5 décembre 2014 5 05 /12 /décembre /2014 18:12

 

Commentaire de document: L’éphèbie à Athènes au Ve siècle av. J.C.

 

 

     " Les jeunes gens sont inscrits parmi les membres du dème(1) à l’âge de 18 ans. Au moment de l’inscription, les membres du dème, après serment, prennent leur décision par un vote (...). Cela fait, le conseil (la boulè) soumet les inscrits à un examen [de vérification]. Leurs père (...) élisent les trois citoyens qu’ils estiment les plus honorables et les mieux à même de prendre soin des éphèbes (...). Ces chefs, après avoir réuni les éphèbes, commencent par faire avec eux la tournée des sanctuaires, puis se rendent au Pirée où ils tiennent garnison (...). Le peuple nomme aussi à main levée deux instructeurs et des maîtres qui leur apprennent à se battre comme hoplites, à tirer à l’arc, à lancer le javelot, à manœuvrer la catapulte. Il est alloué aux éphèbes 4 oboles par tête. (...) Ils passent ainsi la première année de l’éphébie. La seconde année, une assemblée du peuple est tenue au théâtre et les éphèbes y sont passés en revue. Ils reçoivent alors de la cité un bouclier rond et une lance, effectuent des rondes militaires et tiennent garnison dans les forts (...). A l’expiration des deux années, ils sont désormais confondus avec les autres citoyens ".

(1) dème, plus petite division administrative de l’Attique.

Aristote, La Constitution des athéniens, 42, 1-5, vers 330 av. J.-C.

 

 

Sujet : « Après avoir présenté le document (nature, date, auteur, contexte) vous expliquerez en quoi le concept d’éphébie permet d’intégrer la jeunesse au  fonctionnement du système démocratique».   

 

Ce document est un extrait d’une œuvre littéraire, "La constitution des athéniens ", qui est un traité politique rédigé par Aristote vers 330 av. J.-C. Aristote est un de plus grands philosophes de la Grèce Antique. Une constitution est le texte qui encadre les lois. C'est donc la loi fondamentale dela cité. 

Un éphèbe est un jeune homme athénien qui accompli son service militaire ou éphèbie, entre 18 et 20 ans, pour devenir citoyen. La première année l’éphèbe reçoit une instruction militaire, la seconde il doit tenir garnison dans des forts.

La Boulè est un conseil permanent de 500 citoyens tirés au sort chaque année parmi l’ensemble des citoyens. Cette institution est chargée de préparer les séances de l’assemblée des citoyens, et de contrôler les magistrats. D’après ce texte elle vérifie également que les jeunes éphèbes remplissent bien les conditions pour devenir citoyens, c’est à dire être fils d’un père citoyen et d’une mère fille de citoyen.

L’assemblée du peuple (ou des citoyens) porte le nom d’Ecclesia.

Athènes est une cité démocratique, c’est à dire que le pouvoir appartient au peuple. En effet, on observe dans le texte que les décisions sont à tous les niveaux prises démocratiquement à la suite d’un vote : les membres du dème prennent leurs décisions par un vote ; les pères des éphèbes élisent les trois citoyens qui seront les chefs des éphèbes, et le peuple élit de son côté des citoyens chargés de l’instruction militaire des éphèbes.

Ainsi le pouvoir démocratique est aux mains des hommes à travers l'obligation de l'éphebie. Etonnant quand on sait que dans la mythologie Grecque les femmes peuvent être soldats avec les Amazones ou même prendre le pouvoir dans le théâtre d'Aristophane: "L'assemblée des femmes".

Les valeurs mises en avant sont donc avant tout celles de devoir (faire la guerre), de solidarité (les hoplites doivent rester soudés) avant celles de l'intelligence ou de la ruse (comme dans l'enseignement d'Homère). 

Un jeune homme qui n'obéirait pas à ces règles peut être exclu de la citoyenneté devant l'ensemble des citoyens "La seconde année, une assemblée du peuple est tenue au théâtre et les éphèbes y sont passés en revue". Une honte suprême que chacun voudra éviter.

Ce système permet aussi de créer un lien entre les générations. Les éphèbes sont redevables aux anciens de leur formation. Ils doivent les respecter pour pouvoir être intégrer ensuite à la cité.

Si les citoyens sont égaux en droits (isonomie) ils ne sont pas égaux socialement (même dans la guerre). Ainsi, les soldats n'auront pas la même affectation en fonction de leur richesse. Les pauvres iront dans la marine, les classes moyennes seront hoplites, les riches dans la cavalerie.  

 

 

Pour aller plus loin:

Un résumé du cours

- Le cours en version TBI http://my-ict.wikispaces.com/file/view/smart_notebook_icon.png/272636478/43x43/smart_notebook_icon.png

 

Partager cet article

commentaires

laink 15/02/2016 19:01

nice

Présentation

  • : Le cartable de M.Orain (Lycée Villon Beaugency)
  • Le cartable de M.Orain (Lycée Villon Beaugency)
  • : Ce site est un cartable virtuel avec des cours, des exercices et leurs corrigés de collège et lycée. Vous y trouverez des corrigés de sujet de Brevet/Bacs et des articles traitant de l'actualité.
  • Contact

  • M. Orain

Provenance des visiteurs

 

Vous voulez aider ce site ?

Merci !

 

free counters

Locations of visitors to this page

 


compteur

  enseignement secondaire
compteur

Recherche

Fond sonore

Nombre de visiteurs en temps réel

Tweeter