6 octobre 2009 2 06 /10 /octobre /2009 18:43

Dans le cadre de notre cours sur la citoyenneté et l'appartenance à la nationalité française.

“Racaille” française : grosse polémique après la pub d’un parti populiste suisse

suisse4.1254829193.jpg

Sur fond vert, l’argumentaire se déroule en lettres blanches: «Le CEVA? Un nouveau moyen de transport pour la racaille d’Annemasse! Expulsons les criminels étrangers! Ne leur offrons pas encore un accès à Genève!»  Grosse polémique autour d’un encart publicitaudc.1254822006.JPGire du parti suisse, à la déjà sulfureuse réputation de xénophobie, l’Union démocratique du centre (UDC), paru lundi dans la Tribune de Genève. Une publicité qui a mis hors de lui le maire d’Annemasse, Christian Dupessey. Le texte évoque la «racaille» de la ville française, les Français frontaliers qui pourront venir plus facilement à Genève grâce à la liaison ferroviaire CEVA. Le quotidien genevois y revient en “Une” aujourd’hui avec un éditorial à la clé et une vague de protestations sur les blogs qu’il héberge. Le Temps y consacre toute sa revue de presse.

Côté français, évidemment, ça ne passe pas. « On a tous un frontalier dans notre famille. Des propos comme ceux-là nous choquent et nous ne les aimons pas ». Une réaction recueillie par Anne-Marie Besson dans le Dauphiné libéré. Les Haut-Savoyards se sentent insultés par la publicité de l’UDC. “C’est la première fois, écrit Anne-Marie Besson, que le parti populiste suisse, attaque aussi directement la France voisine en s’en prenant au grand projet de l’agglomération franco-genevoise. Sur son blog en lien avec celui de la Tribune de Genève, l’UDC récidive sur le thème de la criminalité envahissante venue des villes comme Annecy, Bellegarde, Thonon, des villes prêtes à envoyer la « fange frontalière » par wagons entiers à Genève.”

A Bâle,suisse3.1254827002.jpg rapportent le Tages-Anzeiger et la Tribune de Genève , le gouvernement vient d’interdire une publicité de l’UDC. Sans attendre comme à Zurich la position de la Commission fédérale contre le racisme, les autorités bâloises ne veulent pas des affiches anti-minarets de la votation du 29 novembre. Sur le placard en rouge et noir typique de l’UDC, une suisse5.1254832041.jpgsilhouette de femme en burka et un drapeau suisse planté d’une forêt de minarets en forme de missiles. Le savoir-faire de l’UDC en matière de réclame xénophobe ne date pas d’hier. L’an dernier, avant des élections parlementaires, le parti avait pour slogan : « Pour plus de sécurité, l’UDC ». Quant à l’affiche ! Elle représentait trois moutons blancs qui chassaient du territoire suisse un mouton noir. Un concentré de racisme placardé dans toute la Suisse et qui déjà avait suscité une vive polémique. En terre helvétique comme à l’étranger.




Pris sur le site: http://veilleur.blog.lemonde.fr

Partager cet article

commentaires

Présentation

  • : Le cartable de M.Orain (Lycée Villon Beaugency)
  • Le cartable de M.Orain (Lycée Villon Beaugency)
  • : Ce site est un cartable virtuel avec des cours, des exercices et leurs corrigés de collège et lycée. Vous y trouverez des corrigés de sujet de Brevet/Bacs et des articles traitant de l'actualité.
  • Contact

  • M. Orain

Provenance des visiteurs

 

Vous voulez aider ce site ?

Merci !

 

free counters

Locations of visitors to this page

 


compteur

  enseignement secondaire
compteur

Recherche

Fond sonore

Nombre de visiteurs en temps réel

Tweeter