8 juin 2010 2 08 /06 /juin /2010 19:05

Merci à Bricabraque

 

Certaines années sont plus marquantes que d'autres:  1968 en fait indéniablement partie...

 

En France:

 

Critique de l'ORTF

http://referentiel.nouvelobs.com/file/460667.jpg

http://referentiel.nouvelobs.com/file/460630.jpg

 

 

 Les photographes Gilles Caron et Jacques Haillot immortalisent le sourire provocateur de Daniel Cohn-Bendit à l'encontre d'un CRS. Le 3 mai 1968, la Sorbonne est évacuée. Les affrontements débutent entre les forces de l'ordre et les étudiants. Cohn-Bendit, figure emblématique du mouvement estudiantin, est convoqué devant le conseil de discipline de l'université de Paris. Sur cette photo, deux sociétés s'affrontent.


Vidéo de la chronologie de mai 1968

  • Contestation estudiantine et sociale de « mai 68 » en France. Manifestation de la gauche de la République à Denfert-Rochereau (800 à 170 000). La Sorbonne et la fac de Nanterre sont occupées par les étudiants.
  • 3 mai : Les étudiants se réunissent à la Sorbonne
  • 6 mai : Premières barricades à Paris. Violent affrontement au quartier Latin : 600 étudiants et plus de 300 policiers sont blessés. Le mouvement s'étend en province.
  • 7 mai : Les étudiants défilent à travers Paris et vont chanter l'Internationale devant la tombe du soldat inconnu.
  • 10-11 mai : Nuit de barricades au Quartier latin de Paris. Les affrontements avec la police font plus de mille blessés des deux côtés. La FEN appelle à une grève générale.
  • 13 mai : Les centrales syndicales et les partis de gauche commencent à soutenir le mouvement estudiantin
  • 19 mai : De retour de Roumanie, de Gaulle déclare devant les responsables des forces de l’ordre : « les réformes oui, la chienlit non ! ».
  • 20 mai : Début de grandes grèves de mai-juin 1968. On compte 6 millions de grévistes.
  • 22 mai :
    • On compte 8 millions de grévistes en France.
    • Daniel Cohn-Bendit est interdit de séjour en France.
    • Une motion de censure déposée par la gauche est repoussée. La crise ne peut se dénouer par un changement de gouvernement.
  • 24 mai : De Gaulle annonce un référendum, mal accueilli par l’opinion. De nouvelles barricades sont dressées dans la nuit du 24 au 25 mai.
  • 25-27 mai : Négociations des accords de Grenelle.
  • 27 mai :
    • Meeting au stade Charléty à Paris France : UNEF, PSU, CFDT.
    • Signature des accords de Grenelle, protocole d’accord entre le gouvernement et les syndicats (relèvement du SMIG, augmentation des salaires, réduction du ticket modérateur en matière de Sécurité sociale…). Les grévistes de Renault-Billancourt refusent les accords.
  • 28 mai :
  • 29 mai : Manifestation de la CGT qui demande un gouvernement populaire. De Gaulle « disparaît » à Baden-Baden où il rencontre Jacques Massu.
  • 30 mai : Allocution radiotélévisée du général Charles de Gaulle sur la « Chienlit ». Il annonce la dissolution de l’Assemblée nationale et l’ajournement du référendum. Manifestation gaulliste sur les Champs-Élysées de même ampleur que la manifestation contestatrice du 13 mai.


Dans le monde


cette année la

Jeux Olympiques de Mexico en 1968

 

16 octobre : Tommie Smith remporte le 200 mètres des Jeux olympiques avec un chrono de 19"83. Cet évènement est resté dans l'Histoire car il monte sur le podium, avec John Carlos (le troisième de la course), en chaussettes noires montantes et lèvant un poing ganté de noir, tête baissée pendant l'hymne américain. Ce geste est souvent associé aux Black Panthers, bien que Tommie Smith n'en ait jamais fait partie. Il fut, par la suite, menacé de mort par des spectateurs et exclu à vie des Jeux Olympiques.

 

 

 

Martin Luther King, pasteur baptiste et homme politique américain est assassiné à Memphis Tennessee. Des émeutes éclatent dans la plupart des grandes villes, dont Washington. Trente-neuf personnes, dont trente-cinq Noirs, sont tuées.

 

« I say to you today, my friends, so even though we face the difficulties of today and tomorrow, I still have a dream. It is a dream deeply rooted in the American dream.
I have a dream that one day this nation will rise up and live out the true meaning of its creed : “We hold these truths to be self-evident : that all men are created equal.”
I have a dream that one day on the red hills of Georgia the sons of former slaves and the sons of former slave owners will be able to sit down together at a table of brotherhood.
I have a dream that one day even the state of Mississippi, a state sweltering with the heat of injustice, sweltering with the heat of oppression, will be transformed into an oasis of freedom and justice.
I have a dream that my four little children will one day live in a nation where they will not be judged by the color of their skin but by the content of their character. I have a dream today!
I have a dream that one day down in Alabama, with its vicious racists, with its governor having his lips dripping with the words of interposition and nullification; one day right down in Alabama little black boys and black girls will be able to join hands with little white boys and white girls as sisters and brothers.
I have a dream today.
I have a dream that one day every valley shall be exalted, every hill and mountain shall be made low, the rough places will be made plain and the crooked places will be made straight and the glory of the Lord shall be revealed and all flesh shall see it together.  »


In french...
« Je vous le dis aujourd'hui, mes amis, bien que, oui bien que nous ayons à faire face aux difficultés d'aujourd'hui et de demain, je fais pourtant un rêve. C'est un rêve profondément ancré dans le rêve américain.
Je rêve qu'un jour, notre nation se lèvera pour vivre véritablement son credo : “Nous tenons pour vérité évidente que tous les hommes ont été créés égaux.”
Je rêve qu'un jour, sur les collines rousses de la Géorgie, les fils d'anciens esclaves et les fils d'anciens propriétaires d'esclaves pourront s'asseoir ensemble à la table de la fraternité.
Je rêve qu'un jour, même l'État du Mississippi, un État où l'injustice et l'oppression créent une chaleur étouffante, sera transformé en une oasis de liberté et de justice.
Je rêve que mes quatre jeunes enfants vivront un jour dans une nation où ils ne seront pas jugés sur la couleur de leur peau, mais sur la valeur de leur caractère. Je rêve aujourd'hui !
Je rêve qu'un jour, dans l'Alabama, avec ses abominables racistes, avec son gouverneur qui n'a aux lèvres que les mots d'"opposition" aux lois fédérales et d'"annulation" de ces lois, que là même en Alabama un jour les petits garçons noirs et les petites filles noires avec les petits garçons blancs et les petites filles blanches pourront se donner la main, comme sœurs et frères
Je rêve aujourd'hui.

Je rêve qu'un jour toute vallée sera élevée, toute colline et toute montagne seront abaissées. Les endroits raboteux seront aplanis et les chemins tortueux redressés. Et la gloire du Seigneur soit révélée et toute chair la verra

 

http://img63.imageshack.us/img63/998/apollo8cu4.jpg

1968 © William Anders    :”Earthrise” (”clair de terre”).

 

 

char à Prague

L'entrée des chars à Prague

 

Jan Palach (1948-1969)
Jan Palach (1948-1969)

 

  • 5 janvier : Début du « Printemps de Prague ». Libéralisation en Tchécoslovaquie et orientation vers un « socialisme à visage humain ».
  • 20 juin : Début des grandes manœuvres des troupes du pacte de Varsovie, en partie sur le territoire tchécoslovaque.
  • 27 juin : Publication du « manifeste des deux mille mots », signés par 70 personnalités, appelant à une accélération de la démocratisation en Tchécoslovaquie.
  • 29 juillet : Entrevue soviéto-tchécoslovaque, à la frontière.

20-21 août : Ecrasement du « Printemps de Prague » et débuts de la Normalisation en Tchécoslovaquie.

 

Photo non diffusée car trop choquante pour un jeune public.

Le Viet Nam: Offensive du Tết, une photo  montrant un chef de la police sud-vietnamien qui tire froidement une balle dans la tempe d’un prisonnier

 

Fin janvier 1968, période de trêve et de fête du nouvel an lunaire (le Têt), les forces nord-vietnamiennes encerclent la base américaine de Khe Sanh et déclenchent une guérilla urbaine de grande échelle dans le Sud du pays. L’état-major américain croit alors tenir l’affrontement frontal tant attendu. Jusqu’alors, les bombardements massifs du Nord avaient exténué l’ennemi sans le vaincre. Les combats dans Saigon donnent aussi aux nombreux journalistes américains présents sur place l’occasion d’abreuver l’Amérique profonde d’images des soldats en action, lesquelles produiront l’effet inverse de celui escompté. L’influence, sur l’issue d’un conflit, de son traitement médiatique à travers l’exemple vietnamien de l’offensive du Têt, première guerre mise en images.

 

Photo non diffusée car trop choquante pour un jeune public.

Le Biafra

 

 


L'assassinat de Robert Kennedy


5 juin : Assassinat de Robert Kennedy à Los Angeles par un Palestinien, Sirhan Sirhan, le soir de sa victoire aux primaires; il meurt le lendemain à l'hôpital.

 


 

 Mai 68 via Google earth! (merci à Antony Lozac'h pour le lien).

Partager cet article

commentaires

M.Orain. 09/06/2010 16:56



Fait !



alexis 09/06/2010 16:08



Bonjour M.


esque vous avez le temps de mettre la traduction du discourt de Martin Luther King Jr.



Présentation

  • : Le cartable de M.Orain (Lycée Villon Beaugency)
  • Le cartable de M.Orain (Lycée Villon Beaugency)
  • : Ce site est un cartable virtuel avec des cours, des exercices et leurs corrigés de collège et lycée. Vous y trouverez des corrigés de sujet de Brevet/Bacs et des articles traitant de l'actualité.
  • Contact

  • M. Orain

Provenance des visiteurs

 

Vous voulez aider ce site ?

Merci !

 

free counters

Locations of visitors to this page

 


compteur

  enseignement secondaire
compteur

Recherche

Fond sonore

Nombre de visiteurs en temps réel

Tweeter