet...


 


Merci monsieur pour cette excellente année passée avec vous ! Et merci pour la photo ! ^^



Orain Frédéric 24/06/2010 21:50



Navré je ne peux pas je n'ai pas l'info ... :-(



yann 24/06/2010 20:52



Oups ! Lapsus ! François Villon je voulais dire... ^^



yann 24/06/2010 20:03



Est-ce que vous pouvez nous confirmez les horaires d'inscription pour le lycée F.Fillon s'il vous plait ?


Merci



Théo 24/06/2010 11:28



Merci d'avoir ajouté mes précisions sur les TGV !!



Présentation

  • : Le cartable de M.Orain (Lycée Villon Beaugency)
  • Le cartable de M.Orain (Lycée Villon Beaugency)
  • : Ce site est un cartable virtuel avec des cours, des exercices et leurs corrigés de collège et lycée. Vous y trouverez des corrigés de sujet de Brevet/Bacs et des articles traitant de l'actualité.
  • Contact

  • M. Orain

Provenance des visiteurs

 

Vous voulez aider ce site ?

Merci !

 

free counters

Locations of visitors to this page

 


compteur

  enseignement secondaire
compteur

Recherche

Fond sonore

Nombre de visiteurs en temps réel

Tweeter