18 juin 2015 4 18 /06 /juin /2015 12:11

Télécharger le sujet complet 

 

Analysez les deux documents pour montrer que les États-Unis sont une puissance à l’échelle mondiale à la fin des années 1960. Comment cette puissance est-elle présentée dans ces deux documents ?

Les chemins de la puissance: Les Etats-Unis et le monde à la fin des années 1960.

Introduction : 

A la fin de la seconde guerre mondiale, les USA deviennent  avec l’URSS la puissance qui domine le monde. Un nouvel ordre mondial se met en place pour l’économie (1944 : Bretton woods) le domaine politique (1945 : Yalta), l’organisation du monde (ONU : 1945). Malgré cette domination les années 1960 vont sérieusement écorner cette image de superpuissance. 

 

PARTIE I : Les Etats-Unis, Une superpuissance de la guerre froide 

 

Les Etats-Unis tentent une stratégie dite de "l’endiguement" de l’URSS.  Les affrontements sont multiples (diplomatiques, économiques, culturels, technologiques, scientifiques, sportifs…) mais ne tournent jamais en affrontement direct (arsenal nucléaire oblige). Cette « guerre » alterne entre crispations (1948 Berlin, 1962 Cuba) et moments de détente (1975 : helsinki)

Les Etats-Unis se posent en défenseurs de la liberté et de la démocratie. Ils s'opposent alors frontalement au communisme. Le Mac Carthysme (1953-1954) attise la paranoïa envers les communistes et la terreur nucléaire est totale.

Pour sauvegarder son modèle, les Etats-Unis multiplient les interventions militaires.  En Corée (1950-53) puis en appui  à l'armée française en Indochine (1945-54) et l'intervention direct au Viet Nam (1964-73-75). Dans le même temps les alliances militaires se multiplient. (comme la création de l'OTASE en 1954).

La puissance militaire Etats-Unienne devient délirante (armée de 3 millions d’hommes, 67% du budget en 1953). C'est le seul pays capable d'intervenir sur tout le globe (une flotte par océan) et de couvrir plusieurs conflits en même temps. 

La conquête spatiale ou la course aux médailles aux jeux Olympiques paraissent alors être des courses pour montrer la supériorité de son modèle par rapport à l'autre. Au détriment de la santé (dopage), de la sécurité (explosion des fusées soviétiques puis de Challenger) et des priorités économiques (le programme Apollo illustré par le document 1 est un gouffre même s'il reste un exploit scientifique et technique hors norme).

 

PARTIE II : Une remise en cause interne et externe

 

Cette politique est largement remise en cause dans les années 1960. La naissance du mouvement hippie apparaît en opposition à la guerre du Viet-Nam (ex : Film « le Majordome »). Le concert de Woodstock apparaît alors comme un défi lancé à la politique Américaine. Un nouveau modèle de société utopique ("peace and love") souhaite écarter le risque d'affrontement nucléaire.

La chanson du document 2 est considérée comme l'un des hymnes les plus célèbres contre la guerre du Vietnam, mêle ironie et pacifisme: « Mères de tout le pays / Faites le sac de vos garçons / Pères, n'hésitez pas / Faites partir vos fils avant qu'il ne soit trop tard / Et vous serez les premiers du quartier / A voir votre gamin rentrer entre quatre planches./ » S'il est subjectif il n'en reste pas moins une charge violente qui sonne juste contre la politique Américaine. Ce mouvement suit celui des droits civiques. Martin Luther King, Rosa Parks, Malcom X ont mis en lumière l'hypocrisie d'un modèle qui discrimine les Afro-Américains.

Le discours officiel est Etats-Unis est de moins en moins tenable. En effet pour éviter la propagation du modèle communiste, les Etats-Unis soutiennent des dictatures indéfendables (Chili : Pinochet contre Allende). C'est  en totale contradiction avec l’image de pays défenseur des libertés. Dans le même temps le scandale du Watergate montre le manque de moral de Nixon.

L'échec de l'intervention à Cuba en 1961 et surtout au Viet-Nam,  les révolutons à Grenade, au Nicaragua et surtout Iran (1979) montrent que les Etats-Unis ne contrôlent plus totalement leur sphère d'influence.La jeunesse ne croit plus dans le rêve Américain. Comment justifier des guerres post-coloniales pour un pays qui s'est émancipé historiquement d'une puissance colonisatrice ? 

Cela entraîne une politique plus pragmatique avec notamment la reconnaissance de la Chine communiste (1972 : « diplomatie du ping-pong »), le retrait du Viet-Nam.

 

Conclusion :

Dans les années 1960, le modèle communiste semble opposer une farouche résistance au capitalisme. Le premier satellite (Spoutnik), le premier homme dans l'espace (Youri Gagarine), révolution cubaine. Les Etats-Uniens peinent à se reconnaître dans la politique d'ingérence de leur pays à l'extérieur (intervention militaires, endiguement). Mais  malgré certains signes inquiétants les Etats-Unis restent incontestablement la première puissance mondiale notamment grâce à sa supériorité militaire, technologique et économique.

Cette chanson, considérée comme l'un des hymnes les plus célèbres contre la guerre du Vietnam, mêle ironie et pacifisme, avec en dernière strophe les paroles suivantes : « Mères de tout le pays / Faites le sac de vos garçons / Pères, n'hésitez pas / Faites partir vos fils avant qu'il ne soit trop tard / Et vous serez les premiers du quartier / A voir votre gamin rentrer entre quatre planches./ »

Partager cet article

commentaires

Présentation

  • : Le cartable de M.Orain (Lycée Villon Beaugency)
  • Le cartable de M.Orain (Lycée Villon Beaugency)
  • : Ce site est un cartable virtuel avec des cours, des exercices et leurs corrigés de collège et lycée. Vous y trouverez des corrigés de sujet de Brevet/Bacs et des articles traitant de l'actualité.
  • Contact

  • M. Orain

Provenance des visiteurs

 

Vous voulez aider ce site ?

Merci !

 

free counters

Locations of visitors to this page

 


compteur

  enseignement secondaire
compteur

Recherche

Fond sonore

Nombre de visiteurs en temps réel

Tweeter