2 juin 2011 4 02 /06 /juin /2011 16:59

 

 

Le champignon atomique de la bombe d'Hiroshima.

Dans les années qui ont suivi le largage de la bombe atomique sur Hiroshima, le 6 août 1945, les Américains ont drastiquement limité la circulation des images rendant compte des effets de l'explosion. Pendant de longues années, beaucoup de clichés ont été classés secret défense, explique le blog Fogonazos, qui en reproduit quelques-uns.

Au lendemain de la catastrophe nucléaire, le président américain Harry Truman avait dépêché sur place 1 150 militaires et civils, dont des photographes, afin de récolter des traces visuelles de l'ampleur des destruction dans le cadre du United States Strategic Bombing Survey. L'objectif était de photographier et d'analyser l'impact de la bombe sur les constructions avoisinant la zone d'impact, le premier "Ground Zero" de l'histoire.

Toutes les montres trouvées sur place marquent la même heure, 8 h 15, celle de l'explosion.

Erin Barnett, conservateur adjoint des collections, organise du 20 mai au 28 août uneexposition regroupant des photographies inédites au centre international de photographie des Etats-Unis. "Hiroshima : Ground Zero 1945" raconte à travers soixante photographies le lendemain de la catastrophe. Elle regroupe unesoixantaine de clichés sortis des archives.

 

Hiroshima: Ground Zero 1945 from ICP on Vimeo.

 

 

 

Les essais nucléaires dans le monde...

Partager cet article

commentaires

Présentation

  • : Le cartable de M.Orain (Lycée Villon Beaugency)
  • Le cartable de M.Orain (Lycée Villon Beaugency)
  • : Ce site est un cartable virtuel avec des cours, des exercices et leurs corrigés de collège et lycée. Vous y trouverez des corrigés de sujet de Brevet/Bacs et des articles traitant de l'actualité.
  • Contact

  • M. Orain

Provenance des visiteurs

 

Vous voulez aider ce site ?

Merci !

 

free counters

Locations of visitors to this page

 


compteur

  enseignement secondaire
compteur

Recherche

Fond sonore

Nombre de visiteurs en temps réel

Tweeter